Jump to content
Forums BHmag.fr

Question concernant les Graveur dvd double couche?


Recommended Posts

Quand les graveurs DVD double couche sortiront il n'y aura plus besoin de compresser avec DVDshrink ou autre logiciel ?

 

Les majors veulent empêcher le piratage mais ils font tout pour que l'on pirate

En fabricant ces nouveaux graveurs c'est pas logique puisque d'après la nouvelle lois nous n'avons plus le droit de faire de copie personnelle

 

Je sent qu'il va avoir plein d'histoire d'incompatibilité de media avec ces nouveaux graveurs sa va être marrant!!!!!!!! :bou: :bou: :bou: lol

Link to post
Share on other sites
Quand les graveurs DVD double couche sortiront il n'y aura plus besoin de compresser avec DVDshrink ou autre logiciel ?

 

 

Exact. Par contre, beaucoup de monde continuera à utiliser les graveurs DVD actuels (monocouche) car non seulement le graveur double couche sera cher à sa sortie mais les médias vierges le seront également.

 

 

Les majors veulent empêcher le piratage mais ils font tout pour que l'on pirate

 

Ce ne sont pas les majors qui fabriquent des graveurs :/

 

 

 

En fabricant ces nouveaux graveurs c'est pas logique puisque d'après la nouvelle lois nous n'avons plus le droit de faire de copie personnelle

 

Un graveur ne sert pas seulement à faire des copies de sauvegarde de médias existants. Tu peux très bien créer toi meme ton propre DVD ou utiliser le graveur comme unité de sauvegarde pour archiver les données de ton disque dur, etc...

 

 

 

Je sent qu'il va avoir plein d'histoire d'incompatibilité de media avec ces nouveaux graveurs sa va être marrant!!!!!!!! :bou:  :bou:  :bou:  lol

 

Malheureusement, c'est fort probable :mmm:

Link to post
Share on other sites

Tout ceci n'est qu'une vaste fumisterie. Quand on fouille un peu dans l'organigrame de sociétés on s'apercoit souvent qu'elles sont des filiales de grands groupes industriels fabriquants des graveurs.

 

Parfois c'est très bien caché mais parfois non comme SONY qui produit de la musique ou Philipps pour ne citer qu'eux. Et si on pense également aux royalties reçues par les différentes taxes alors l'industrie du disque et du cinéma gagne beaucoup d'argent grace au piratage.

 

Si demain on donnait la possibilité aux majors de faire un choix entre arrêt total du piratage et continuation du système actuel ils choisiraient de continuer le système actuel bien plus rémunérateur pour eux et même s'ils s'en défendent.

 

Et ce n'est pas en écoutant cet imbécile de Pascal Nègre qui passe son temps a taper sur les pirates que l'on se fera un avis objectif. Je ne sais plus dans quel canard j'ai lu ça mais c'était il y a peu de temps, des journalistes ont fait une formidable enquête sur les pertes financières subies par Universal Music

dont son président Pascal Nègre n'impute celà qu'au piratage et qui n'est en fait du qu'à une gestion catastrophique, des choix stratégiques plus que mauvais, des choix artistiques tout aussi nuls bref on nous expliquait que les pertes enregistrées par Universal Music par le piratage ne représentent quasiment rien. J'ai même entendu ailleurs (a la radio je crois) que la tentative de vendre des morceaux de musique en ligne par Universal Music avait été un flop absolu avec de la musique vendue parfois 20euros la chanson.

 

Bref je ne veux pas faire l'éloge du piratage certainement pas mais dans cette affaire il convient de ne pas avoir une vue manichéenne des choses il n'y a pas les vilains copieurs d'un coté et les gentils producteurs de l'autre c'est beaucoup plus compliqué que ça.

 

Quand aux matériels et notamment les graveurs et support double couche il y a fort a parier que leur prix d'achat sera très vite bas. Et même si un double couche coute logiquement le double d'un simple couche le prix chez certains fournisseurs restera très abordable (princo 4.7 à 1.20 euros sera à 2.40 pour un double ca vaudra quand même le cout).

 

Quand aux graveurs je suis persuadé que l'été prochain ils seront au même prix que les graveurs actuel tout simplement parce que la conccurence va être terrible.

Link to post
Share on other sites

Intéressant le post de Laurent,

 

Mais il me semble que le scénario risque d'être bouleversé rapidement.

 

En tout cas, c'est ce qui se dit chez les fabricants. Parceque la sortie des graveurs double couche va coincider pratiquement avec d'autres formats encore plus avantageux. Je parierai volontier sur un support 8 à 20 fois plus contenant que le DVD et compatible en amont.

 

Dans un premier temps, il est probable que cela s'adressera uniquement au haut de gamme, mais dans un délai d'un an, cela pourrait se démocratiser sérieusement.

 

Du coup, les contraintes imposées par les médias inscriptibles double couches paraitront bien lourdes et invalidantes. Car il y a un énorme exploit technologique pour superposer deux couches impressionnables, et cela se fait au prix d'une compatibilité étroite, ainsi qu'à l'obligation de remplir le média. De plus, sa capacité de stockage maximale étant inférieure à celle d'un DVD 9, il faudra dans de nombreux cas encore compresser ou trier (en parlant de la vidéo).

 

Dans le même temps sortiront les premiers films en haute définition.

 

Bref, pas que du tout bon pour ce format. Sans compter qu'estimer leur prix au double des médias bons marchés actuels est des plus optimistes !

Fort peu de fabricants seront en mesure d'en proposer.

Link to post
Share on other sites

Je suis assez d'accord avec Adriatika concernant le double couche. D'autant plus que le BlueRay arrive à grand pas et offrira une capacité bien plus importante. Pour le moment, peu d'informations sont disponibles concernant son arrivée officielle mais une chose est sûre plusieurs prototypes sont d'ores et déjà en circulation dans de nombreuses sociétés françaises. Ainsi, on m'a indiqué récemment que le R&D de THOMSON Multiméda disposait d'un proto pour test et l'utiliser afin de définir ce qui sera proposé dans le futur au grand public pour l'enregistrement vidéo.

Link to post
Share on other sites
Je suis assez d'accord avec Adriatika concernant le double couche. D'autant plus que le BlueRay arrive à grand pas et offrira une capacité bien plus importante. Pour le moment, peu d'informations sont disponibles concernant son arrivée officielle mais une chose est sûre plusieurs prototypes sont d'ores et déjà en circulation dans de nombreuses sociétés françaises.  Ainsi, on m'a indiqué récemment que le R&D de THOMSON Multiméda disposait d'un proto pour test et l'utiliser afin de définir ce qui sera proposé dans le futur au grand public pour l'enregistrement vidéo.

 

Faut savoir que le double couche est déja massivement utilisé par les DVD-Vidéo.

Et le prix de tel DVD sont identiques aux autres.

Je sais bien que y'a une enorme différence entre la gravure et le pressage mais a mon avis une fois la phase de sortie passer sa devrait baisser rapidement.

Quand au BluRay sa s'annonce au moin aussi casse-couille que les DVD...alors a mon avis y'a le temps de voir venir.

Link to post
Share on other sites

Je pense au contraire de ce que tu dis Adriatika que le double couche ne posera pas plus de problème pour faire ses sauvegardes de DVD que maintenant même moins.

 

Certe les DVD double couche contiendront un peu moins (8.5 Go) que les DVD 9 mais ayant chez moi près de 400 DVD originaux je peux te dire que je n'en ai pas un seul dépassant les 8 Go et même sur des films très la moyenne se fait au tour de 7.7 Go.

Link to post
Share on other sites
Quand aux matériels et notamment les graveurs et support double couche il y a fort a parier que leur prix d'achat sera très vite bas. Et même si un double couche coute logiquement le double d'un simple couche le prix chez certains fournisseurs restera très abordable (princo 4.7 à 1.20 euros sera à 2.40 pour un double ca vaudra quand même le cout).

Je serai toi, je ne compterai pas trop là dessus. Les prix baisseront c'est sûr. Mais ils seront abordables à mon avis d'ici un ou deux ans. A leur sortie, les graveurs et médias double couche seront destinés avant tout aux professionnels et non aux particuliers.

 

Concernant ton prix approximatif, il est effectivement plus qu'approximatif puisque le prix de vente officiel d'un média DVD-R ou DVD+R en France se situe plutot aux alentours de 5€ plutot que 1.20€. Je parle ici de la France avec des magasins ayant pignon sur rue et respectant les lois et vigueurs, les taxes, etc.. (et non de ces pseudos sites de vente en ligne français ou frontalier spécialisé dans les médias vierges sans statut juridique, et encore moins fiscal, qui ouvrent et ferment tous les mois.)

 

Ensuite, ce n'est pas parce qu'un média simple couche est vendu X euros, que le même modèle mais en double couche sera vendu X euros x 2. Il faut être très trèsoptimiste pour croire que cela sera le cas. Il faut savoir que le procédé et les technologies de fabrication ne sont pas du tout les mêmes, qu'elles sont plus chères et qu'elles sont nouvelles pour les médias enregistrables, notamment en ce qui concerne la production de masse.

Link to post
Share on other sites

Juste pour dire on parle de DVD5 pour les 4.7, et DVD9 pour les 8.5, alors la différence de taille réelle entre les DVD gravé et les DVD pressé doit être quasi nulle ! Pour les DVD double face simple couche on parle de DVD10, et pourtant on est loin des 10 Go !!!

Link to post
Share on other sites

Quand je parle d'un DVD vierge à 1.20€ c'est en Allemagne sur Nierle.de et l'achat sur ce site est tout a fait légal l'Allemagne faisant parti de la communauté economique européenne on est sous le statu de la libre circulation des biens et des personnes. Tant que tu ne revends pas tes DVD vierges en France tu peux les acheter à l'étranger. Et pour trouver des DVD vierges à 5€ pièce aujourd'hui il faut aller à Carrefour qui par ailleurs vend des ordinateurs de merde à 5 ou 6 fois leur prix réel.

 

Donc je prends le pari que les prix des double couche vont chuter très très très rapidement d'ici l'été.

Link to post
Share on other sites

Ok je prends le pari. Que dis-tu d'un pari à 100€ la mise ? Si le prix d'un double couche est le double d'un mono couche tu gagnes, sinon c'est moi. ( :ooo: )

 

 

 

 

 

(sachant que j'ai déjà quelques infos fournis par deux fabricants je ne prends pas de grand risques :ooo: )

Link to post
Share on other sites

Pour le blue ray il va avoir du mal à s'intégrer au marché de la vidéo car il faudra changer de matériel

J’attend plutôt le HD-DVD (NEC) qui me parait plus prometteur que le blue ray avec une capacité aussi grande

 

http://www.eetimes.com/story/OEG20031219S0009

 

http://www.clubic.com/n/n10737.html

 

De plus pas besoin de changer de matériel enfin pour les lecteur DVD actuel je pense :biere: :biere:

 

Mais bon si tout le monde passe au Blue ray je suivrais le mouvement

mais c'est dommage plusieurs type de sauvegarde sortir cela devenir un casse tête pour choisir

Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

D'abord bravo pour l'immense variété des sujets et la compétence générale qui en ressort, même si parfois ça tourne à la bataille rangée :applaudir2: :lol:

 

Ensuite les DVD à 1€20 sont effectivement disponibles le plus légalement du monde partout en Allemagne

exemples:

DVD-R Spindel de 50 unités 4,7GB 4x => 59,99 €

Verbatim DVD+R 4x Metal AZO 4,7 GB => 2,12€ pièce

 

et enfin: si Phillips lâche du lest, peut on penser que le système -RW finira par s'imposer juste avant de mourir?

 

:hello:

Link to post
Share on other sites
Bonjour

 

D'abord bravo pour l'immense variété des sujets et la compétence générale qui en ressort, même si parfois ça tourne à la bataille rangée

 

Tand mieux c'est le but de tout les forums d'avoir des sujets varié et bien remplis

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Laurent, d'où tiens tu tes sources par rapport à la souplesse d'utilisation des médias double couche ?

 

Voici les miennes : Mitsubishi, secteur recherche et développement. Philips, centre de recherche appliqué aux formats numériques et supports. Tu trouveras facilement, je pense, les topics en question sur les pages développement de ces constructeurs.

 

La conception même d'un support double couche impose que :

 

1 - pour que la couche interne soit réfléchissante, elle doit être impressionnée. La technique retenue est : Etape 1 : gravage de la surface interne. Etape 2 : gravage de la surface externe. L'étape 1 opère par polarisation de la couche réflexive sur un angle précis optimisé avec l'angle du faisceau. La gravure de la couche interne (ou profonde) permet donc la lecture de la couche externe (ou superficielle). Pour accéder à la couche interne, il est nécessaire que la couche externe soit également impressionnée. Il en résulte que pour être lisible, tout média impressionné d'une fraction de la capacité totale inférieure à la totalité d'une couche, sera impressionné simultanément sur les deux couches avec redondance des données (ouf !).

 

En clair, cela signifie qui si tu stockes 2 Go de données, la place occupée par celles ci sera de 4 Go (dont 2 inutilement stockés).

 

2 - pour assurer la compatibilité avec les lecteurs, le média devra être finalisé par une impression complète de sa capacité, soit 8,5 Go. Cette opération sera automatiquement effectuée à la fin du processus de gravure.

 

3 - les contraintes angulaires imposeront une vitesse de rotation précise, optimisée pour un taux de vibration minimal, afin d'éviter tout déphasage (pour info, le moinde défaut de ce type et le média est perdu).

 

Voilà.

 

Prouve donc le contraire !

Link to post
Share on other sites

Nous parlions de l'imminence de la sortie de films au format DVD haute définition. On avait déjà le SuperBit (format ultime à la norme DVD vidéo), voici qu'arrive timidement la version basique du format DVD vidéo High Definition avec un premier titre en france :

 

- The Draughtsman's contract (Meurtre dans un jardin anglais)

Son mono, bonus, le tout sur un DVD 9 lisible par n'importe quelle platine DVD.

 

Il en existe une vingtaine d'autres titres aux USA et une centaine au japon.

 

La compatibilité avec la lecture sur nos bonnes vieilles (?) platines est assurée. Comme pour le format simple, le DVD HD comporte plusieurs niveaux d'encodage qui autoriseront la compression, grace en particulier au principe du "variable bitrate". La définition peut aller en natif jusqu'à 1024X650, soit près du double que le format DVD vidéo. Après application du peigne DCI, cette résolution double.

 

Vivement le Blue-Ray et autres superformats...

Link to post
Share on other sites
The Draughtsman's contract (Meurtre dans un jardin anglais)

Son mono, bonus, le tout sur un DVD 9 lisible par n'importe quelle platine DVD.

 

 

Du son Mono mais c'est un vieux film quel interet de sortir un vieux film en HD-DVD :??: :??:

 

Tu peux donner un lien concernant cet information si tu l'a merci :applaudir2:

Link to post
Share on other sites

Je serais également intéressé d'avoir plus d'informations concernant ce fameux DVD.

Link to post
Share on other sites

Merci :respect:

 

 

Je me pose une question : quel intérêt d'avoir un film en haute qualité mais avec un son mono :mmm:

Link to post
Share on other sites

ce type de produit high tech s'adresse aux cinéphiles purs et durs, qui considèrent qu'un chef d'oeuvre (ce terme peut s'appliquer au film qui nous intéresse, je pense) ne doit être touché ni en plus, ni en moins.

 

La version d'origine devait être mono, la langue anglaise... Logique, on ne touche pas à ça. Mettre la VF serait un sacrilège, trafiquer le son pour en faire du 5.1 une hérésie...

 

Par contre, se rapprocher au plus près de la qualité visuelle du film, personne n'y trouvera à redire.

 

Voilà, me semble t'il la raison d'une telle édition. Le choix du film est plutôt intelligent, cela s'adresse à une catégorie de gens qui doivent avoir un matos du tonnerre dans leur salon calfeutré au gédicoustic... :lol:

Link to post
Share on other sites

Mouais ... pour un vieux film ca peut se comprendre... Par contre je me vois mal visionner un film en super qualité mais avec un son pourri.

 

C'est comme si on allait au ciné voir un film dans de tres bonnes conditions sauf qu'on devrait se contenter deux petites enceintes miteuses placées au fin fond de la salle.

 

La qualité sonore est aussi importante que la qualité visuelle. :o

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...