Jump to content

Très important: Internet : Libérez la musique !


Recommended Posts

Vous avez sans doute entendu l'appel du Nouvel Obs contre la repression absurde des majors contre les internautes.

 

Mouvement appuyé par de nombreux artistes et politiques.

 

Pour une fois, nous avons le pouvoir de nous manifester, parce que plus de 8 millions de français ont déjà téléchargés, ce qui fait autant d'élécteurs, tous unis, nous pouvons peut-être faire reculer le gouvernement et donc les majors.

 

Je sais, ça fait un peu idéaliste, mais on tient là une initiative intéressante avec des appuis imporants, si elle échoue, personne n'osera relancer le débat, et les majors feront ce qu'elles veulent.

 

C'est pourquoi, je vous invite très fortement à signer la pétition accessible ici :

Libérez la musique

 

MAis également à lire l'article ici

artcile nouvel obs

 

déjà presque 20 000 signataires............

Link to comment
Share on other sites

C'est ça, vous voulez tout gratuit. Vous trouvez normal de voler sous prétexte que d'autres le font. Vous voulez recevoir gratuitement le fruit du travail des autres. Quelle mentalité répugnante. :(

 

Quand on veut quelque chose, on le paye. Si on a pas les moyens de se le payer, on s'en passe.

Link to comment
Share on other sites

Moustique n as pas entierement tord. par contre plsu de 15€ le cd de musique !!! Ils gagnent en 1 an, ce que je n ai pas encore reussi à gagner depuis que je suis nait :(

Link to comment
Share on other sites

decu par la reponse de goldman.....

 

 

 

qd ils auront compris que les maisons de disque se servent d eux....blaireaux.....

 

je racheterais des cd qd cela seras les artistes qui les vendront directement a un prix raisonnables.......

Link to comment
Share on other sites

encore une fois moustique tu parles sans savoir, si tu lisais l'article, l'objet de la pétition n'est pas de demander le téléchargement gratuit.

 

Il s'agit de remettre en cause le modèle actuel et la politique de répression des majors contre quelques lampistes qui selon l'endroit ou ils sont jugés ne sont pas traité du tout pareil, il s'agit juste de demander de sévir contre les personnes faisant de la revente, et non contre quelques petits téléchargeurs ou alors de sévir avec une plus grand équité, avec une réponse proportionnelle au préjudice.

 

ce mouvement ne nie en rien le droit des artistes, ils sont d'ailleurs fort nombreux à avoir signer.

 

Il s'agit d'une amorce d'une réflexion sur un mode de fonctionnement nouveau auquel s'ajoute le refus du tout répressif contre les particuliers.

 

je t'engage donc à t'informer avant de réagir, allez une petite binouse et ça ira mieux :biere:

Link to comment
Share on other sites

C'est ça, vous voulez tout gratuit. Vous trouvez normal de voler sous prétexte que d'autres le font. Vous voulez recevoir gratuitement le fruit du travail des autres. Quelle mentalité répugnante. :(

 

Quand on veut quelque chose, on le paye. Si on a pas les moyens de se le payer, on s'en passe.

210828[/snapback]

 

 

J'avais oublié, je suis d'accord sur le principe, mais je pense quand même que le système actuel devra être réformer et que les majors devront changer ou disparaitre.

 

Perso, je ne télécharge quasimment plus, je me suis abonné au bouquet MTV, et quand je veux de la musique, j'allume la télé, voilà.....

 

mais voir des mecs parce qu'ils ont téléchargé quelques centaines de morceaux avec des amendes de plus de 10 000 euros et des peines de prisons fermes, la répression est déjà plus importante que lorsqu'une mémé est agressé dans la rue ou lorsqu'un politique pique dans la caisse......... il y a pour moi un non sens, on fait de l'exemple et selon le juge qui s'occupe du dossier ça va de 500 euros à 15 000 euros.

 

Nous sommes censés être tous égaux devant la loi et d'après mes souvenirs en droit, le principe de l'exemple est anti constitutionnel.

 

enfin bon il y a quelques choses qui me gène, c'est tout

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Moi il ya quelque chose que je me demande sur cette lois concernant l'aquisition illegal de musique.

Aujourdhui comme sa j'y reflechissait en regardant une chaine musical du satellite et je me suis dit : si j'enregistrai tout simplement la musique en clip sur DVD puis pourquoi pas apres en extraire un MP3 serait ce illegal ?? J'avoue ne pas connaitre la reponse (d'ailleurs si vous lavez sa minteresse) mais il lutte enormement contre le telehargement sur internet mais rien que grace a ce procédé il est facile de se procurer de la musique gratuitement et je pense ne pas etre le seul a avoir eu l'idée meme si je l'est pas encore mis a execution.

 

Apres je suis autant daccord avec moustique que lefacteur, leur procedé de represion est arbitraire et quelque peu inutile (enfin c'est mon avis) mais il est vrai que leur travail doit etre recompensé mais le seul point sur lequel je ne suis pas daccord a ce propos c'est que certain reclame alors que vraiment il ne merite rien a part des cours.

 

voila voila.@+.wat.

Link to comment
Share on other sites

Aujourdhui comme sa j'y reflechissait en regardant une chaine musical du satellite et je me suis dit : si j'enregistrai tout simplement la musique en clip sur DVD puis pourquoi pas apres en extraire un MP3 serait ce illegal ?? J'avoue ne pas connaitre la reponse (d'ailleurs si vous lavez sa minteresse) mais il lutte enormement contre le telehargement sur internet mais rien que grace a ce procédé il est facile de se procurer de la musique gratuitement et je pense ne pas etre le seul a avoir eu l'idée meme si je l'est pas encore mis a execution.

Bien entendu, cette solution est légale à 100%.

 

Il faut toutefois noter que tu n'as pas le droit de distribuer les enregistrements ainsi réalisés. Par contre tu as le droit de le faire pour ton propre usage et sans aucune limitation.

 

Il faut savoir que les morceaux diffusés via radio, TV, médiathèque, etc ... font l'objet d'une perception spéciale majorée des droits d'auteur.

Link to comment
Share on other sites

encore une fois moustique tu parles sans savoir, si tu lisais l'article, l'objet de la pétition n'est pas de demander le téléchargement gratuit.

 

Il s'agit de remettre en cause le modèle actuel et la politique de répression des majors contre quelques lampistes qui selon l'endroit ou ils sont jugés ne sont pas traité du tout pareil, il s'agit juste de demander de sévir contre les personnes faisant de la revente

 

Gros malin ! Si cette pétition aboutissait, la peur du gendarme disparaitrait, et Monsieur Tout-le-monde téléchargerait alors lui aussi.

Link to comment
Share on other sites

mais voir des mecs parce qu'ils ont téléchargé quelques centaines de morceaux avec des amendes de plus de 10 000 euros et des peines de prisons fermes, la répression est déjà plus importante que lorsqu'une mémé est agressé dans la rue ou lorsqu'un politique pique dans la caisse......... il y a pour moi un non sens, on fait de l'exemple et selon le juge qui s'occupe du dossier ça va de 500 euros à 15 000 euros.

 

Je suis un peu d'accord avec tout le monde....

Pas question de permettre le tout gratuit, mais pas question de faire de la repression disproportionnée.

 

Petit exemple de la "justice" francaise:

 

cette semaine dans le journal du coin: detournement de 4 700 Euros dans un distributeur: quelques mois de prisons avec sursis et 1 000 Euros d'amende... :roll:

 

telechargement illegal: 300 000 Euros d'amende risqué, generalement entre 10 000 et plus par condamnation... :eek:

 

Moralité: vous voulez de la musique: volez de l'argent et aller vous acheter des CDs vous risquez moins... :heu:

Link to comment
Share on other sites

J'ai toujours connu le piratage depuis ma première bécane, et même si le P2P permet la distribution à grande échelle, je n'ai encore jamais vu une entreprise en mourir. Généralement, ça permet un premier tri avant l'achat, histoire de ne pas se faire avoir par des campagnes séduisantes, mais trompeuses. Chacun ses armes, et je trouve que le P2P est salutaire pour le consommateur (comme tout le net d'ailleurs, qui permet un échange rapide d'informations de particuliers à particuliers).

 

Pour moi, c'est plus un problème lié aux grosses structures corporatistes musicales, incapables de s'adapter à la réalité du marché. Ils font feu de tout bois, en tappant d'abord sur leurs clients. Mais s'ils ne produisaient pas de la merde, qu'ils passaient moins de fric dans la communication et plus dans le packaging et la recherche de nouveaux talents, on ne serait pas à débattre sur le P2P, qui pour moi est un bon système. De plus, la qualité d'un MP3 ou d'un OGG ne vaut pas celle d'un CD/DVD.

 

Il n'y a aucune différence entre la copie sur VHS, la copie sur K7, et maitenant la copie sur CD, HD ou DVD. On a toujours copié (certains jouent sur les mots avec le terme "cloner", mais ça ne change rien à l'idée), et pourtant les entreprises ont toujours su faire leurs choux gras. Donc, où est le problème ?

 

A mon avis, il vaut mieux regarder du côté des grands groupes...

 

 

Quant aux propos de Moustique, autant je suis d'accord sur le fait qu'il soit nécessaire de consommer dans le cadre actuel de notre système monétaire, je pense aussi aux personnes qui sont incapables de se payer un CD, ce qui est pour eux un luxe qu'ils ne peuvent se permettre. De plus, si le travail était si facile que ça à trouver, ça se saurait...

Link to comment
Share on other sites

J'ai toujours connu le piratage depuis ma première bécane, et même si le P2P permet la distribution à grande échelle, je n'ai encore jamais vu une entreprise en mourir.

Exactement. J'ajoute même que des éditeurs sont au contraire morts d'avoir voulu trop bien protéger leurs jeux vidéo : les jeux trop bien protégés donc non piratés ne circulent pas, et ne se font donc pas connaître. :voila:

Link to comment
Share on other sites

et en plus certaines protections sont nefastes aux jeux ou cd audio : non fonctionnement et ... ce qui n est pas cool pour le client :o

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
[...]

On apprend au fil des lignes de ce dossier les salaires mirobolants des patrons de label. Ce niveau donne une teinte toute particulière à la situation des acteurs du secteur. « Le moindre patron de label, du style Mercury, Barclay, Polydor... émarge à 30 000 euros par mois alors que, honnêtement, ce sont de petits business » confie au Point un ancien cadre de l'industrie musicale. « Vous imaginez combien de disques il faut vendre pour payer le salaire du patron ? ». Pour le cas de Pascal Nègre, le magasine indique un salaire de 83 330 euros. Mensuel. Seules ses primes annuelles auraient souffert du fait du piratage...

 

:agueu: :agueu: :agueu:

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...