Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Test du casque gaming SteelSeries Arctis 7

Test du casque gaming SteelSeries Arctis 7

  • Publié par Sebastien le 5 avril 2018 à 05:00

Le casque est un élément important dans une config gamer. En effet vous l’aurez très souvent sur la tête, il vous permettra de communiquer avec vos co-équipiers et rendra le jeux plus immersif. Un bon casque se doit donc d’être confortable, disposer d’un bon micro et d’une bonne spatialisation.

Cela va maintenant faire quelques mois que j’utilise le SteelSeries Arctis 7 et je me suis donc dit que j’avais maintenant assez de recul pour écrire un bilan sur ce casque.

Pour commencer, voilà les spécifications complètes du casque SteelSeries Arctis 7 :

- Connectivité : à la fois filaire et sans fil
- Connexion filaire : usb ou prise jack 3,5 mm
- Compatible DTS : X 7.1 Surround
- Microphone bidirectionnel rétractable avec suppression du bruit
- Contrôle des fonctions audio sur le casque
- Bandeau de suspension s'adaptant à toutes les formes de tête
- Portée : 12 mètres
- Existe en deux coloris : noir ou blanc.

 

Ergonomie et confort

Commençons par son aspect général : le SteelSeries Arctis 7 propose un design épuré plutôt réussi selon moi, après les goûts et les couleurs comme on dit… Du côté des matériaux on est sur de la qualité, l’arceau supérieur du casque est en métal, le reste en plastique de bonne qualité. Un bon point par rapport à son petit frère le SteeSeries Arctis 3 c’est la possibilité de régler la bande en tissu qui vient se poser sur la tête, on peut donc ajuster la position du casque au besoin.

Pour ce qui est du confort rien à redire, les mousses au niveau des oreilles sont de très bonne qualité et même après des journées de 12h devant le pc avec le casque vissé sur la tête je ne ressens aucune gêne. Cela va faire un peu plus de 4 mois que je l’utilise de façon intensive et il n’y a pas encore la moindre marque d’usure, cela semble donc bien parti.

Il est possible de rentrer le micro à l’intérieur du casque si vous ne l’utilisez pas, c’est plutôt cool. Sur les parties arrières des écouteurs vous retrouverez deux molettes : une pour gérer le son et une pour passer du mode jeux au mode chat (Pas vraiment utile selon moi).

Il est possible de brancher le casque directement en aux en plus du sans fil et de l’usb et donc écouter votre musique même lorsque vous n’avez plus de batterie.

 

Installation et autonomie

Le Steelseries Arctis 7 peut s’utiliser avec ou sans fil selon vos envies. Pour l’installer rien de bien compliqué, il suffit de brancher le récepteur et d’installer les drivers SteelSeries via le logiciel SteelSeries Engine 3. J’ai eu quelques soucis au niveau du logiciel de SteelSeries d’ailleurs, il semble qu’il souffre de pas mal de soucis d’incompatibilité mais en insistant un peu ça finit par fonctionner.

Au niveau de l’autonomie c’est plutôt satisfaisant, sachant que j’utilise mon casque au moins 8 heures par jour je n’ai généralement besoin de le recharger qu’à la fin de la journée. Le point qui me dérange de ce côté c’est qu’il faut rebrancher son casque en USB pour le recharger et le câble fournis avec le casque mesure à peine 1 mètre, j’ai donc dû rapprocher ma tour pour les fois où je dois utiliser le casque branché.

 

Les performances sonores

Passons maintenant au concret, les performances sonores de ce casque. De ce côté-là nous sommes sur du très bon casque, étant un peu musicien à mes heures perdues j’ai pu tester différents casques sur mon logiciel de production musicale et le SteelSeries Arctis 7 fait clairement parti des meilleurs casques que j’ai eu l’occasion de tester. Les basses sont profondes et ne bavent pas contrairement à certains casques bas de gamme, les mediums et aigues sont bien équilibrés et la spatialisation excellente.

Du coup lorsque l’on est en jeux c’est un plaisir, je joue beaucoup à PUBG en ce moment et je peux très facilement déduire la position d’un ennemi grâce à ses bruits de pas, preuve que la spatialisation fonctionne bien.

 

La qualité du micro

Un des gros points forts de ce casque selon moi. Votre voix s’entend clairement, le casque filtre d’ailleurs les bruits parasites. Comparer à l'Arctis 3 je trouve la qualité du micro bien supérieure, la détection fonctionne bien et la voix est claire, que demander de plus ?

 

Le logiciel SteelSeries Engine 3

Comme je le disais plus haut il est nécessaire d’installer SteelSeries Engine 3 afin de pouvoir télécharger les drivers et utiliser le casque. Le logiciel est parfois un peu capricieux mais ça finit par fonctionner...

Une fois le casque installé vous aurez la possibilité de le paramétrer avec un equalizer assez basique, un compresseur et 3 presets : Game, Movie et Music. Il est également possible de passer le casque en 7.1. Mais ce n’est pas du "vrai 7.1" mais simplement du surround virtuel. Pas très convaincant ! Et personnellement je n'utilise pas car bon nombre de jeux ne sont pas encore compatibles.

 

Où acheter le casque ?

Le SteelSeries Arctis 7 est disponible dans le commerce depuis plusieurs mois. On peut le trouver chez les enseignes suivantes :

- le SteelSeries Arctis 7 à 140€ sur Amazon.fr
- le SteelSeries Arctis 7 à 140,57€ sur CDiscount
- le SteelSeries Arctis 7 à 161€ sur Darty
- le SteelSeries Arctis 7 à 161,50€ sur Fnac
- le SteelSeries Arctis 7 à 179,95€ sur Grosbill
- le SteelSeries Arctis 7 à 179,95€ sur LDLC
- le SteelSeries Arctis 7 à 179,90€ sur Materiel.net
- le SteelSeries Arctis 7 à 153,99€ sur RueDuCommerce
- le SteelSeries Arctis 7 à 170,91€ sur TopAchat
- le SteelSeries Arctis 7 à 169,99€ sur Webdistrib

 

Le bilan

Le Steelseries Arctis 7 est un excellent casque. J'utilisais auparavant l'Arctis 3 et je ne regrette pas d’être passé sur le modèle supérieur. Les performances sonores sont excellentes tout comme le design et l’ergonomie. Il offre en plus un rapport qualité/prix exemplaire.

Les seuls petits défauts que je trouve à ce casque :

- Le logiciel Steelseries Engine gagnerait à être optimisé.
- Pour sortir le casque de veille il faut rester appuyer 6 secondes, ça peut paraitre court mais à la longue ça devient frustrant, 3 secondes aurait été suffisant.
- Je n’ai toujours pas compris à quoi servait la molette pour alterner entre le mode « Game » et « Chat », enfin si j’ai compris l’idée mais en pratique je trouve cela complètement inutile, le mode « chat » n’apportant rien de plus. Du coup, je touche parfois à la molette par inadvertance en mettant mon casque et cela me dérange plus qu’autre chose.

-> Ce dossier a été réalisé par Hugo S. Si vous voulez retrouver d’autres tests de casque gamers vous pouvez vous rendre sur son site à cette adresse : MonSetUpGaming.fr.
 

A lire aussi sur Bhmag :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook