Jump to content

question profession...


Recommended Posts

Heu dites... concretement ca se passe comment si je veux ouvrir un assembleur?

 

y'a des aides? niveaux impots ca donne quoi? c'est encore rentable a l'heure ou y'en a partou?

Link to comment
Share on other sites

pour ta question, faut que tu te rendes dans la chambre de commer ce et d'industrie la plus proche de chez toi. ils te renseignerons mieux que nous sur les aides, la profitabilité du secteur, et te proposeront de rencontrer des personnes devenues assembleur.

Link to comment
Share on other sites

Avant de te lancer, réfléchis bien !

 

Voici 2 chiffres qu'il vaut mieux garder en tête avant d'ouvrir ce genre de magasin :

 

- La durée de vie moyenne des magasins d'informatique est inférieure à un an.

- Avant le fin de la première année, 50% des revendeurs de matériel informatique sont déclarés en faillite.

 

En outre il faut savoir que les marges bénéficiaire sont très faibles. Si on veut être compétitif elle se situent entre 5 et 15% ce qui est vraiment très très faible (parles-en avec un banquier ou un comptable, tu risques d'être surpris).

 

Il faut également savoir qu'aucun fournisseur n'accorde de délais de payement, il faut payer à la livraison et bien souvent les chèques ne sont même pas acceptés. En informatique le "30 jours fin de mois" n'existe pas alors qu'il est la norme dans l'industrie et le commerce en général.

 

Pour réussir dans ce secteur, je ne vois que 3 options :

- soit tu ouvres un magasin où il n'y en a pas et où la demande existe. Mais je doute que ce genre d'endroit existe encore.

- soit tu disposes de gros moyens financiers qui te permettes d'acheter à des bonnes conditions et en grosses quantités, tu peux alors vendre à des très bons prix mais toujours avec des marges réduites. Tu gagnes alors ta vie grace au volume important, mais avec le risque de voir ton affaire crouler en quelques semaines si un concurrent un tout petit peu moins cher ouvre près de chez toi.

- Soit, et c'est je crois la seule option pas trop risquée, tu t'orientes vers la clientèle pro (entreprises, indépendants, professions libérales). Tu vas alors gagner ta vie grace au service et à la main d'oeuvre (dépannage, installation et configuration de gros système, installation de réseaux, programmation spécifique, etc ...). Mais cette activité demande une compétence technique élevée (rien à voir avec la majorité des assembleurs), un investissement important au départ, des mois voire des années pour se forger une clientèle.

Link to comment
Share on other sites

au niveau de l'espérance de vie, faut pas réver, y a pas que les magasins d'info qui se plante. les chiffres que tu avances sont ceux de toute nouvelle entreprises entrant sur un marché concurrentiel.

 

par contre, au niveau de la profitabilité, la je peux pas dire.

 

n'oublions pas que le marché de l'informatique pour particulier ca reprendre sa croissance...

Link to comment
Share on other sites

je pense que comme tout secteurs d'activité il doit ya avoir des reuissite et des echecs , le tout avant de se lancer est d'obtenir des chiffres sur le secteurs -et les plus precis serait les meilleurs exp au niveau departemental, afin de savoir si il ya un creneau à exploiter

 

cependant quelques chiffres il n'ya que 40% des foyers français qui sont equipé en Pc(rien n'interdit à un foyer d'avoir 2 pc

1 français sur 2 n'a jamais vu internet de sa vie

le marché hardware et software evolue tellement vite que les equipement deviennent vite obsoletes...

 

je pense qu'il ya moyen d'encore bien gagner sa vie avec l'assemblage ( mais sous certaine condition) ;-)

Link to comment
Share on other sites

Je n'y connais pas grand chose en commerce mais pour l'informatique y'a un truc qui marche si tu veux avoir des clients : très bon acceuil + très bon sav + prix dans la moyenne (voire un peu en dessous mais bon :ange: ).

 

Si t'es sympa, compréhensif (pour les néophites), commercant et que ton SAV est bien fait normalement tu t'en sortira à peu près, puisque les clients une fois qu'ils ont trouvé une adresse bien ils y retournent générallement. Et pareil comme le dit moustique il est préférable de pouvoir s'orienter vers les entreprises, mais tout en gardant une grande part pour les particuliers. :ange:

 

Par contre si t'es pas aimable et que ton SAV est pourri même en vendant à bas prix lees clients ne reviendrons pas :o

Link to comment
Share on other sites

hmmm voila qui fait reflechir !

Existe il qqch de plus sur au nivo rentabilité? (jeux en reseaux, cybercafé ?)

 

C'est la meme chose.........

 

tres tres dur le marche de l'informatique et des medias.

encore toi tu es en province.

regardes deja si tu as beaucoup de magasins dans ton coin.

 

En plus pour avoir des super prix aupres des fournisseurs

il faut commander en gros volumes.C'est hyper chaud.

 

Un exemple :

 

La memoire. il y a 1 mois une DDR2700 valait 150 euros

imagine tu en commandes 100 pieces, maintenant elle vaut entre 55

et 79 euros si tu n'as pas ecoule ton stock avant t'es marron.

C'est de la perte seche.

 

Mon fournisseur ou je vais existe depuis dix ans.

Une faillite , 2 changement de nom de societe.

(il a magouille pour etre encore la)

et pourtant lui fait office de fournisseur aupres de grands magasins

comme Surcouf etc..... les ecoles , les entreprises.

il fait de l'install de reseau.

.

Il ne faut pas oublier aussi que lorsque que tu decroches un gros contrat

tu fournis et que les acheteurs ne payent pas car eux aussi ont fait faillite

et bien tu te retrouves dans la merde.

 

Franchement un truc comme ca c'est tres tres dur a l'heure actuelle

c'etait bien il y a dix ans il y avait moins de concurence.....

en plus les gens peuvent acheter sur le net maintenant.

 

:biere:

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

On peut pas savoir, car c'est un marché local. il peut être complètement saturé sur une ville et en plein essor dans une autre. Pour connaitre l'état du arché, il faut se livrer à une étude de marché, afin de déterminer les chances de succès.

 

Ta chambre de commerce et d'ind doit disposer d'un "esapce entreprendre" ou les jeunes créateurs sont d'abord conseillés, puis formés et parrainés. Des études de marché ont peut être été déja lancé sur ton agglomération. on te dira également quelle strucutre juridique adopter

 

un détail a pas oulier. une entreprise qui ferme au bout de six mois n'a légalement aucune dette valable. les pertes sont donc limitées. le tout est de pas s'enteter au dele de cette date si on s'apercoit que ca a du mal a démarrer

Link to comment
Share on other sites

pour ce qui est des salles de jeux en réseau ce la p-t bien profitable

 

moi je sait qu'a la rochelle on a que 2 cybercafés et ça tourne nickel 1 se permet de faire de la vente de matos en + et il a des prix imbattable

Link to comment
Share on other sites

Gel des dettes, ça veut pas dire qu'il ne faut pas les payer. Ca veut dire qu'elles sont provisoirement gelées (elles n'augmentent plus avec les intérêts, les frais de justice, les indemnités, etc ...).

 

La création d'une entreprise est un sujet sérieux, faut pas raconter nimporte quoi.

 

Je suis chef d'entreprise depuis bientôt 15 ans et je dois dire que votre naïveté à tous me sidère et m'effraye. Je commence à comprendre pourquoi il y a tant de faillites.

 

A l'école, personne n'a eu des cours de gestion et de comptabilité ? Je suis scandalisé que le système éducatif laisse sortir des gens aussi mal informés des réalités du monde économique.

Link to comment
Share on other sites

écoute, je raconte pas n'importe quoi, t'es chef d'entreprise, ok. je connais plutot pas mal le sujet pour avoir fait un stage dans une chambre de comerce et pour avoir conseiller des créateurs.

 

le plus gros problème d'une entreprise nouvellement créée est pas le manque de connaissance en gestion ou en compta. de bonnes formations sont dispensées et gratuitement si tu adhères à un association d'initiative. Le plus gros facteur d'échec est une idée immature, et un marché mal analysé. c'est tout.

 

Si tu connais tes forces et tes faiblesses par rapport aux autres acteurs du marché, que tu a bien apprécié les menaces et les opportunités de l'environnement, les risques sont déja beaucoup moins grands.

Link to comment
Share on other sites

non :D

ya des series qui y sont destiné et pas d'autre c tout

on peut pas etre bon partout (je fais du sport tu sais se que l'on dit 1 muscle 2 cerveaux :lol: )

Link to comment
Share on other sites

moustique 2 je vois que tu viens de belgique .peut etre que le legislation est diffentre entre france et belgique- que je sache l'harmonisation europeene n'est encore qu'un projet ;-)

Link to comment
Share on other sites

Effectivement il y a probablement des différences de législation entre la France et la Belgique. ;-)

 

Mais un plan comptable, un bilan, un calcul de rentabilité, etc ... ne changent pas d'un côté à l'autre de la frontière.

 

En fait ce topic m'a montré une fois de plus combien les gens sont optimistes et peu réalistes quand il s'agit d'une création d'entreprise.

 

Dans tous les pays d'Europe, les législations évoluent dans le but de faciliter et de simplifier la création d'entreprise. Je ne pense pas que ce soit une très bonne chose, cela permet à des gens qui sont incompétents de créer leur entreprise. Il y a certe beaucoup plus de créations d'entreprises depuis quelques années mais aussi un accroissement vertigineux des faillites. J'ai parmis mes amis un juge au tribunal de commerce (un méchant qui met les gens en faillite :lol:) et il dit que dans la majorité des cas un simple examen du projet par un expert comptable aurait permis de démontrer que l'entreprise n'avait pas la moindre chance de succès. Un autre ami banquier m'a dit exactement la même chose.

Link to comment
Share on other sites

>> mousitque: je suis ok avec toi sur le point qu'on peut pas s'improviser créateur du jour au lendemain. Déja faut murir l'idée, pour proposer quelque chose de différent, qui possède un attrait supplémentaire.

 

c'est pour ca que je conseille un tt tour à la Chambre de commerce, où il y a des gens payés pour étudier une idée, créer un dossier cohérant et monter un business plan, et qui assure un suivi complet d'un dossier sur une période d'environ 2 ans.

Link to comment
Share on other sites

rassure toi je compte pas me lancer a l'arrache, je ne connai que trop la valeur de l'argent pour tenter quoi que ce soit sans etre sur de moi.

 

C'est quelque chose qui serat longuemen étudié (et pas seulemen par moi ) avan que quoi que ce soit ne prenne forme.

 

De plus c un projet auquel je pense depuis un moment et j'ai aucune envie de le voir foirer.Alors j'ai ptet pas beaucoup d'experience du haut de mes 20 ans mais ca m'empechera pas de faire les chose correctemen

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...