Jump to content
Forums BHmag.fr
Adriatika

Projet de créations d'enceintes mini de très haute qualité

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Désolé de ne pas être très présent sur le forum, mais bon, c'est 2010, alors je me lance.

 

Si cela intéresse quelqu'un, je travaille actuellement sur un projet d'enceintes de taille mini mais de qualité studio. Je vais sans doute soit concevoir soit paramétrer un amplificateur à transistor d'une transparence sonore sans équivalent dans le monde PC, et y associer une enceinte exceptionnelle, de taille raisonnable (très raisonnable même pour la qualité).

 

S'il y a sur ce forum des compositeurs de musique qui utilisent leur ordinateur comme studio d'enregistrement, je les invite à me rejoindre sur ce fil.

 

J'ai déjà réalisé un prototype, et les qualités sonores sont exceptionnelles, elles laissent loin derrière tout ce que j'ai pu entendre jusqu'à présent dans la catégorie enceintes mini ou studio deux voies. Je les ai testées sur du matériel hi-fi classique, mais de la plus haute qualité, ainsi qu'à partir de plusieurs PC, équipés de carte son Analogue Device (les fameux modèles AD intégrés aux cartes-mère ASUS), M-Audio Audiophile192 et ASUS Xonar essence

 

audiophile192.jpg la carte M-Audio Audiophile192

 

2D.jpg la carte Asus Xonar Essence

 

Le constructeur du haut-parleur est Katy Fertin. Pour être très clair, je suis un collaborateur de Michel et Katy Fertin. Ce nom parle peut-être à certains.

 

Le site : Electro Magnet Speaker

 

En quelques mots :

 

- partie électronique : pas encore définie clairement, ou je fabrique, ou je choisis un modèle d'ampli haute qualité à prix modique. Michel a quelques idées pour un système à transistor et ampli numérique qui pourrait faire "très mal".

 

- partie enceinte : je pense opter pour le principe de la ligne acoustique. Le haut-parleur rayonne directement dans la zone médium-aigu par l'avant, tandis que l'onde arrière est véhiculée dans un conduit d'environ 1 mètre linéaire avec un évent qui donne du grave aux alentours de 60 hertz sans affaiblissement. Le matériaux sera certainement du contreplaqué spécialement choisi, avec un sandwich de goudron et de médium aux points clef, possible façade en marbre ou en granit. Tout compte à ce niveau, on fait la chasse aux vibrations qui donnent une "couleur" au son qui n'est pas naturelle.

 

Voici un exemple de ligne acoustique (le schéma choisi en diffère largement, mais il faut bien protéger ce que l'on fait, dans ce domaine, il n'y a pas de brevet)

 

enceinte-ligne-acoustique.gif

 

- partie haut-parleur : Le LB6 d'EMS est un large-bande (c'est à dire qu'il est capable de couvrir la quasi totalité des fréquences audibles). Il sera donc l'unique haut-parleur de l'enceinte. Comme il monte à 18 kHz et a une fréquence de résonance d'environ 58 Hz, on est tout bon. L'essentiel du message sonore est là. Pour le bas-grave, le musicien pourra toujours peaufiner au casque ou investir dans un caisson (que je ferais aussi plus tard). Nous allons créer un haut-parleur sur la base du LB6, mais avec un saladier ultra rigide en zamak et en lui collant une double bobine au c...l.

 

Voici le modèle actuel du LB6, avant modification par nos soins :

 

wpfe1bcd3a.jpg

 

Quelles sont les qualités d'une telle enceinte :

 

- Une source unique d'onde sonore. Bien mieux que n'importe quel système multi-voies.

- Une rapidité sur les transitoires qui font que l'on entend absolument tout - du parasite secteur aux doigts du guitariste qui claquent contre le manche, ou la corde de la basse qui frise, en passant par un respect incroyable des espaces et des réflexions sonores des locaux.

- Une membrane parfaitement tenue, donc pas de registre qui bave sur un autre et pas d'effet de masque. La lisibilité est exceptionnelle.

 

Quels sont les avantages pour un musicien :

 

- Il entend tout sans avoir à se passer dix fois le même passage.

- Les effets électroniques qu'il applique, il pourra les rendre presque naturels.

- Il entend le moindre parasite secteur ou électronique, les bruits extérieurs (vibrations du métro, voiture et autres). Tous les musiciens savent comme il est désagréable de présenter sa maquette à quelqu'un qui va tout de suite se moquer de ces défauts passés inaperçus sur sa console.

- L'écoute est supérieure à celle des meilleurs casques (j'ai en référence des modèles Beyer et Sennheiser de la plus haute qualité) - et ça, une simple écoute même rapide suffit à le démontrer. Donc une moindre fatigue auditive et un confort accru.

- La qualité de restitution se rapproche de celle des systèmes utilisés dans les grands studios d'enregistrement - et peut même, sur certains critères, la dépasser. Vous ne me croyez pas ? Demandez à Alain Amouyal, qui a enregistré à Abbey Road, le mixage se faisant sur des enceintes Bowers & Wilkins. Il a du tout refaire après avoir écouté sa maquette sur du matériel proche de celui que nous construisons.

 

Et les avantages pour les amoureux de musique :

 

- Une bonne carte son s'impose, mais de toute façon, ils auront une écoute incroyablement bonne. Avec une impression de présence physique des musiciens et une polyvalence incroyable pour de si petites enceintes. On peut écouter toutes sortes de musique sans impression de manque, du classique au hard-rock, en passant par les musiques électroniques.

 

- Une écoute extraordinaire à partir des fichiers sons haute définition (24 bits 96 kHz, par exemple) comme on peut les trouver sur de nombreux sites maintenant (Qobuz pour citer un francophone, mais il y en a bien d'autres).

 

- La possibilité d'utiliser ces enceintes en home cinéma ou en hi-fi, dans leur salon (avec de bons maillons) en explosant tout ce qui se fait chez Bose et compagnie. Un caisson de basse est alors indispensable, mais c'est le bol, je vais en faire un.

 

Bref, si ce sujet vous intéresse, et si vous êtes intéressés pour participer aux tests, merci de suivre ce fil...

 

:biere:

 

Autre chose, si vous avez besoin de conseils et d'aide pour réaliser un système audio digne de ce nom, je suis à votre disposition. Et comme on ne sait jamais tout, si quelqu'un veut enrichir le sujet de son savoir ou de son expérience, je suis preneur!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca donne vraiment envie !

 

Sous quel forme elles seront disponibles ?

 

En utilisation PC j'ai une Xonar que j'utilise avec un casque AKG de bonne qualité (K242HD), pour les "bruits" du pc et les jeux, j'ai la carte sont 5.1 avec un Kit logitech moyen de gamme.

 

Il faudra forcement l'utilisation d'un ampli dans ce cas la ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bonne idée ce projet, quand on voit les merdes qui sont commercialisées aujourd'hui ...

 

J'avais déjà tenté des expériences de ce type il y a quelques années. Le premier essai avait été fait avec des HP larges bandes d'origine BOSE, le résultat était très bon en terme de qualité mais le rendement était trop faible (il fallait un ampli vraiment balèse pour avoir "du son"). La deuxième expérience a été faite avec un système 2.1 sur base de HP Davis Acoustic mais le résulat n'a jamais été bon (bourdonnement à très basse fréquence et creux prononcé au niveau de la fréquence de transition entre le caisson et les satellites). Finalement j'ai eu de très bons résultats et un bon rendement avec des 2 voies (un large bande Davis Acoustic utilisé en bas/médium + un tweeter à dome) mais j'ai ramé pour trouver le bon filtrage et il a fallu faire plein d'essais (j'y suis finalement arrivé avec un 3db/octave sur le large bande et 6db/octave pour le tweeter).

 

Si je peux me permettre un petit conseil : réfléchis bien à la conception de l'enceinte en bois et surtout ne fais aucun compromis sur la rigidité (utilise du bois dur et épais et n'hésite pas à mettre des tasseaux de renfort). Moi quand je suis passé du panneau 18mm au 22mm j'ai senti une sacrée différence. Sur les faces intérieures tu peux pulvériser un mélange de résine noire avec des petits copeaux de caoutchouc (c'est un produit de "coating" utilisé pour les plancher de camionnette ou le rampe des vans pour chevaux).

 

Si je comprends bien tu veux un système actif (ampli intégré). Tu devrais trouver des modules ampli de qualité correcte pour un prix raisonnable (comme les module HY de chez ILP il y a quelques années, ce n'était pas le top du top mais le rapport qualité/prix était très bon et la mise en oeuvre très facile, ils ne sont plus fabriqués aujourd'hui mais je suppose que des remplaçants existent). Si tu veux faire les amplis toi-même n'essaye pas avec des IC genre TDAxxxx, c'est une solution facile et peu couteuse mais tu auras des problèmes d'intermodulation.

 

Tiens à propos des amplis, il y a un truc que j'ai envie de tester depuis longtemps : des modules ampli à tubes. Tu as déjà essayé ? J'ai assisté une fois à une démo et c'était très convaincant.

 

Bon courage et bon amusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour "la très bonne idée" :)

 

Oui, je ne suis pas le premier à marcher dans cette voie là, c'est le moins qu'on puisse dire.

La différence, c'est que ce travail ce fait à partir d'un véritable atelier de professionnels, avec Michel Fertin himself aux commandes.

 

Simple voie, donc on n'a pas à s'occuper du filtrage. C'est déjà ça. Si on choisit d'associer les enceintes à un caisson, pour une utilisation plus ludique, alors il suffit d'exploiter un montage bass-reflex, cela crée une coupure naturelle dans la zone des 100 hz. Ensuite, un peu de laine dans l'évent des enceintes devraient logiquement atténuer l'impact du grave, et on aura donc un montage sans filtre.

 

La caisse, oui, tout est là. Mal conçue, elle donnera un son de boite, comme la quasi totalité des enceintes du marché grand public.

 

Pour l'amplification, actif ou pas, j'hésite. Les vibrations transmises par un HP ne sont jamais bonnes pour l'électronique, et des marques comme Genelec s'en sortent avec des filtres actifs très puissants qui ne sont pas sans incidence sur la transparence. La Brigantin, de Cabasse, souffrait également de cet inconvénient. je me demande si je ne vais pas me contenter d'une simple recommandation, car des marques connues font de très bons petits amplis. On trouve par exemple des Renkforce pour moins de 70 € et pour un peu plus des Cambridge Audio. Difficile de venir les concurrencer sur des séries limitées. Aujourd'hui, réaliser un amplificateur numérique coûte environ 15 € HT. Si on ajoute un joli boitier et une préamp passive, cela monte rapidement. Mais bien-sur, avec des musiciens, on peut s'en passer.

 

Oui, j'ai essayé des modules d'amplification à lampe, et ça n'était pas mal du tout. Ce sera un choix possible dans les recommandations, mais le problème c'est que l'on s'adresse avant tout aux musiciens, et que les lampes, sur des montages à bas coût, manquent de transparence. Peut-être un montage mixte, avec un étage driver à transistors...

 

Bref, j'y bosse...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
... alors il suffit d'exploiter un montage bass-reflex, cela crée une coupure naturelle dans la zone des 100 hz. Ensuite, un peu de laine dans l'évent des enceintes devraient logiquement atténuer l'impact du grave, et on aura donc un montage sans filtre.

J'ai déjà testé cette technique une fois sur les conseils d'un constructeur d'enceintes pro (Will Audio). Je ne suis pas partisan, même si on obtient bien un filtrage acoustique naturel, les fréquences qui sont éliminées acoustiquement sont quand même transmises aux HP. Ca fait de l'énergie inutilement envoyée par l'ampli, inutilement reçue par la bobine et inutilement transmise par la membrane.

 

Je l'ai constaté sur des très grosses enceintes construites il y a quelques années (des 3 voies de 350W RMS), après plusieurs années d'utilisation, je me suis quand même décidé à tester un filtre sur le woofer et la métamorphose a été incroyable. Non seulement la qualité y a gagné mais le rendement a fait un bond spectaculaire.

 

Si tu te contentes d'un filtrage à pente douce (3db/oct) tu n'a rien à craindre question déphasage.

 

Pour l'amplification j'hésite.

Je suis très intéressé par le résultat de tes recherches et de tes choix pour les modules d'amplification. Depuis plusieurs années je ne me tiens plus assez au courant des nouveautés en la matière et je le regrette souvent.

 

Quand tu parles des amplis numériques, tu parles de PWM (ampli classe D) ? Si oui, j'ai peur que la musicalité soit assez désastreuse. J'ai assisté à une démo il y a quelques mois et c'était juste bon à faire du PA (Public Adress) ou du DJ bas de gamme. Par contre, le prix, l'encombrement et le rendement sont extraordinaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème du filtrage sur les basses fréquences, c'est que cela demande des résistances et condensateurs de qualité, et de grande dimension. C'est la raison pour laquelle seules les enceintes de prestige utilisent ces filtres, alors que toutes les autres privilégient le bass-reflex. Avec des résultats très acceptables. Peu de personnes ont entendu des haut-parleurs de grave filtrés en dessous de 100 Hz (sauf au cinéma, sans doute, avec les caissons JBL ou Cabasse). Le résultat, c'est vrai, est supérieur, mais cela demande un calcul des charges qui nous amène à des caissons de grande dimension. Tout le contraire de ce que l'on cherche ici. Sans compter que le budget s'envole. Il est vrai que des adeptes du DIY réalisent des filtres à faible valeur, considérant que dans le grave, on n'est pas dans la zone "sensible" de l'oreille humaine, mais il s'agit généralement de montages provisoires, avant de passer à une étude plus sérieuse. Beaucoup de marques obtiennent de bons résultats avec le bass-reflex, y compris Naim sur leur dernière création.

 

Dans le domaine des haut-parleurs de grave, EMS est pionnier, avec un HP énorme qui a laissé une trace indélibile dans les mémoires auditives. Il était notamment monté sur les caissons canadiens de la marque D-Box : La fameuse série des Mammouth. L'avantage, c'est qu'on a un HP à électro-aimant, dont on peut ajuster les valeurs sans recourir à des filtres.

 

Notre objectif est de réaliser un ensemble avec un minimum de filtrage, car à ce niveau de qualité sur les transducteurs, tout ajout électronique s'entend et enlève un peu de transparence. Voilà pourquoi je ne peux me contenter d'un filtrage simpliste (alors qu'un filtrage minimaliste me conviendrait parfaitement).

 

Pour l'amplification, oui je parlais des amplis classe D. Ils sont maintenant partout et nombreux sont les audiophiles qui commencent à leur reconnaitre des qualités. Ils débarquent même dans les gammes hautes des grandes marques. Personnellement, j'avais été interpelé par le rendu agréable d'un ensemble Creative Pro 5000, et ai démonté la parti amplificatrice. Intéressante et grandement améliorable. A mon avis, le procédé est plein de promesses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je viens de faire un nouvel essai avec un modèle encore plus petit, en fait un tweeter vintage monté en large-bande, et le résultat est "à tomber". Bientôt des photos du montage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...