Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Test du boitier Silver Wizard III

Test du boitier Silver Wizard III

  • Publié par Sebastien le 26 mai 2004 à 21:08

Le « Tuning PC » est une discipline en plein essor depuis quelque temps. De nombreux fabricants ont ainsi suivi la vague en proposant des produits des plus originaux pour l’époque, puisque devenus presque classiques maintenant, tels que des néons, des boîtiers transparents, des ventilateurs lumineux…

Néanmoins et malgré des prix de plus en plus accessibles, il faut malgré tout reconnaître qu'un PC « tuné » reviend toujours plus cher qu’un PC plus classique. Pour permettre aux portefeuilles les plus modestes d’accéder au tuning en toute simplicité, le fabricant allemand MaxPoint, importé en France par Nanopoint, a mis au point le Silver Wizard III C-328, un boîtier résolument orienté tuning et abordable.

Nous allons donc déterminer dans cet article si ce boîtier est oui ou non un bon choix pour tuner son PC à petit prix, en étudiant tout d’abord le boîtier sous toutes ses coutures, puis en se penchant sur le montage et enfin pour savoir ce qu’il vaut dans le cadre d’une utilisation normale.

  
 

  • Descriptif du boîtier :

De dimensions et de poids raisonnables (201 x 447 x 495 mm pour 8.9 kg), le boîtier éteint ne choque pas. On pourra tout de même noter la grille métallique sur le côté gauche avec à son centre un ventilateur lumineux bleu, qui est là pour rappeler que l’on a affaire à un boîtier orienté tuning. On notera également les deux montants en plastique (« bubble light ») illuminant le boîtier lorsqu’il est allumé, ainsi que le proéminent bouton de marche/arrêt et l’afficheur de température, tous les deux rétro éclairés en bleu lorsque l’ordinateur est sous tension.

En plus d’un afficheur LCD, d’un bouton de marche/arrêt, d’un mini-potentiomètre pour régler le ventilateur latéral et de ses fameuses « colonnes », la façade a la particularité de se démonter rapidement pour permettre à l’utilisateur d’accéder aisément à l’intérieur de l’ordinateur.

En effet il suffit de tirer sur le bas de la façade pour que celle-ci s’enlève, puis de dévisser des vis « à la main » pour pouvoir retirer les parois latérales. En outre le boîtier dispose d’un plateau pour carte mère rotatif, permettant ainsi d’accéder aisément au processeur et aux différentes cartes PCI de la machine.

A lire aussi sur Bhmag :

    Les commentaires sont fermés.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook