Jump to content

Et tout le monde s'en cogne...


Recommended Posts

Bah, au niveau des transports, la France fait tout à l'envers... Je viens de repenser aux chèques transport. Tout l'inverse de ce qu'il faudrait faire... En Belgique , le déplacement en vélo est récompenser par une indemnité. Vous trouvez ça peut être négligeable 0.15€/Km, mais je peux dire, que multiplié par une dizaine de kilomètre voir vingt par jour. Ca indemnise pas mal. Perso, si il y avait ça par exemple, ce serait du 350€ dans l'année en ne comptant que les 20-25semaines de cours. Mais non, la France a choisi le chèque transport pour contrer la montée de l'essence... Pathétique. Enfin le chèque transport ne pourra servir à l'achat de carburant que pour les salariés qui se trouvent dans des zones non desservies par un réseau de transport en commun, soit 20% des salariés de province... Mais c'est une mauvaise mesure tout de même.

Link to comment
Share on other sites

Bah, au niveau des transports, la France fait tout à l'envers... Je viens de repenser aux chèques transport. Tout l'inverse de ce qu'il faudrait faire... En Belgique , le déplacement en vélo est récompenser par une indemnité. Vous trouvez ça peut être négligeable 0.15€/Km

en effet, ce serait surrement une bonne idée :)

 

cependant, il faudrait developper le reseau, chemin et autre voies pour les cyclistes, comme en Belgique ou mieux, le pays ou la bicyclette est reine : les Pays-Bas :respect:

Link to comment
Share on other sites

Ma t'es fou? :o

 

Le vélo de ville c'est quoi?

 

C'est un sport extrême qui n'est pas encore référencé.

 

Ca se pratique ou?

Il se pratique dans n?importe quelle agglomération ayant une signalisation adéquate, de préférence en pente.

 

Qui peut le pratiquer?

Toute personne qui pratiquerait un autre sport extrême, mais ayant une base solide de technique dans le pilotage d'un vélo.

 

Quel matériel faut il?

Un vélo, de préférence un VTT rigide en bon état de marche, surtout les freins. Un VTT permet une bonne maîtrise du freinage mais la fourche fait perdre de la précision, puis le goudron c'est relativement plat!.

On peut envisager un vélo de route, qui permet une meilleur accélération et vitesse de pointe mais alors il ne faut plus compter sur les freins.

 

Quand se pratique-t-il?

De préférence de jour et dans les moments de bouchon. c'est là que c'est le plus intéressant.

 

Petit rappelle sur la signalisation :

-Les limitations de vitesse (panneau blanc cerclé de rouge ayant deux chiffres noirs) : Pas utile, sauf si il y a trois chiffres, là il faut peut être envisager de changer d'itinéraire. Il y a le risque d'être arrêter par la maréchaussée.

-Le sens interdis (panneau rouge avec un trait blanc horizontale) : Attention des voitures peuvent arriver en face, mais rassurez vous, une fois qu'elle vous auront vu elle se décaleront pour vous laisser passer.

-Le feu rouge (une lumière rouge), passer en faisant attention aux piétons et aux voitures vous coupant la route

-Le feu orange (une lumière orange), ça devrait aller, pas besoin de ralentir

-Le feu vert (une lumière verte), attention, un autre cycliste urbain peut vous couper la route!

-Le panneau stop et cédé le passage (marqué stop, ou un triangle blanc cercle de rouge) Quitte ou double (suivant la visibilité)

-la ligne blanche (une ligne blanche peinte sur la route), derrière cette ligne vous ne serez gêné que par des voitures qui arrives en contre sens. Une fois vu, elle se décaleront pour vous laisser passer.

-le passage clouté (des rectangles blanc peint sur la route), attention, les piétons ont la priorité, et font peu attention aux vélos. Ils peuvent s'y engager sans prévenir.

-Le rond point (un talus rond au milieu d'un croisement), ralentir un peut pour s'adapter a la vitesse des voitures et s'insérer entre deux.

 

Comment ça marche?

Le but est de se déplacer en ville à vélo le plus rapidement possible, dans la limite du raisonnable, tout dépend de ce qu'on appelle raisonnable.

Pour cela il faut pédaler pour atteindre une vitesse suffisante, les décentes sont conseillés pour améliorer la vitesse.

 

Les obstacles :

 

-Les piétons : Attention ils ont la priorités.

Lieu : Ils se trouvent principalement dans les rues piétonnes.

Comportement : Plutôt continue, même si un changement brusque de direction ou un bras tendu arrive fréquemment.

Technique : Un slalom entre les groupes.

Danger : Principalement la laisse avec le chien, difficile a voir si le chien est caché par un obstacle. Mais aussi le cas ou on viens de face sur lui et qu'il se jette dans la même direction que celle prévue pour le doubler.

Astuce : Avoir un dérailleur ou un frein qui fait du bruit, comme ça lorsqu'on ralentit derrière un groupe ça attire leur attention et ils s'écartent.

 

-Les voitures en routes: Là c'est vous qui avait la priorité (psicologiquement parlant bien sure)

Lieu : au milieu de la route, suivant la signalisation en vigueur.

Comportement : Prévisible, on repère tout de suite ceux qui ont un comportement louche.

Technique : doubler de préférence a droite, voir même sur l'autre voie.

Danger : Prévisible.

Astuce : aller plus vite que les voiture, et pouvoir ainsi les considérer comme un bloque se déplaçant dans une direction a une vitesse donnée et ainsi slalomer entre elles.

 

-Les voiture a l'arrêt:

Lieu : Principalement dans les bouchons.

Comportement : Ne bouge pas, donc facile.

Technique : passer entre les rétroviseurs, sur l'autre voie, voir même sur le trottoir.

Danger : La portière(peut s'avérer mortelle). Toucher le rétroviseur, si la corne effleure juste ne pas se retourner pour voir la tête du conducteur, sinon ça ne pardonne pas.

Astuce : incliner le guidon si les voitures sont trop serrées.

 

-Les deux roues sont en général pas gênant, sauf si ils doublent alors que vous changez de file. C'est a dire lorsqu'on passe de la file entre la 1ere et la 2eme voie, sur la voie des bus, ou sur l'autre voie. Ils se coincent aussi souvent entre deux voitures et empêchent de passer.

 

-Les bus conduisent bien en général, en particulier lorsqu'on leur fait l'intérieur, ils s'en aperçoivent et ne vous écrase pas contre le rond point. Attention au coup du bus arrêté, a doubler large !

 

Les règles a respecter :

-Toujours faire attention a la route, et ne pas lâcher le guidon dans l'action pour dire merci par exemple. C'est comme ça qu'on se fait surprendre.

-Vérifier ses freins avant de commencer, quoiqu'on le remarque assez vite.

-Etre dans une bonne forme mentale : pas stressé, ni fatigué, l'alcool est dangereux dans cette situation puisqu'il donne plus confiance et réduit les capacités, sinon il faut ralentir car on a perdue un peut de ses moyens.

-Bien connaître le vélo.

-J'oubliais mais ca parrait tellemment évident, le casque bien sure!

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
×
×
  • Create New...