Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Test du boitier APlus Dark Trooper

Test du boitier APlus Dark Trooper

  • Publié par Sebastien le 10 mai 2005 à 11:01
  • Introduction :

Il est relativement surprenant de constater comment l’informatique a tendance de nos jours à céder à la mode : écrans plats ultra design, souris et claviers sans fil à en faire pâlir un Picasso, imprimantes (pour certaines) dignes du Bauhaus… L’ordinateur familial n’est donc plus aujourd’hui un instrument de travail ou même une station multimédia, mais bien un meuble à part entière, devant de fait s’intégrer esthétiquement dans un intérieur. Pièce maîtresse dans cette intégration : le boîtier.

Il est en effet bien loin le temps des tours « crème » ou « blanc cassé », banales et il faut bien l’admettre, d’un design assez fade (enfin, il en faut pour tous les goûts). La mode est désormais majoritairement au noir et au gris métallisé… Les boîtiers ont également évolué de l’intérieur, afin de faciliter toujours plus l’assemblage d’un PC à l’intérieur de ces derniers : disques durs et unités 5’’ ¼ montées sur rails, vis « thumbscrew »…

Nous avons aujourd’hui décidé de tester un boîtier qui nous a (sur le papier) semblé être assez prometteur : le DARK TROOPER, du fabricant A+ Case. Nous allons voir dans les faits ce qu'il en est...

  • Présentation :

Agrandir la photo du boîtier A+ Dark TrooperLe A+ Case DARK TROOPER est un boîtier noir, d’un aspect relativement sobre, disposant d’une façade revêtue d’un plastique « gomme » à l’aspect plutôt flatteur, où sont situées 5 baies (4 pour périphérique 5’’ ¼ et une pour lecteur de disquette) dissimulées par un système de caches en plastiques (ce qui permet d’éviter de faire apparaître d’hypothétiques unités blanches).

En bas de cette façade trône un bouton de marche/arrêt (exit le bouton reset), éclairé par une diode bleue (alimentation) et rouge (disques durs). On notera également la présence en haut de cette dernière de deux prises USB, d’une prise FireWire et de deux prises audio mini jack (microphone et casque).< br/>
Il dispose en outre de deux panneaux latéraux démontables facilement grâce à un système de vis « thumbscrew ».

Le montage des cartes PCI, AGP voire PCI-Express est également facilité par la présence de systèmes de fixations sans vis, similaires à ceux utilisés dans certains boîtiers Thermaltake. Afin de perfectionner le flux d’air, deux ventilateurs de 120 mm (ou 90 mm pour l’arrière, et avec filtre à poussière à l’avant) peuvent être ajoutés à ce boîtier : un au niveau des disques durs et un autre juste en dessous de l’alimentation.

En outre, petite originalité, un airduct permet d’amener de l’air frais directement sur le processeur, ou d’expulser l’air chaud provenant de ce dernier, suivant l’orientation du ventilateur installé dessus.
A noter également qu’avec ce boîtier, dont le châssis est fabriqué en SECC de 0.8 mm d’épaisseur (acier japonais) et qui supporte les cartes mères ATX et micro ATX, sont fournis tous les accessoires nécessaire à son montage : mode d’emploi (malheureusement plutôt succinct, car se résumant à un schéma), rails pour installation des disques durs et des unités 5’’ ¼, diverses vis, cache arrière pour carte mère… D'après les caractéristiques du fabricant, le boîtier mesure 192 x 436 x 499 mm (L x H x P) pour un poids de 8 kg.

A lire aussi sur Bhmag :

    Les commentaires sont fermés.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook