Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. DADVSI : l’avis des candidats à la présidentielle

DADVSI : l’avis des candidats à la présidentielle

  • Publié par Sebastien le 6 mars 2007 à 08:21

"Le Magazine des Internautes" a réalisé une interview des principaux candidats à l'élection présidentielle : François Bayrou, Jean-Marie Le Pen, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Le magazine a interrogé les différents politiques sur différents thèmes liés à l'informatique et internet : loi DADVSI, P2P, fracture numérique, cybercriminalités, contrôle et libertés, économie, etc..

Pour en retenir les grandes lignes, voici ce qu'ont déclaré, dans cet interview, les différents candidats à propos de la loi DADVSI :

Ségolène Royal : « Nous devons reprendre ce dossier avec les acteurs du secteur (...). Nous devrons assurer les droits d'auteurs et la rémunération des usages qui ne peuvent être interdits : redevance pour copie privée et licence globale pour les téléchargements

Jean-Marie Le Pen (au sujet de la licence globale) estime qu'elle devrait être « de l'ordre de 5 euros » et « payée exclusivement par les internautes qui téléchargent beaucoup ».

Une hérésie selon Nicolas Sarkozy qui affirme qu'un tel dispositif aurait « gelé et asséché » le secteur des offres légales en lignes. Si sa position sur la question « n'a pas changé », il indique que « le dossier n'est pas clos pour autant, le bilan prévu pour fin 2007 sera bien réalisé, de la façon la plus ouverte possible ». La question de l'interopérabilité est pour lui une « priorité stratégique industrielle européenne ».

Pour sa part,  François Bayrou, qui est contre la loi DADVSI : « la loi DADVSI n'a rien réglé, et il faudra bien sûr la corriger et l'améliorer ». Il prend aussi ses distances avec le téléchargement massif et gratuit d'œuvres protégées. « Mon intuition », explique-t-il, « c'est que deux secteurs vont vivre en même temps : celui des droits protégés, sous forme d'achats en ligne, moins chers qu'aujourd'hui, et un secteur dédié au partage gratuit, comprenant les œuvres libres de droits et celles que leurs créateurs auront mises à disposition. »

Face à ces avis divergents, une chose est sûre la loi DADVSI n'a pas finie de faire parler d'elle.. et ce quelle que soit l'issue des prochaines élections présidentielles.

Tags :

A lire aussi sur Bhmag :

    Les commentaires sont fermés.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook