Jump to content

thomas

Members
  • Posts

    1,024
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by thomas

  1. :lol: à part ça, tout le monde est honnête ici et on ferme un sujet dès qu'il y a doute.... :frenchy: :frenchy: :frenchy:
  2. ya 2 types d'achat par CB : 1) tu rentres ton numéro de carte et le site le stocke. Ensuite ils apppelent la banque et donne le numéro (grosso modo) donc le reçu, eux ils l'ont mais aps toi. 2) tu rentres ton numéro de carte sur une page spécial qui fait la transaction. dans ce cas, tu as un reçu. évidement, l'option 2 est la plus sur.
  3. http://www.k-otik.com/news/11.22.MCSolaar.php Par Arnaud Devillard (01net) - Mardi, Warner distribuera gratuitement 300 000 CD-Rom d'extraits du prochain album de MC Solaar. Les fichiers sont protégés, mais Warner fait tout pour qu'ils s'échangent. Vous glissez le disque dans votre PC, puis cliquez sur « Propriétés » dans Windows Media Player. Et là : « Contenu protégé. Il vous reste 8 écoutes. Les titres ne seront plus écoutables le 30 novembre à minuit. Copie sur CD interdite. Copie sur lecteur portable interdite. » Encore un coup des majors ? Oui et non. Le disque contient sept pistes, dont cinq extraits (entre 1 minute 22 et 1 minute 46) et un titre complet du prochain album de MC Solaar, Mach 6 , qui sera en vente le 1 er décembre. Quatorze écoutes sont autorisées, à combiner comme on veut (deux fois les sept titres, quatorze fois un seul titre, huit fois un titre, etc). Dans tous les cas, le disque devient inécoutable le 30 novembre à minuit. Le CD-Rom est protégé par les technologies de Microsoft et de MPO Online contre la copie sur CD et sur baladeur numérique. Il est lisible uniquement sur PC (avec Windows Media Player 7.1 et les versions suivantes), apparemment au grand dam d'Eric Daugan, directeur nouveaux medias chez Warner Music France, et ne demande aucune connexion à Internet. L'utilisateur peut copier les titres sur son disque dur et, surtout, les envoyer par e-mail. Dans les deux cas, les compteurs sont remis à zéro : l'utilisateur bénéficie à nouveau de quatorze écoutes. « C'est le même contenu , insiste Philippe Thorel, président de MPO Online, partenaire de l'opération. Même si six écoutes ont déjà été faites avec l'original. » Warner et Microsoft le reconnaissent volontiers, « le risque zéro n'existe pas, il y aura toujours un petit malin qui arrivera à contourner les protections. » Sauf que ce sera pour lancer sur le réseau des morceaux tronqués et un seul morceau entier. Commentaire K-OTik (Par La Rédaction) - Si aujourd'hui le piratage de Musique/Films/Logiciels est de plus en plus répandu, il est en partie le résultat d'une réelle incompréhension et une mauvaise connaissance du terrain par les majors. Dans l'article ci-dessus nous pouvons lire --Warner et Microsoft le reconnaissent volontiers, « le risque zéro n'existe pas, il y aura toujours un petit malin qui arrivera à contourner les protections. » Sauf que ce sera pour lancer sur le réseau des morceaux tronqués et un seul morceau entier--, le problème est que la version intégrale (et complète - 16 Titres) du nouvel album de MC Solaar (Mach 6) est déjà piratée et diffusée sur internet depuis le 30 Octobre 2003 (c'est à dire un mois avant sa sortie officielle). Cette version pirate a suivi le chemin habituel de diffusion illégale, d'abord sur des forums privés, puis sur les réseaux P2P ... Et c'est *uniquement* sur cette chaîne là qu'il faudra intervenir si l'on veut réellement être efficace, en éliminant les *diffuseurs* avant la diffusion, car pirater un album dés sa sortie est très dommageable pour les majors et les artistes, mais ce qui est encore plus grave c'est son piratage avant même sa sortie ... Ironie du sort, dans une version spéciale du single "La vie est belle", Mc Solaar voulait sensibiliser le public aux problèmes de Téléchargements illégaux : "Je bosse dur, pas le temps de faire les courses. Mes CD? J'les ai piratés of course. Sur Blubster, Morpheus, kazaa, eDonkey, Napster ou Gnutella. Appelle-moi hacker, hijacker ou pirateur, downloadeur, Ali Baba le roi des voleurs. Je prends le son, et puis la parole de tous les orateurs. Pire que le Peer-to-Peer de l'ex-Napster. Ils ont ramé, galéré, joué dans des bars. Quand leur CD est sorti, je l'ai piraté un soir. A ses concerts, tout le public chante, mais selon les sondages elle a fait 400 ventes. Elle s'en vante mais, on peut pas payer le loyer. Pirates par milliers, les factures nous ont noyés".
  4. d'abord il n'y a pas qu"une mesure ensuite : La principale inquiétude concerne les droits d'inscription. Avec le projet d'autonomie des universités et un «désengagement de l'Etat», beaucoup redoutent les financements extérieurs. «On ne veut pas dépendre des marques commerciales pour faire nos études, explique Céline, en deuxième année d'histoire. On veut bien des réformes : l'université a besoin d'évoluer. Mais pas de celles-là, poursuit-elle. Il y a d'ailleurs quelque chose de contradictoire à vouloir à la fois une harmonisation européenne des diplômes et l'autonomie, où chaque université devra se débrouiller dans son coin. On ferait mieux de nous donner davantage de moyens. Dans certains cours, on est entre 50 et 70 étudiants.» D'autres se veulent plus nuancés. «Qu'il y ait un rapprochement entre certains programmes et les entreprises, pourquoi pas, concède Olivier, en stage à l'Ecole nationale de la santé. Mais il faut aussi préserver les disciplines qui offrent moins de débouchés, comme les lettres, la philo, l'histoire-géo. L'harmonisation européenne des diplômes est sans doute inévitable, sinon on risque de se couper d'un système d'échange international dans l'enseignement supérieur. Mais, en même temps, avec l'autonomie, on peut craindre une régionalisation des diplômes.»
  5. on ne le repetera jamais assez : fuyez AOL :o barez vous, faite oposition au prélèvement et tirez vous ! AOL :beurk:
  6. c'est quoi la marque, le modèle de ce lecteur ?
  7. vu ici : http://www.humanite.fr/journal/2003-11-25/2003-11-25-383138 Après la création du RMA, qui enferme les chômeurs de longue durée dans le sous-emploi, le gouvernement précarise les salariés des petites entreprises avec la création du chèque-emploi. C'est une nouvelle attaque contre les droits des salariés que prépare le gouvernement. Dimanche soir sur Europe 1, en présentant son plan de " mobilisation nationale contre le chômage ", Jean-Pierre Raffarin a annoncé le lancement d'un " chèque-emploi " pour les entreprises de moins de dix salariés, au travers d'une ordonnance en décembre, pour application en janvier prochain. Ce chèque serait " à la fois un contrat de travail, une déclaration d'embauche et une fiche de paie, c'est-à-dire une seule procédure toute simple ", a expliqué le premier ministre, qui a estimé que cette " innovation formidable " permettrait en 2004 l'embauche de 500 000 salariés. Le " chèque-emploi petite entreprise " avait déjà été évoqué l'hiver dernier, dans le cadre de la discussion sur le projet de loi sur l'initiative économique. Mais en mars, à la demande du gouvernement, le Sénat avait supprimé cette mesure pour la renvoyer à des ordonnances. À l'époque, le projet devait s'appliquer aux entreprises de moins de trois salariés. En relevant le seuil à 10 salariés, le gouvernement a considérablement étendu le champ du projet. Au nom de la " simplification administrative " pour les petits patrons, il s'agit d'étendre à l'immense majorité des entreprises le dispositif du " chèque-emploi service ", qui existe depuis 1994 pour les particuliers employant du personnel de maison. L'employeur se contente de déclarer le nombre d'heures travaillées à un centre spécialisé de l'URSSAF, qui se charge de rédiger le bulletin de salaire et de prélever les cotisations sociales. L'employeur n'est plus obligé de rédiger un contrat de travail, ni de procéder à la déclaration préalable à l'embauche. Autrement dit, le salarié n'est plus couvert par aucune convention collective, mais payé au minimum, en fonction du nombre d'heures que veut bien déclarer l'employeur. Le dispositif permet de recruter de la main-d'ouvre ponctuellement, pour un nombre d'heures indéterminé, en évitant les contraintes des contrats d'intérim et des contrats à durée déterminée (CDD), pour lesquels la loi encadre strictement les motifs de recours, la durée, le renouvellement, l'égalité de traitement avec les salariés en CDI. " C'est un formidable retour en arrière ", s'indigne Pierre Mériaux, représentant national du SNU-travail-emploi-formation (FSU). " On fait disparaître la frontière entre CDD et CDI, et les protections liées à chacun de ces contrats. On crée un nouveau sous-prolétariat, une classe de tâcherons pour qui l'employeur n'aura pas à reconnaître de qualification au regard des conventions collectives. Aux agences immobilières, aux banques, ces salariés ne pourront présenter qu'un succédané de fiche de paie... " Last but not least, le chèque-emploi, en levant l'obligation de " déclaration préalable à l'embauche " de tout salarié, favorisera le travail clandestin. " C'est Juppé lui-même qui avait imposé aux employeurs en 1993 cette déclaration obligatoire, réclamée depuis des années par les services d'inspection du travail, déplore Pierre Mériaux. En la supprimant, le gouvernement fait disparaître toute possibilité de contrôle du travail. Cela va à l'encontre de tous ses discours sur le renforcement de la sécurité, à moins que celle des salariés ne soit pas comprise ? À l'encontre, aussi, des discours sur la fracture sociale, puisqu'on va précariser encore plus la main-d'ouvre des petites entreprises, de l'hôtellerie-restauration, du bâtiment, où les conditions de travail sont déjà déplorables. " Le chèque-emploi s'inscrit dans le cortège de mesures lancées par le gouvernement pour transformer le marché du travail, rendre la main-d'ouvre flexible et moins " coûteuse " pour les employeurs. Le RMA est voté aujourd'hui (voir page suivante). À la fin de l'année, le DRH de Renault, Michel de Virville, doit rendre au gouvernement un rapport sur la simplification du droit du travail, qui pourrait déboucher sur la création d'un nouveau contrat de travail, le " contrat de mission ". Ce CDD sans terme précis permettrait de faire travailler un salarié pour le temps d'un " projet ". La semaine dernière, le ministre du Travail, François Fillon, a également annoncé pour 2004 une réforme de l'ANPE avec des " mesures d'incitation plus fortes " pour " convaincre les chômeurs d'accepter les postes qu'on leur propose ". Fanny Doumayrou
  8. le plus scandaleux, c'est qu'il faut payer avant de protester ! Non là, ils dépassent les bornes. ça va péter un jour, c'est pas possible autrement :o les intermittents, les rmistes, les chomeurs, les buralistes, les conducteurs, les Pagny (là je déconne), les salariés de petites boites (chèque emploi) bref une bonne partie de la population... si elle decent dans la rue ça va faire mal contre les CRS, Sarko, Raffarin, Pujadas, et Seillière... et si personne ne fait rien pour renverser le pouvoir, les état unis risque de nous attaquer (bon on a aps de pétrol ça risque un peu moins) faut faire gaffe !
  9. je ne sais pas si vous vous ête posé la question mais son fric, il l'a d'où ? de vous, qui achetez ses disques, qui demandez au radio de passer ces titres, qui allez a ses concerts. Une seule solution pour le faire payer : Ne plus écouter du Pagny. Nul part.
  10. la prison avec sursis c'est surtout fait pour pas qu'il essaye de recommencer les sous qu'il doit, heuresement qu'il va les rembourser !
  11. http://www.liberation.fr/page.php?Article=160470&AG une chose est sur, il la veut sa liberté de frauder.
  12. oui tu peux, sauf que tu laisse des traces en faisant l'acaht en je pense que si tu commandes un truc en envoie simple, c'est un truc qui va couter 10 euros. alors te faire chier et prendre des risques pour 10 euros c'est pas top. Mieux vaut ne pas payer 48000 euros de TVA et ne pas déclarer 540000 euros de revenu et j'en passe...
  13. c'est quoi ton sondage à la con ?
  14. non ! pas pour un débit sur internet par exemple. En france la composition du code secret est obligatoire et si on conteste une opération sans utilisation de code, on est systématiquement remboursé et cela même sans assurance. ça s'appelle la loi... (quand on sait que la duplication d'une carte est très très simple, c'est tant mieux !) de plus pour un achat dans un commerce de plus de 900 euros, on est obligé de signer. Si on vous a voler votre carte et que le commerçant où a été passé un achat de plus de 900 euros est incappable de vous présenter votre signature, il est en tord
  15. si c'est une utilisation frauduleuse du numéro de la carte, sans utilisation de code secret, ils doivent rembourser sans faire de problème et cela même sans assurance à 2 euros (sauf le prix de la cotisation qui n'est pas de 2euros !)
  16. http://www.cfdt.fr/actu/presse/comm/comm351.htm Déclaration du bureau national De graves atteintes aux fondements et aux règles de notre démocratie Le Bureau national a pris connaissance des différentes intrusions et des dommages matériels dans les locaux de plusieurs de ses structures régionales et locales, ainsi que des agressions, graves insultes, tentatives d’intimidation et menaces proférées à l’encontre de militants et adhérents de la CFDT. A l’origine de ces actes, quelques individus se revendiquant de coordinations d’intermittents, des milieux culturels ou encore se réclamant de Sud, de la CNT et de la CGT spectacle. Le Bureau national condamne fermement de tels agissements. Il s’inquiète de la passivité affichée par une chaîne publique de télévision lors de l’irruption et la prise de parole d’un groupe de personnes dans un journal d’information. Il déplore la quasi absence de réaction des responsables politiques lors de l’interruption des travaux de l’Assemblée nationale. Ces faits qui mettent à mal les libertés d’opinion, d’action et de représentation collectives, constituent de graves atteintes aux fondements et aux règles de notre démocratie. Ils alimentent un climat propice aux thèses extrémistes et à la banalisation des moyens d’action qui les caractérisent avec leur cortège d’insultes, de violences verbales et physiques. Il appartient à toutes les forces démocratiques et leurs responsables de rappeler les exigences et les conditions du débat public, de défendre et faire respecter les libertés démocratiques et de dénoncer de manière claire les actes qui leur portent atteinte.n © CFDT (communiqué de presse mis en ligne le 20 novembre 2003)
  17. pour les cigarettes c'est interdit selon le JT de France 2. pour le CD et DVD que dit la loi ? elle serait appliquée quand cette taxe ? (hitstoire de passer à la pompe avant)
  18. bravo Air France pour seulement 300 euros, vous avez un vol Toulouse-Paris d'1h15 effectué en 2h30 ! (soit le double) de plus, à l'arriver, personne pour s'excuser et donner les papiers à remplir pour se faire rembourser. Rassurez moi, ils remboursent le billet quand même ? Air France : Voyager autrement ! :pan:
×
×
  • Create New...