Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Les disques Blu-ray « pourrissent » avec le temps …

Les disques Blu-ray « pourrissent » avec le temps …

  • Publié par Sebastien le 22 septembre 2008 à 12:04

La qualité et la durée de vie des médias enregistrables (CD, DVD et même Blu-ray) est un réel problème pour la plupart d'entre nous. Qui n'a jamais été confronté à un problème de lecture ? un disque devenu soudainement illisible en tout ou partie avec le temps ? Que celui à qui ça n'est jamais arrivé me jette la première pierre. (ouille!)

Si vous suivez l'actualité du stockage optique  depuis un petit moment et BHmag.fr plus particulièrement, vous savez certainement qu'au fil des années bon nombre de fabricants nous ont promis monts et merveilles en matière de stockage optique.

Et pour tout dire, ça ne date pas d'aujourd'hui, déjà à l'époque les CD-R étaient annoncés en grande pompe et à grand renfort de communiqué de presse comme étant soit disant indestructibles, inrayables et disposant d'une durée de vie de près de 100 ans pour les meilleurs d'entre eux. Aujourd'hui force est de constater qu'on en est loin.. et même très loin. Essayez de relire un CD de données gravé dans les années 90 et vous risquez d'être surpris...

Les fabricants nous avaient promis d'arranger la donne avec les DVD vierges. Avez-vous vu une différence ? Moi non! Les disques sont toujours autant sensibles aux rayures. De plus, au bout de quelques années, les DVD enregistrés ont tendance à changer lentement de couleur et petit à petit à devenir en partie illisible puis totalement inutilisable.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque les fabricants, TDK, Sony et Toshiba en tête nous avaient promis des disques Haute Définition très solides, aussi bien contre les rayures que contre tous autres types de dégâts. Encore de belles paroles puisqu'à l'heure actuelle force est de constater que les disques HD et notamment Blu-ray (étant donné que les HD-DVD-R n'ont jamais percés.. faute de graveurs adéquats) subissent eux aussi le même sort. Ils se rayent, ils s'abîment et même pourrissent !!

En effet le syndrome du « DVD Rot » ne touche pas seulement les DVD qui s'usent et s'abîment tout seul au fil du temps (même en prenant le plus grand soin et en les rangeant dans leur boîte et dans un placard à l'abri de la lumière) mais aussi les disques Blu-ray. Les disques Blu-ray enregistrables subissent le même problème et pourrissent au fil du temps. Pire! Même les films Blu-ray (et dans une moindre mesure les HD-DVD aussi) souffrent également de ce mal.

Le DVD Rot que l'on peut même désormais appelé BD Rot se présente de la façon suivante : petit à petit des petites tâches se forment un peu partout sur le disque, elles attaquent la surface enregistrable entraînant ainsi des erreurs de lecture du disque. Pire, petit à petit ces tâches progressent de telles sorte que le disque devient en partie ou totalement illisible.

A croire finalement que les fabricants n'ont pas compris de leurs erreurs passées...

Histoire que vous ayez un aperçu des conséquences du BD Rot, voilà une petite vidéo. Pas toute récente certes (juin 2007) mais qui démontre bien l'étendu des dégâts que peut occasionner le BD Rot.

 

Tags :

A lire aussi sur Bhmag :

  • JPT dit :

    Bonjour à tous.

    J’entends souvent parler de ce problème.  Mais, je dois avouer que je suis toujours surpris.

    En effet, j’ai des centaines de cd-dvd (pas encore de Blu-Ray), et je n’ai aucun soucis avec l’âge de ceux-ci !!!  J’en ai qui date de la parution des cd enregistrable, et ils sont toujours lisible sans aucun problème.

    Evidemment, je fais toujours attention à la manipulation (je suis un peux maniac) et au stockage.  Je veille à ne pas les griffer, et je les stock dans une armoire à l’abri du solei et du reste !

    Mais je suis convaincu également que la qualité des médias est primordial.  Jutilise exclusivement la marque Philips, et toujours le haut de gamme !  Je sais que cette marque attire peut, mais les petits commerçant dans ma région de Liège (Belgique) me les ont toujours conseillés.  Ils prétendent avoir peut de plaintes !  Et je ne le regrette pas.

    Ah oui, j’ai également toujours eu des graveurs Plextor.  Je suppose que cela joue un rôle aussi.

    Après avoir déjà entendu ce genre de propos concernant les disques enregitrables, j’avais déjà entrepris des recherches dans ma collection audio et données.  Disque d’ont je n’ai plus l’utilité, mais que je garde au cas ou.  Mais je n’en ai trouvé aucun ayant ces défauts !!!

    Je ne vous jette pas de pierre BHmag, mais je voulais apporter cette petite précision.  j’ai des amis dans le même cas que moi.

    Bien à vous.

  • Moustique dit :

    Je suis assez d’accord avec JPT.

    Mes plus anciens disques gravés remontent à 12 ans et ils sont toujours parfaitement utilisables (ce sont des CD audios que j’écoute souvent). Ce sont des Philips et ils ont été gravés à 2X.

    Aucun problème non plus avec les DVD gravé il y a environ 5 ans (des Princo gravés à 2X).

    Je précise toutefois que j’utilise systématiquement un vitesse de gravure très basse (maximum 6x pour les CD et maximum 4x pour les DVD). Je suis certain que cela a une influence significative sur la lisibilité des disques et sur leur durée de vie.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook