Jump to content

Brevets logiciels


Recommended Posts

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 63
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

C'est vraiment une connerie ce truc, ça va faire le jeu des trés grosses boites qui ont une armée de juristes dédiée pour faire la chasse (et couler) les petites entreprises innovantes. Quand on voit le BORDEL que ça a foutu aux states avec tous les petits malin qui ont déposé une "idée" et qui la font payer trés cher ensuite....

 

Buvons un coup, ça nous remontera :biere: (trés pratique ce smiley)

Link to comment
Share on other sites

Avant toute chose, je précise que je ne connais pas ce sujet pour ne m'y être jamais intéressé.

 

Sinon, je suis très surpris et déçu d'apprendre que les brevets sur les logiciels n'existent pas encore. Il me semble parfaitement normal et logique d'offrir la possibilité de breveter un logiciel ou des idées en matière de programmation, d'interface, de concept logiciel, etc ...

 

Les brevets sont une excellente chose dans le monde industriel, je ne comprends pas pourquoi il devrait en être autrement pour les logiciels. Celui qui invente quelque chose, celui qui a une idée géniale, il est normal de le protéger et de le rétribuer lorsqu'un autre exploite son idée.

 

Bien sûr il peut y avoir des déçus, des inventeurs qui n'ont pas pensé à faire breveter un truc et qui se font coiffer au poteau. C'est la loi de la jungle, bienvenue dans le monde réel. Au moment même où Graham Bell était en train de déposer son brevet pour le téléphone, un autre type est arrivé pour faire breveter la même chose, pas de chance pour lui il est arrivé quelques heures trop tard.

Link to comment
Share on other sites

Je suis justement contre, notament pour l'open source (tu t'en fous je sais mais bon), ce même concept qui commencait à équiper certaines écoles par exemple ou bureau, ça revient moins cher pour mieux (ou la meme chose mais mieux selon mon point de vue :D). Excellente dans le monde industriel oui, mais ce ne sont pas des industriel qui crée tous. Et avant d'en devenir un souvent il propose leur produit sans avoir le moyen de déposer de brevet. L'exemple de Bell est facile, mais ça coutait surement moins cher à l'époque que maintenant, et tous le monde n'a pas les moyen d'en déposer, donc loi de merde.

Link to comment
Share on other sites

Le fait d'offrir la possibilité de breveter un logiciel n'interdit pas de continuer à en créer selon le concept de l'open source :voila: . Celui qui voudra créer de l'open source pourra toujours.

 

Prenons un instant le problème dans l'autre sens. Pourquoi un industriel qui innove n'aurait il pas la possibilité de protéger son invention ? Invention qui lui a peut-être couté des millions en investissement ne l'oublions pas.

 

 

Au sujet de l'open source, il est exact que je m'en fous totalement, je suis même plutôt contre le concept. Et niveau qualité, le peu que j'ai vu était risible. J'ai brièvement testé OpenOffice il y a quelques jours, permets-moi de te dire que je suis choqué qu'on ose comparer ce bricolage à Microsoft Office.

Link to comment
Share on other sites

Moustique : tu dis toi meme que tu ne connais pas bien le sujet ... Sais tu que certaines entreprises peu scrupuleuses usent et abusent des brevets logiciels en déposant tout et n'importe ? (le fait de faire un double clic sur une souris ca peut etre breveté, le fait d'afficher un curseur à l'écran également, le fait de faire "fichier - enregistrer sous" idem, etc.. C'est la porte ouvert à tout et n'importe quoi . Les grosses boites vont pouvoir déposer n'importe quel truc "tout bete" et demander ensuite des royalties à ceux qui utilisent un procédé similaire dans leur soft ... :/

Link to comment
Share on other sites

On avait d'ailleurs abordé le sujet lors de notre interview de M. Gael DUVAL de chez MandrakeSoft :

 

http://www.blue-hardware.com/dossiers/inte...esoft/page6.php

 

 

 

Comment concevez-vous l'avenir des logiciels libres avec la possible arrivée des brevets logiciels dans l'Union Européenne ?

 

Michel Rocard vient d'être nommé rapporteur de la commission qui s'occupe de ce point, et c'est une excellente nouvelle. Je tiens à souligner néanmoins que les brevets logiciels sont un problème pour tous les petits et moyens éditeurs de logiciel libre ou... propriétaire. Ce sont les plus gros éditeurs qui sont intéressés : ils utilisent chacun des brevets d'autres gros éditeurs et ont des accords pour ne pas s'attaquer entre eux, ce qui les protège totalement la plupart du temps. Par contre, que peut faire une SARL qui crée des logiciels si un gros décide un jour de porter plainte contre elle car elle utilise le doubleclick ? Elle paye, dans le meilleur des cas.

Link to comment
Share on other sites

Moustique : tu dis toi meme que tu ne connais pas bien le sujet  ... Sais tu que certaines entreprises peu scrupuleuses usent et abusent des brevets logiciels en déposant tout et n'importe ? (le fait de faire un double clic sur une souris ca peut etre breveté, le fait d'afficher un curseur à l'écran également, le fait de faire "fichier - enregistrer sous" idem, etc..  C'est la porte ouvert à tout et n'importe quoi . Les grosses boites vont pouvoir déposer n'importe quel truc "tout bete" et demander ensuite des royalties à ceux qui utilisent un procédé similaire dans leur soft ... :/

200431[/snapback]

On peut aussi fixer des règles pour éviter les abus. D'ailleurs ces règles existent déjà pour les autres types de brevets, ainsi il faut (entre autre) que le machin à breveter soit innovant.

 

Dans le cas des brevet sur les logiciels il serait logique de prévoir l'interdiction de breveter des technologies qui sont déjà répandues et mises en pratique à grande échelle (comme les exemples un peu absurdes que tu cites).

 

PS : au sujet du "double-clic" c'est un concept génial et innovant (à l'époque où il est sorti bien sûr) et j'aurais trouvé tout à fait normal que son inventeur dépose un brevet. Maintenant, je précise que je trouve qu'il est trop tard mais à l'époque (*) il aurait été tout à fait normal de breveter cette idée.

 

(*) si je me souviens bien ça devait être l'APPLE LISA qui a été le premier ordinateur à utiliser ce principe.

Link to comment
Share on other sites

Dans le cas des brevet sur les logiciels il serait logique de prévoir l'interdiction de breveter des technologies qui sont déjà répandues et mises en pratique à grande échelle (comme les exemples un peu absurdes que tu cites).

200436[/snapback]

 

 

Ben oui ... Mais malheureusement, en attestent les brevets completement farfelus qui sont regulierement déposés Outre-Atlantique, si la meme chose est votée en Europe, il est clair qu'on aura droit aux mêmes dérives les plus grotesques les unes que les autres... :voila:

Link to comment
Share on other sites

c pas 99 ans ?

 

 

edit :

 

effectivement c'est 20 ans !!

 

99 ans c'est pour la propriété intellectuelle je crois

Link to comment
Share on other sites

Je pense à Amazon qui avait breveté, je cite : "l'achat en 3 clics" (ou 2 clics je sais plus). Du coup, tous les sites qui avaient optimisés, de bonne foi, leur mode d'achat pour qu'il se réalise en 2 ou 3 clics se sont vus intenter un procés par Amazon. Une belle connerie, tiens.

Autre exemple authentique : une petite sté américaine s'était aperçu que personne n'avait pensé à breveter le streaming http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=5838

 

exemple : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7174

encore un (ce coup-ci c'est Amazon le baisé) : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7158

la 3d dans les jeux : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7119

 

 

Tiens, moi je vais aller breveter le "@" et tant que l'on y est le "." aussi :frenchy:

 

Que l'on puisse breveter un format de fichier propriétaire et revendre la licence pour des softs compatibles OK mais pas des trucs qui font partie du B.A.BA.

 

Quant à l'open source il ne va pas tarder à avoir des procès en cours pour ... violation de brevets : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=5955

Link to comment
Share on other sites

Je pense à Amazon qui avait breveté, je cite : "l'achat en 3 clics" (ou 2 clics je sais plus). Du coup, tous les sites qui avaient optimisés, de bonne foi, leur mode d'achat pour qu'il se réalise en 2 ou 3 clics se sont vus intenter un procés par Amazon. Une belle connerie, tiens.

Autre exemple authentique : une petite sté américaine s'était aperçu que personne n'avait pensé à breveter le streaming http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=5838

 

exemple : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7174

encore un (ce coup-ci c'est Amazon le baisé) : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7158

la 3d dans les jeux : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=7119

 

 

Tiens, moi je vais aller breveter le "@" et tant que l'on y est le "." aussi  :frenchy:

 

Que l'on puisse breveter un format de fichier propriétaire et revendre la licence pour des softs compatibles OK mais pas des trucs qui font partie du B.A.BA.

 

Quant à l'open source il ne va pas tarder à avoir des procès en cours pour ... violation de brevets : http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=5955

200516[/snapback]

 

La solution est pourtant assez simple, il suffit d'inclure dans ces lois une petite phrase comme "il est interdit de breveter des technologies qui sont déjà répandues et mises en pratique à grande échelle".

Link to comment
Share on other sites

eh oui, encore une histoire de puissance et de FRIC

le monde est de plus en plus mal barré  :decoiff:

Denix

200500[/snapback]

 

Joint toi a cnidus et moi pour une révolution :o

 

button.pngane.gif

200512[/snapback]

Vouéééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé

 

VIVA LA REVOLUTION

 

:biere: :biere: :biere: :biere: :biere: :biere:

Link to comment
Share on other sites

Moustique : Je ne te comprend vraiment pas, tu dis ne pas connaître le sujet mais cherches à tout prix à défendre les brevets logiciels :dingue:

 

Au sujet de l'open source, il est exact que je m'en fous totalement, je suis même plutôt contre le concept.
Contre ? Alors que tu ne sais même pas ce que c'est :mmm:
Link to comment
Share on other sites

Moustique : Je ne te comprend vraiment pas, tu dis ne pas connaître le sujet mais cherches à tout prix à défendre les brevets logiciels  :dingue:
Je ne me suis jamais intéressé au sujet, c'est vrai. Mais je sais tout de même ce qu'est un brevet et ce qu'est un logiciel. Partant de là je trouve logique qu'on brevete des logiciel (je suis même choqué d'apprendre que cela n'est pas encore possible).

 

PS : je ne cherche pas "a tout prix" à défendre les brevets logiciels, simplement je trouve anormal qu'ils n'existent pas encore, cela me semble tout à fait logique de vouloir les mettre en place.

 

Au sujet de l'open source, il est exact que je m'en fous totalement, je suis même plutôt contre le concept.
Contre ? Alors que tu ne sais même pas ce que c'est :mmm:
Pourquoi dis-tu que je ne sais pas ce qu'est l'open source ?

 

On en a déjà discuté ici-même, je connais le concept de l'open-source et je suis contre. Etre contre ne signifie nullement que je veux l'interdire, simplement je n'ai pas confiance dans ce système, il ne m'intéresse pas du tout et je ne souhaite pas l'utiliser. Maintenant, si les brevets logiciels devaient nuire à l'open-source, je ne considérerais pas cela comme un inconvénient.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...