Jump to content

Qu'allez vous faire ces cinq prochaines minutes ?


Recommended Posts

http://villemin.gerard.free.fr/Science/Lumannee.htm

 

1al=10^13 km

 

d1=1,5.10^10 al

d ou d1 en km = 1.5.10^10*10^13

 

de meme pour d2 en km= 28000*10^13

 

c est une regle de 3 :biere:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 4.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Je vais aller me coucher, je sature de devoir faire 25 refresh pour afficher une page, je crois que plus on a de débit et plus on a d'erreurs sur le forum.............

 

Tiens j'ai activé l'UPNP sur mon routeur, d'une part il a été detecté par les 2 XP sur le réseau (je connaissais pas), et d'autre part j'arrive a envoyer des fichiers par msn à un débit qui fait plaisir (j'ai 1mo en upload et y a 1mo a la reception en face, donc c'est au poil :D )

Link to comment
Share on other sites

Ca veut pas dire que ca va a ce débit, mais ca permet des transferts assez convenables.

206189[/snapback]

ok :respect:

enfin, c est pas mal quand meme 15 mega :D

Link to comment
Share on other sites

Lol, j'ai effectivement des pc en réseau, mais les fichiers je les envois à ma copine chez elle lol, sinon en réseau c'est du 100mb  :fume:

206195[/snapback]

 

 

ok je comprend mieux lol je ne comprenais pas que tu soit content d'envoyer de msn a msn sur des pc chez toi a 1 mo seconde lol

:biere:

Link to comment
Share on other sites

non :D c'est Marques Houston - Alone regarde :

 

Traduction de Alone de Marques Houston :

 

{Intro}

Seul

Na na na na na na na

Seul

Na na na na na

Je sais

Ecoute ça

 

Des questions sortent de ma tête avec des pourquoi

Des larmes sur mon oreiller comme je pleure

Il ne semble pas raisonnable de nous dire au revoir

Impossible d'avoir cette douleur intérieure

Pensant au temps où nous partagions

Me demandant si tu t'en préoccuppais

Songeant si je devrais te laisse partir

Miss pourquoi m'a tu laissé

 

{Refrain}

Seul

J' été assis ici attendant

Au près du téléphone

Je donnerais n'importe quoi pour entendre

Ta voix

C'était tout de ma faute

Je sais

Maintenant je suis assis ici seul

Me souvenant du jour quand tous

A mal tourné

Essayant de penser à comment ça serait si tu n'étais

Pas partie

Si je t'avais incité à rester

Maintenant je suis

 

Des nuits d'orages et des jours nuageux

Je ne peux pas arranger ça

Qu'est ce que je peux faire

Qu'est ce que je peux dire

Je me sens comme si j'étais coincé dans un labyrinthe

Sans issues je pense que je perds la raison

Si seul sans toi

Où es tu partie mon bébé cheri me manque

C'est une honte car je ne peux respirer sans toi

S'il te plaît revient miss Car

Tu me manque

 

{Refrain}

 

Pourquoi es tu partie hors de ma vie

J'ai besoin de toi ici à mes côtés

Pourquoi Pourquoi Pourquoi

Oh Pourquoi

 

{Refrain}

Link to comment
Share on other sites

je préfére

L'appel de Dionysos

 

Semblable à la divine charogne de Baudelaire

Dont la vie n'est qu'un souffle de larves gluantes,

La grande cité nourrit en ses entrailles fumantes

Les enfants parasites qui animent sa chair.

 

Au milieu de la ville le peuple se trémousse,

Enivré par l'appel d'une nature reniée.

Dans les coins dérobés, haletant l'on se trousse :

Les effluves dionysiaques nous poussent à communier.

 

La candeur virginale s'évanouit en silence

Sous la poussée puissante des vits turgescents.

Le règne est annoncé des tissus tumescents.

Plantés - Ô mâts glorieux ! - dans des puits d'innocence.

 

La sueur est un nectar que l'on boit aux aisselles

Et le sang un joyau du cycle féminin

Que l'on lape en tremblant au bénitier païen

Dont le fumet sauvage de l'urine ensorcelle.

 

 

Mais c'est aux excréments qu'il nous faut rendre honneur :

" Dégustez donc ma mie cet étron merveilleux. "

Et la tendre compagne se noie dans le bonheur :

La transsubstantiation lui a offert son dieu.

 

La ville est devenue une alcôve gigantesque

Où les chairs détrempées embouchent les phallus,

Ouvrant le carnaval d'un rite cannibalesque

Où le poison vénal rend hommage à Vénus.

 

Mais au petit matin la grande orgie s'achève

Et la honte s'installe - ce doit être un secret -

Le rose aux joues les femmes, dans un geste discret,

Essuient du bout des doigts les coulures de la sève...

 

Enfin ....

Link to comment
Share on other sites

tres poétique, en effet  :/

mais d un gout.....sur.....ment...bien décalé .

206302[/snapback]

 

C'est oi qui parle de décalage? :D

206412[/snapback]

je te capte mal :D - probleme de codage de ton message je pense.

 

dans 5 minutes, je vais jouer a ogame et retomber dans le dur monde des révisions.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


×
×
  • Create New...