Jump to content

Location DVD


Recommended Posts

Voilà je viens de louer un DVD (la premiere fois que ça m'arrive, d'ailleurs petit coup de gueule car les 2 DVD que j'ai eu étaient rayés, un saccadait par moments et l'autre était totalement illisible par endroits - style 1 images toutes les 50 secondes...)

 

Bon bref voilà j'ai toujours le fameux message d'avertissement, EDV je sais plus combien blablabla blablabla. Voici ce qu'il m'affiche :

 

dvd.gif

comme vous pouvez le voir il y a marqué en énorme :

 

si ce produit vous a été loué :

 

- vous êtes en droit de ne pas payer votre location

- votre vidéoclub est passible de poursuites judiciaires...

 

Ca veut dire que mon vidéoclub (que je ne dénoncerai pas pour l'instant :o ) n'a pas le droit de me le louer ? Ou est-il possible qu'ils aient l'autorisation quand même ? Que faire ? Me faire rembourser ou ne rien faire ? Bref merci de m'aiguiller un peu :timide:

Link to comment
Share on other sites

Et il n'est pas possible que le vidéoclub ait une autorisation spéciale ? Les 2 DVD que j'ai ressemblent en tout points à des DVD disponibles dans le commerce, y'a bien des gens qui les auraient dénoncé non ?

Link to comment
Share on other sites

Et il n'est pas possible que le vidéoclub ait une autorisation spéciale ? Les 2 DVD que j'ai ressemblent en tout points à des DVD disponibles dans le commerce, y'a bien des gens qui les auraient dénoncé non ?

 

Les DVD de location sont explicitement spécifié...

Donc te fait rembourser, et pour ton silence tu demande 10 locations gratuites.

Link to comment
Share on other sites

En même temps ceux qui tiennent le vidéo club ont pas l'air d'être des gens hyper fréquentables... C'est plutôt genre mafiosos, j'ai pas envie d'avoir des ennuis après  :/

Ouais, se faire flinguer pour un DVD c'est moyen :/

 

:lol: :lol: :biere:

Link to comment
Share on other sites

En gros ils ont acheté leurs DVD chez Carrefour et te louent à X euros la journée. Bref c'est tout bénéf...

 

Il faut savoir que c'est totalement illégal. Les vidéo clubs doivent impérativement s'approvisionner dans un réseau spécifique réservé à la location de films. Comme me l'avait indiqué un pote qui bossait dans un vidéo club, ils achètent le film beaucoup plus cher que nous pouvons l'avoir. Par exemple, à l'époque oùe je le voyais encore régulièrement, le vidéo club achetait les K7 Vidéo environ 1000F ( :mmm: ) et était tenu en plus de reverser pour chaque location un % pour je ne sais plus quelle organisation (pour les droits d'auteur certainement)

 

Si quelqu'un travaillant dan un vidéo club pouvait nous donner des infos précises, ce serait intéressant ;) :respect:

Link to comment
Share on other sites

C'est exactement ça SEB. Les vidéo-club sont obligés d'acheter des DVD "spécial location" qui sont en réalité exactement identiques sauf qu'ils sont plus chers. :voila:

 

Il y a juste parfois de toutes petites différences au niveau du contenu (bandes annonces).

 

La différences de prix couvre les droits d'auteur plus élevés (puisque le film va être loué) et sert aussi à augmenter sérieusement la marge bénéficiaire des distributeurs.

 

Je connais pas mal de vidéo-club (dont certains très gros) qui s'en foutent et qui prennent la version la moins cher.

Link to comment
Share on other sites

Et il n'est pas possible par exemple qu'ils aient acheté des "vrais" mais que ceux ci soient rayés et qu'ils en mettent des "faux" ?

 

De plus y'a quand même beaucoup de monde au courant, pourquoi les associations chargées des droits d'auteurs ou même la concurrence ne disent rien ?

Link to comment
Share on other sites

Ouais mes parents ont tenu un videoclub y'a quelque temps, l'achat d'une seule K7 video (bah vi c t l'époque lol) c'était entre 7000 et 15000 FB pour les grands succès (entre 1150 et 2500 FF et pour les roros faites la conversion lol)... C logique puisque c'est destiné à la location les droits d'auteurs sont plus élevés puisque y'a plus de personne qui voyent le film, c donc logique que l'industrie de la vidéo veut plus d'argent car une location c surtout un client potentiel qui n'achetera pas le film, il se contentera de le louer une fois...

Link to comment
Share on other sites

Bon en plus le contenu du vidéo club était pas terrible (que des films d'action, rien de culturel...), et la location dure 1 jour, on ne peut pas choisir plus.

 

Bref cet après midi je leur remmène leurs 2 DVD et la prochaine fois je vais à vidéo futur au centre ville (au moins c'est une chaîne connue) :voila:

Link to comment
Share on other sites

Les chiffres que j'ai (mais qui remontent à quelques années) c'était entre 4 et 10.000 FB pour une cassette, soit entre 100 et 250€. Or la même cassette destinées à la vente ne dépassait pas les 25€.

 

La MCFB (médiathèque de la communauté française de Belgique, de loin le plus gros loueurs du pays) prend uniquement des DVD et des cassettes destinées à la vente. Un des responsables du centre de Liège m'a expliqué qu'ils s'en foutaient des sanctions car ils sont de tellement gros acheteurs qu'on ose rien leur dire.

 

Mais la MCFB est une institution publique de l'état, et donc l'état lui-même viole les droits d'auteurs, un comble. :(

Link to comment
Share on other sites

Mais la MCFB est une institution publique de l'état, et donc l'état lui-même viole les droits d'auteurs, un comble. :(

:D :D :cool: :cool:

 

normal nous vivons en république bananière de belgique :D :D

Link to comment
Share on other sites

les 2 DVD que j'ai eu étaient rayés, un saccadait par moments et l'autre était totalement illisible par endroits - style 1 images toutes les 50 secondes...

(...)

Que faire ? Me faire rembourser ou ne rien faire ?

Tu te fais rembourser au motif légitime que c'était illisible. S'ils refusent tu leur demandes pourquoi il était écrit que tu n'avais pas à payer la location...

Link to comment
Share on other sites

Mais la MCFB est une institution publique de l'état, et donc l'état lui-même viole les droits d'auteurs, un comble.

ça me fait pesner au reportage de m6 hier sur la vente des clops et l'incitation à la consommation interdite.

 

les vrp (on va dire commerciaux allez :voila: ) donnent à l'échange d'exclusivité de la marque de cigarette (interdit) ou au bon client des cadeau (briquets, cendrier mais aussi sceaux à glace, tee-shirt, etc.) voir aussi des primes (genre 4 euros par cartouche acheté). c'est surtout pratiqué chez les revendeurs (boite de nuit par exemple)

 

et parmis ces client, il y a les prisons ! ce ne sont pas les prisonniers qui achetent au vrp mais un fonctionnaire responsable de !

Edited by thomas
Link to comment
Share on other sites

C'est quoi un vrp ?  :??:

VRP : voyageur représentant placier

 

C'est un terme un peu ringard, on les appelle aujourd'hui agent ou attaché commerciaux, et peu de sociétés peuvent s'en passer. A la différence du commercial exclusif, le VRP est « propriétaire » de sa clientèle.

Il existe deux cas :

- le VRP exclusif qui travaille en tant que salarié pour un seul employeur ; il doit posséder une carte d'identité professionnelle

- le VRP multicartes travaille pour au moins deux employeurs différents

Link to comment
Share on other sites

C'est quoi un vrp ?  :??:

VRP : voyageur représentant placier

 

C'est un terme un peu ringard, on les appelle aujourd'hui agent ou attaché commerciaux, et peu de sociétés peuvent s'en passer. A la différence du commercial exclusif, le VRP est « propriétaire » de sa clientèle.

Il existe deux cas :

- le VRP exclusif qui travaille en tant que salarié pour un seul employeur ; il doit posséder une carte d'identité professionnelle

- le VRP multicartes travaille pour au moins deux employeurs différents

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris la différence avec un simple représentant.

 

Mais si j'ai bien compris c'est ce qu'on nomme chez moi un "représentant indépendant" ou un "délégué commercial autonome".

Link to comment
Share on other sites

C'est quoi un vrp ?  :??:

VRP : voyageur représentant placier

 

C'est un terme un peu ringard, on les appelle aujourd'hui agent ou attaché commerciaux, et peu de sociétés peuvent s'en passer. A la différence du commercial exclusif, le VRP est « propriétaire » de sa clientèle.

Il existe deux cas :

- le VRP exclusif qui travaille en tant que salarié pour un seul employeur ; il doit posséder une carte d'identité professionnelle

- le VRP multicartes travaille pour au moins deux employeurs différents

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris la différence avec un simple représentant.

 

Mais si j'ai bien compris c'est ce qu'on nomme chez moi un "représentant indépendant" ou un "délégué commercial autonome".

C'est bonnet blanc et blanc bonnet !

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...