Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Test du boitier ORICO 2588US3 pour disques de 2,5 pouces

Test du boitier ORICO 2588US3 pour disques de 2,5 pouces

  • Publié par Sebastien le 11 mars 2019 à 11:11

On va s’intéresser aujourd’hui au boitier ORICO 2588US3. C’est un petit boitier bon marché et peu encombrant qui peut accueillir indifféremment un disque dur ou un SSD au format 2,5 pouces afin de le transformer littéralement en disque externe USB 3.0.

Le boitier 2588US3 est commercialisé dans une boite cartonnée dans laquelle on trouve le boitier bien sûr, mais aussi un câble USB 3.0, deux petits morceaux de mousse (qui peuvent servir à caler le disque) et une notice.

 

Présentation

Le boitier 2588US3 se présente sous la forme d’une petite boîte rectangulaire qui mesure 130 mm (longueur) x 93 mm (largeur) x 13 mm (épaisseur) et pèse 75 grammes. Le boîtier est en plastique rigide. Un matériau épais qui semble à priori assez résistant. C’est le modèle noir que l’on utilise pour ce test mais il faut savoir que le boitier existe dans d’autres coloris : noir, argent, bleu, rouge et jaune.

Sur le côté gauche, le boitier d’Orico est doté d’une LED qui permet d’indiquer l’état de fonctionnement du disque. Quand la lumière est fixe ça signifie que le disque est branché ; tandis que lorsque la lumière clignote ça vaut dire que le disque est en cours de fonctionnement (transferts de données, etc…).

A côté de la LED on trouve un port micro USB 3.0 qui permet à la fois de faire transiter les données mais aussi d’alimenter le disque. En effet, le boitier Orio 2588US3 est un boitier auto alimenté (comme la plupart des boitiers au format 2,5 pouces, ndlr.) qui ne nécessite par conséquent aucune alimentation externe pour fonctionner.

A noter que le boitier supporte le protocole UASP (USB Attached SCSI Protocol) qui permet d’augmenter les débits en USB, ce qui est particulièrement appréciable lors d’utilisation du boitier avec un disque dur rapide ou mieux un SSD.

 

Installation

L’installation d’un disque à l’intérieur du boitier est vraiment facile puisqu’il suffit de faire coulisser l’arrière du boiter pour avoir accès à la connectique.

A l’intérieur, on peut installer au choix un disque dur ou un SSD SATA III de 2,5″. L’appareil est compatible à la fois avec les disques de 7 mm d’épaisseur mais aussi ceux plus anciens qui mesurent 9,5 mm. Des petites cales en mousse sont fournies en cas de besoin…

Pour installer le disque, il suffit d’enficher le disque dur ou le SSD sur la connectique SATA et le voilà opérationnel après fermeture du capot. Le disque « s’emboîte » parfaitement. Aucune vis n’est nécessaire pour le fixer.

 

Tests

Pour les besoins de cet article, le boitier Orico 2588US3 a été utilisé avec deux disques. Pour commencer, j’ai utilisé un vieux disque dur 2,5″ TOSHIBA MK3275GSX de 320 Go récupéré dans un vieux PC portable ACER dont j’ai remplacé le disque dur par un SSD afin de gagner en performance et en confort d’utilisation. Pour compléter le test, j’ai utilisé aussi le SSD Crucial MX500 de 1 To dont je m’étais servi il y a quelques temps pour réaliser ce test complet du SSD.

L’utilisation de ces deux disques permettra de mesurer les débits qu’ils offrent lorsqu’ils sont connectés en USB 3.0. Et on pourra également comparer leurs performances par rapport aux débits qu’ils proposent habituellement lorsqu’ils branchés directement en SATA III. Forcément, les débits seront moins bons en USB 3.0 (vous vous en doutez) mais ça permettra d’avoir un petit aperçu de la différence entre les deux.

Les performances du disque dur TOSHIBA MK3275GSX de 320 Go:

Le vieux disque dur Toshiba 320 Go a révélé des taux de transferts de 81,72 Mo/s en lecture et de 43,30 Mo/s en écriture lorsqu’il est branché en USB 3. avec le boitier. A titre de comparaison, il était quasiment deux fois plus véloce en écriture en SATA III puisqu’il atteignait alors 87,68 Mo/s en écriture. En vitesse de lecture, les débits sont passés de 89,91 Mo/s (SATA III) à 81,72 Mo/s.

Les performances du SSD Crucial MX500 1 To:

Après avoir installé le MX500 dans le boitier Orico, on a pu mesurer des débits maximum de 431,2 Mo/s en lecture et de 421,9 Mo/s en écriture. Des performances très très bonnes pour un périphérique de stockage externe. Evidemment, les résultats sont un peu en retrait par rapport aux performances que l’on peut obtenir en branchant directement le SSD à la carte mère (536,1 Mo/s en lecture et 511,9 Mo/s en écriture) mais cela reste parfaitement cohérent, d’autant plus que le disque est maintenant nomade.

Conclusion

En conclusion, on peut dire que le boitier ORICO 2588US3 est parfaitement convaincant. En premier lieu, il faut savoir que le boitier ne nécessite aucun outil ce qui signifie que l’on peut changer de disque à tout moment au gré de ses envies.. C’est un boitier facile d’utilisation, performant et efficace, qui pourra répondre à la plupart des besoins.

Si par exemple vous venez d’équiper votre PC portable d’un SSD, ce boitier vous permettra de donner une seconde vie à votre vieux disque dur. Ca sera toujours mieux que de le ranger dans un tiroir et le laisser prendre la poussière. Devenu externe, le disque pourra à présent faire office de stockage externe bon marché. Il pourra servir à effectuer des sauvegardes de données ou à transporter occasionnellement des fichiers au travail ou chez des amis.

En l’équipant d’un SSD ou d’un disque dur performant, le boitier se transformera en solution de stockage polyvalente. Rapide et efficace, il permettra de transporter rapidement des données grâce au support de la norme UASP qui autorise des débits confortables. Comme on l’a vu, avec notre SSD de test on a par exemple pu grimper à 431,2 Mo/s en lecture et 421,9 Mo/s en écriture.

Enfin dernier point et non des moindres, le boitier ORICO 2588US3 est extrêmement abordable puisqu’on peut le dégoter un peu partout sur le net pour environ 10€. A ce prix c’est une très bonne affaire, et c’est typiquement le genre de petit accessoire bon marché à avoir sous le coude « au cas où… » et qui s’avère très utile pour avoir un backup sous la main, ou pour restaurer rapidement sa machine (via un fichier image) le jour où une mise à jour de Windows a tout fait planter ou qu’un malware a décidé de taper l’incruste dans votre machine.

 

Où se procurer le boitier Orico 2588US3 ?

Le boitier est dispo un peu partout pour environ 10€. Voilà quelques boutiques qui le proposent :

– le boitier Orico 2588US3 en couleur argent à 10,22€ sur Amazon.fr
– le boitier Orico 2588US3 en couleur bleu à 10,99€ sur Amazon.fr
– le boitier Orico 2588US3 en couleur noir à 10,79€ sur Amazon.fr
– le boitier Orico 2588US3 en couleur rouge à 10,79€ sur Amazon.fr
– le boitier Orico 2588US3 en couleur jaune à 11,99€ sur Amazon.fr

– le boitier Orico 2588US3 en couleur argent à 9,79€ sur Gearbest
– le boitier Orico 2588US3 en couleur bleu à 8,17€ sur Gearbest
– le boitier Orico 2588US3 en couleur noir à 9,79€ sur Gearbest
– le boitier Orico 2588US3 en couleur rouge à 9,79€ sur Gearbest
– le boitier Orico 2588US3 en couleur jaune à 8,01€ sur Gearbest

ORICO 2588US3
Les points positifs Les points négatifs
– un produit qui respire la qualité
– un plastique de bonne facture
– une installation sans outils
– des débits importants (merci l’UASP)
– son prix accessible
– pas vraiment de point négatif à part
peut être son câble usb un peu court
si on veut chipoter (50cm)
Note : 18 /20

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook