Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Dossier : tout savoir sur le watercooling

Dossier : tout savoir sur le watercooling

  • Publié par Sebastien le 30 avril 2003 à 12:29

Le mot watercooling est un terme anglais. Cela signifie littéralement "refroidissement aqueux" mais on utilise plus volontiers les termes de "refroidissement par eau" ou mieux "refroidissement liquide". Comme vous le savez. Habituellement les processeurs sont refroidis par l'air : l'air froid est poussé par un ventilo sur un radiateur en aluminium ou en cuivre (voire en argent parfois). Il refroidit ainsi le core du processeur en dissipant sa chaleur.

L'intérêt du watercooling est que l'eau étant environ 300 fois plus caloporteur que l'air, un refroidissement par eau se montre bien plus performant. D'où l'idée de faire passer de l'eau (ou un liquide quelqu'il soit) sur le core du processeur pour le refroidir. Nous allons donc utiliser un circuit d'eau composé de divers éléments.
 

  • Pourquoi un watercooling ?

On peut donner cent réponses, mais il y en a une qui est évidente : l'eau est un relativement "bon" caloporteur, l'air est un excellent isolant thermique. Bref à débit égal on absorbe bien plus de calories avec l'eau qu'avec de l'air. Au final le watercooling permet d'obtenir un refroidissement plus performant dans un silence absolu.
 

  • Quel est le meilleur métal pour un waterbloc ?

Seuls trois métaux servent surtout : l'aluminium, le cuivre et l'argent.

- L'aluminium à l'avantage d'être "potable" au niveau conductivité, très léger, peu cher et facile à travailler.

- Le cuivre est bien meilleur conducteur, mais aussi nettement plus lourd. Pour un air-cooler c'est vite un problème (on a vu des air-cooler de plus de 800g), mais ça l'est moins pour un water-bloc qui en général sera collé plus près de la carte mère et souvent fixé à celle-ci et pas au socket.

- L'argent est encore meilleur que le cuivre au niveau conductivité mais (ben oui, il y a un "mais", sinon ce ne serait pas drôle) il est cher, difficile d'en trouver et surtout les amalgames que l'on arrive à dénicher sont d'une pureté douteuse qui au final les rendent souvent à peine meilleurs que le cuivre (voire moins bons). Au regard du prix de production, l'argent est juste un argument commercial, il ne faut pas espérer gagner 10° en passant d'un bon bloc cuivre au même bloc en argent.
 

  • C'est quoi un waterbloc ?

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, cela remplace le traditionnel ventilateur des systèmes de refroidissement à air.

Cliquez pour agrandir la photo

Cliquez pour agrandir la photo

A lire aussi sur Bhmag :

    Les commentaires sont fermés.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook

Astuces Windows - Comparer les prix - Formation informatique