Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Texas Instrument dévoile la FRAM : une mémoire performante et économe en énergie

Texas Instrument dévoile la FRAM : une mémoire performante et économe en énergie

  • Publié par Sebastien le 9 mai 2011 à 07:54

Texas Instrument vient d'annoncer la commercialisation d'une technologie de mémoire unifiée susceptible de remplacer rapidement la RAM, l'EEPROM ainsi que les modules Flash.

Il s'agit de la FRAM, ou Ferroelectric Random Access Memory (mémoire ferroélectrique à accès aléatoire).

Contrairement aux technologies actuelles, qui utilisent une charge électrique, la FRAM exploite les particularité magnétiques de cristaux ferriques en champ contrôlé. Il en résulte un taux d'erreur extrêmement faible et une quasi insensibilité aux perturbations diverses, dont les radiations.

Non volatile, cette technologie présente l'avantage d'une très faible consommation électrique (100 µA/MHz, soit trois fois moins que la Flash) associée à une réserve d'énergie qui lui permet de terminer des opérations d'écriture ou de lecture même en cas micro-coupures et de panne de courant.

Au niveau des performances, l'avancée est spectaculaire puisque la FRAM est capable d'une rapidité 100 fois supérieure à la moyenne des mémoires Flash. Chaque module est dynamique, le contrôleur étant capable de lui affecter en temps réel et en fonction des besoins des partitions dédiées à la mémoire de stockage, d'échange (RAM), ou de configuration bas niveau (EEPROM).

Enfin, cette performance est durable, puisque les cycles d'écriture sur un même bloc sont tout simplement inédits : 1014 soit 10 milliards de fois supérieurs à la mémoire flash (autant dire que la fiabilité dépasse de loin l'échelle de temps humaine).

Texas Instrument propose déjà, à destinations des constructeurs mondiaux, des modules de test sur circuits imprimés intégrant deux séries- type de contrôleurs : les MSP430FR573x et MSP430FR572x, qui sont des architectures RISC ((Reduced Instruction Set Computer) 16 bits fonctionnant jusqu'à 24 MHz sous 3,6 volts. Ces modules supportant des opérations 32 bits sont compatibles avec l'ensemble des technologies actuelles développées par l'industrie. Cela signifie qu'une mutation importante se prépare qui va toucher tous les secteurs de l'électronique.

Vidéo de présentation :


video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

 

A lire aussi sur Bhmag :

  • guestinvite dit :

    Asu, Olympu, Bouygue, Philip, … C’est pas terrible, hein ? Bon alors c’est Texas InstrumentS avec un S à la fin

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook