Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Edito : les vrais chiffres de la HD sur PC !

Edito : les vrais chiffres de la HD sur PC !

  • Publié par Sebastien le 22 octobre 2007 à 12:56

Alors que la guerre fait rage dans le monde de la Haute Définition avec d'un côté le format HD-DVD et de l'autre le format Blu-ray ; il ne fait aucun doute que le grand perdant dans cette histoire, dans cette infâme mascarade technologique, soit finalement le consommateur final qui, pris en otage et complètement perdu, ne sait vers quel sein se tourner ... Chacun des deux protagonistes ayant pour principale occupation depuis plusieurs mois, de vanter à tour de bras et à grands renforts de communiqués de presse les subtilités et les avantages du format qu'il soutient.
 

HD-DVD vs Blu-ray : il n'en restera qu'un...

Sur BHmag.fr, on ne compte plus le nombre d'actualités et de communiqués de presse reçus par mail indiquant que cette semaine là les ventes de l'un ou l'autre des formats a écrasé celles du concurrent ; on ne compte plus non plus le nombre de rapports hypothétiques attestant que tel format sera le grand vainqueur final ; ou encore que telle et telle major a préféré soutenir ce format plutôt que l'autre. Bref autant de non informations, qui bien souvent finissent ici directement  à la corbeille ; car vous abreuvez de communiqués de presse de ce genre n'est pas le but de la maison. 

Quoiqu'il en soit les périphériques optiques HD-DVD et Blu-ray pour PC ont beau être présents sur le marché depuis plusieurs mois maintenant, force est de constater que leur succès est loin d'être aussi extra ordinaire et aussi affriolant que le laisse penser les fabricants. Et pour cause : malgré des tarifs sensiblement revus à la baisse ces derniers mois, les lecteurs et graveurs Haute Définition pour PC laissent indifférents une bonne partie des consommateurs. Même les passionnés d'informatique, ceux que l'on nomment couramment les geeks, habituellement friands des dernières technologies, sont guère nombreux à sauter le pas et à investir dans ces coûteux périphériques.

Ils préfèrent se cantonner, dans bien des cas, à des périphériques de stockage existants ayant fait leurs preuves et étant bien plus abordables financièrement parlant : les disques durs externes, les clés usb et les graveurs DVD étant les chouchous du moment.. Le saviez-vous ? il se vend encore à l'heure actuelle beaucoup plus de graveurs DVD que de lecteurs et graveurs HD toutes normes confondues (HD-DVD et Blu-ray).

 

 

BHMAG.fr mène l'enquête...

Pour étayer cet édito, nous avons mené notre enquête et interrogé le responsable d'un des plus grands magasins informatique en ligne (LDLC pour ne pas le citer). Il nous a confié que dans son enseigne le ratio des ventes de périphériques HD-DVD et Blu-ray face aux graveurs DVD étaient de l'ordre de 1 pour 1.000 !!! Un ratio énorme !!! Un chiffre extrêmement parlant qui démontre bien le peu d'intérêt qu'évoque actuellement les lecteurs et graveurs HD auprès des consommateurs. Les graveurs DVD ont encore de beaux jours devant eux, il n'est pas encore arrivé le jour où on enterrera le dernier graveur DVD.

Nous avons également interrogé Shoxx, l'un des plus importants magasins en ligne spécialisé dans les médias vierges. Celui-ci nous a confié que dans son enseigne, dans le cas des CD/DVD vierges et des disques HD-DVD / Blu-ray, ce ratio était également de l'ordre de 1:1000 en faveur des supports CD/DVD vierges. Cela n'est guère étonnant et ce pour plusieurs raisons : tout d'abord le parc de graveurs HD est largement moindre ; et surtout les supports vierges HD-DVD et Blu-ray ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Chez Shoxx, qui est pourtant l'un des moins chers du marché, les HD-DVD-R de 15Go se négocient à environ 10€ et les BD-R et BD-RE de 25Go de 11 à 17€ alors que pour quasiment le même prix on peut avoir un spindle de 50 DVD vierges. Pour bon nombre de consommateurs, entre un disque HD-DVD de 15Go ou un Blu-ray de 25Go et 50 DVD de 4,7Go (soit 235Go !!!) le choix est vite fait et cela n'est guère étonnant...

 

Le vrai prix de la HD...

Tout cela prouve bien que les consommateurs ne sont pas encore prêts à sauter le pas et à investir une somme conséquente pour profiter de la Haute Définition sur PC. Car, même si des produits comme par exemple le lecteur HD-DVD de la Xbox 360 ou le combo BDC-202 de Pioneer commencent à être abordables (de 179€ à 200€), il faut savoir qu'il ne suffit pas de posséder l'un ou l'autre de ces lecteurs pour lire un film Haute Définition sur PC. Encore faut-il que la machine soit suffisamment performante pour lire correctement la vidéo (processeur double coeur vivement conseillé), que la carte graphique soit, elle aussi, suffisamment récente et surtout qu'elle soit conforme HDCP, tout comme le moniteur.

N'oublions pas non plus qu'un logiciel de lecture Haute Définition est également obligatoire et qu'il vient encore alourdir la note finale d'une bonne poignée d'euros. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les éditeurs de logiciels ne sont à plaindre et pour cause : PowerDVD Ultra est facturé près de 100€ chez CyberLink, son concurrent direct WinDVD coûte 53€ chez Corel et chez Nero pour lire un film HD il faut s'alléger non seulement de 60€ pour acquérir la suite Nero 8 mais également de 25€ supplémentaire pour le plugin HD additionnel.

Bref.. les choses sont loin d'être simples.. et le prix à payer pour profiter de la Haute Définition sur PC est loin d'être à la portée de tous les bourses. Mais face à des platines de salon Haute Définition vendues au minimum un bon millier d'euros, il semblerait bien que cette solution soit encore la moins onéreuse. A moins peut-être que la nouvelle Playstation III vendu 399€ et intégrant un lecteur Blu-ray vienne changer quelques peu la donne...

Tags :

A lire aussi sur Bhmag :

  • roselan dit :

    downloader ici (en Suise) n’est pas interdit.

    Du coup, pas besoin de dhcp, de lecteur, de disque. Faut juste un écran qui supporte le 1080p. Perso g un 1050 ligne, je tronque un peu pour lire en natif, mais ça va. Mon projo et 720p, et je downscale sans problème dessus.

    Faut un c2d ou équivalent, un 4300 et successeur (4600 maintenant je crois), c’est 120 euros, max

    Enfin, il existe de très bon codecs h.264 tout à fait gratuit. Il reste le traitement par carte graphique qui est payant (ou crackable).

    faut certes s’y connaitre un peu, mais on a une chance que ça marche. En achetant tout bien comme il faut, pour  lire du hd sur son pc, c’est pas plug&play, pay&pray!

    le pire, c’est qui en assez bête pour se faire pigeonner.

     

  • 1789 dit :

    On retrouve la situation du début des années 1980 lorsque trois standards rivalisaient pour la Video domestique :

    – le V2000 de Grundig/Philips (capacité  480 minutes d’enregistrement),

    – le Betamax de Sony (le meilleur),

    – et le moins bon : le VHS de la "Japan Victor Company"( JVC) soutenu par Thomson  et ses satellistes( Continental Edison, Pathé, Saba…).

    Bilan : le VHS l’emporte haut la main et les acheteurs de PHILIPS ou de SONY ( en 1981 un magnétoscope coûte entre 7500 et 8200 francs à la FNAC) se font bananer grave : abandon rapide des films d’éditeur en Betamax et V2000, disparition enc ore plus  rapide et définitive des supports vierges, suivis de la liquidation, dès 1982-83, des magnétoscopes de ces standarts, proposés alors à 2000 francs, alors que le magnétoscope VHS  plafonne encore en 1983 à 5000 francs minimum. dans les FNAC.

    La solution, c’est l’attente d’appareil mixte – existant déja en lecteur "salon" avec l’appareil de  chez LG – à l’instar de ce qui s’est passé  en 1998/99 avec les graveurs pendant près de 2 ans, avant l’apparition d’abord chez Sony, puis en fin chez Pioneer, d’appareils mixtes DVD-R/DVD+R.

    Aux USA, les catalogues des  DVD blu-ray et HD -DVD sont d’égales importances. Chaque standart proposant des films en  zone A (Amérique du Nord seulement ) pour les nouveautés et en multizones pour les films plus anciens. [Cf. DVDempire.com]

    L’important serait de savoir lequel des 2 standarts est le moins protégés contre la copie "domestique" ? Quelqu’un a-t-il des renseignements sur ce problème ?

  • 1789 dit :

    Alors que le débat fait rage plus que jamais et qu’à coup d’intox Sony (Blu-ray) et Toshiba (HD-DVD) essaie d’emporter le morceau, les ventes stagnent tant en HD "salon" qu’en HD "ordinateur" et ce n’est pas le lecteur hybride de salon  LG BH-100 (1200 euros) qui va mettre un terme à la compétition !
    Aux USA, ou le catalogue des films DVD Blu-Ray et HD proposés sont à peu d’égale importance, les choses sont différents pour ce qui concerne les supports vierges.
    C’est ainsi que le "hard discounter" de produits hi-tech et de médias vierges "Meritline.com" proposent à son catalogue :
    – 3 DVD- HD de 15 Go ( Philips, Ritek, Verbatim) à 9.8 € l’unité (ou 9 € par 3)
    – mais un choix de 15 Blue-ray différents, avec des prix voisins mais cette fois avec une capacité de 25 à 50 Go ( pour le DVD de 25 Go : 11,2 euros l’unité et 9,1 euros par paquet de 5 ) !
    Ne faut-il pas y voir un signe avant-coureur de suprématie du Blu-ray en termes de marketing et de consommation, au USA tout au moins ??

  • SEB dit :

    C’est un peu la meme chose en France .. le prix des médias HD-DVD vierges est légèrement inférieux à celui des disques Blu-ray vierges .. mais la difference de prix est très minime .. et très peu représentative du marché étant donné qu’aucun graveur HD-DVD n’est disponible actuellement.

    Par contre dans le camp Blu-ray il y a déjà une armada de graveurs Blu-ray disponibles. Je ne pense pas pour autant y voir la suprématie de ce format … puisque les prix des graveurs Blu-ray sont quand meme assez dissuasifs (500€ minimum) pour le Liteon LH-2B1S passé en revue ici meme

  • Moustique dit :

    Il est heureux de voir que le consommateur ne tombe pas dans ce piège de la HD.

    Après quelques expériences douloureuses (*), les gens commencent à comprendre qu’un produit n’est pas à acheter tant qu’il existe plusieurs normes incompatibles entre elles.

    Déjà que l’intérêt de la HD est fort limité pour la majorité des gens mais en plus on devrait prendre le risque de dépenser beaucoup d’argent pour se retrouver dans 1 an ou 2 avec du matériel et des supports pour la poubelle.

    Je suis quasiment certain que tant qu’une des deux normes (HD-DVD ou Blue Ray) ne se cassera pas la g…. les ventes ne décolleront pas.

     

    (*) : Comme l’a évoqué SEB il y a eu le VHS/V2000/Betamax, mais plus près de nous il y a aussi eu le DAT, la cassette audionumérique de Philips (qui n’a même pas vécu un an), le MD de Sony, …

  • seiyar dit :

    Perso , je pense que le Blu-ray va tirer son épingle du jeu face au HD-DVD , tout simplement la capacité de stockage multipliée par 1.6 pour le Blu-ray.

    Ensuite , les ventes ne décollent pas , pourquoi ?

    les tarifs exhorbitants je pense , mais , lors de la sortie des graveurs DVD et des DVD vierges , les tarifs aussi étaient indécents.

    J’ai eu mon premier graveur DVD simple couche en décembre 2003 , un MEMUP que j’avais payé 150 € et maintenant , on peut se payer un LG DL pour 30 €.

    Les prix baisseront dans le futur , mais il est vrai que les graveurs DVD ont encore de belles années devant eux.

    Et en parallèle , on commence à voir la sortie des HVD ( disque holographique polyvalent ) avec une capacité théorique de 3.9 téraoctets , mais là , on joue dans la cour des grands et des fortunés , à environ 18.000 dollars le lecteur et 180 dollars le disque….

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook