Jump to content
Forums BHmag.fr

Recommended Posts

mon pseudo vient du personnage scott summer (cyclope) de la bd x-men dont j'étais fan

 

 

pour l'atelier relais relais

c'est un dispositif qui sert à tenter de remettre en scelle des jeune "en voie de déscolarisation"

c'est donc une mesure préventive qui doit tenter de permettre d'éviter à certains jeune de tomber dans le délinquance.

 

ces élèves peuvent venir pour des problèmes différents

ça fonctionne par session de 4 semaines avec bilan et réacompagnement à la fin sachant qu'un même élève peut bénéficier de 3 sessions maximum.

 

les raisons de leur pésence sont diverses (comportement perturbateur, violence, désocialisation, phobie scolaire...)

 

par exemple pour cette session nous avons un cas d'un élève soufrant de dyslexie

on n'est bien sûr pas en mesure de lui apporter une solution pour ce problème en particulier mais on essaye de gérer avec lui tous les problèmes annexe (comportement agressif du fait qu'il soit toujours sur la défensive car l'objet de moquerie etc... , passivité face aux exercices car il ne peut pas les traiter correctement...)

Link to post
Share on other sites
... phobie scolaire ...

:lol: :lol: MDR "phobie scolaire" ... de la fainéantise et/ou du crétinisme quoi. :roll: :roll:

 

Et je suppose que vous considérez ces "jeunes en voie de déscolarisation" comme les "victimes d'un monde oppressant" ou de pauvres "malheureux écrasés par le poids des responsabilité qu'impliquent la vie scolaire" ou encore des "jeunes ayant eu une enfance difficile et qui ont mal à s'insérer dans notre société inhumaine" .... bref des bons à rien quoi. :roll:

 

 

PS : Ceci n'est pas une attaque contre Scottsummer (que j'adore :D ). J'aurais fait la même réponse si l'auteur avait été différent.

Link to post
Share on other sites

En effet, la dyslexie peut toucher tout le monde et handicape bcp dans la vie de tout les jours et la phobie scolaire n'est pas a prendre dans le sens ou "je vais pas a lecole car ca me plait pas" mais plutot comme un vrai phobie, ( comme l'agoraphobie par exemple ... ), a cause justement de menaces, moqueries, regards etc ... et ca pour cela sue c'est des bons a rien

Link to post
Share on other sites

Dommage, Doe, tu partais bien : tu parles de gosses avec des difficultés somme toute médicales mais tu finis sur des gamins qui sont incapables de faire face.

 

Sans vouloir faire dans la parodie de la marionnette de Francis Mer, force est de constater qu'on doit se battre chaque jour, alors si on ne sait pas affronter un regard ...

Link to post
Share on other sites
Dommage, Doe, tu partais bien : tu parles de gosses avec des difficultés somme toute médicales mais tu finis sur des gamins qui sont incapables de faire face.

 

Sans vouloir faire dans la parodie de la marionnette de Francis Mer, force est de constater qu'on doit se battre chaque jour, alors si on ne sait pas affronter un regard ...

lol nan j'ai pas voulu dire ca :p

 

j'ai voulu dire que le fait d'etre dyslexique peut entrainer une phobie scolaire justement a cause des handicaps qu'elle entraine :biere:

Link to post
Share on other sites

Bonjour Scottsummer,

 

Si je comprends bien, les ateliers relais fonctionnent comme une parenthèse dans la vie et le parcours scolaire de ces jeunes ?

 

C'est une structure qui dépend du médical, de l'éducation nationale ?...

 

Qui décide de vous adresser ces jeunes, y a t'il des contacts avec les enseignants ?

 

Quelles sont les activités proposées ?

 

Excuses cette avalanche de question, mais je suis réellement intéressé.

 

Peut être pourrais tu développer ce qu'est une phobie scolaire, même si d'autres l'ont un peu débroussaillé (merci Doe et DataWolf).

 

Moust, tu pousses un peu, là. Moi, ça m'intéresse ce que dit notre ami Scott. Je pense qu'il vaudrait mieux éviter ce genre de réponse, sur ce forum cela peut éventuellement passer, sur un forum médical ou social, tu serais en difficulté.

 

Amicalement,

 

Adriatika

Link to post
Share on other sites

beaucoup de réaction de la part de personnes qui manifestement n'y connaissent rien du tout

 

en ce qui concerne la phobie scolaire je prendrai un exemple très simple

celui d'un gamin que l'on a en ce moment

 

pour lui venir et affronter le regard des autres est une difficulté énorme.

au début il ne voulait pas du tout venir, enfin, il était d'accord pour venir mais au moment de "passer à l'acte" il se bloquait, crise d'angoisse, larme, limite crise de nerf

donc vraiment rien à voir avec la fénéantise

 

quand je parle de "phobie scolaire" le terme est un peu mal employé car il s'agis surtout d'une phobie social : tres grosse difficulté à s'intégrer dans un groupe, d'étabir un dialogue, trés grosse peur du regard des autres ...

pour cet élève on y est allé en douceur en en parlant avec les autres afin d'éviter des dérapages et cela c'est relativement bien passé

au début il ne pouvait pas manger à la cantine, cela le terrorisait et aujourd'hui il a demandé de lui même à mangé à la cantine, je voyait sur ses expression qu'il était vraiment mal à l'aise pendant le repas mais cela c'est finalement trés bien passé.

 

un autre cas d'un élève qui n'allait plus à l'école depuis la fin de l'anné scolaire derniere

il vient à l'atelier régulierement mais dès qu'il y a un retour prolongé dans sa famille (il est élevé par sa mère) il ne revient pas.

la premiere fois que l'on est venu le chercher chez lui il était enfermé dans sa chambre et avait démonté la clanche pour nous empecher d'entrer

on a fini par le faire sortir mais on voyait qu'il était vraiment mal.

pourtant quand il est à l'atelier tout se passe bien, c'est un élève trés interéssé et trés intéressant.

je pense, mais cela n'engage que moi et je ne suis pas psi, qu'il est térorisé à l'idé de rentrer chez lui et de ne plus retrouver sa mère (qui est elle même suivie par un psi).

 

 

il est clair que dans le lot il y a quelque fénéants, mais leur profile serait plutot celui de l'élève perturbateur, qui dérange sans arrêt le cour pour se rendre interessant aupres de ses camarades, qui ne fait aucun effort pour essayer de comprendre quoi que ce soit. Pas vraiment méchant mais qui n'a aucune consciences des difficultés qui l'attende plus tard ou, au contraire, qui en est tellement conscient que celle ci lui parraissent insurmontable, il se focalise alors sur l'instant présent en essayant d'en profiter sans se soucier de l'avenir.

 

 

la structure ne dépend absolument pas du médical, c'est bien un organe de l'éducation nationale

l'equipe éducative d'un collège donné propose un élève pour la prochaine session et l'inspection académique examine le cas et donne le feu vert

 

 

au niveau des activités, elles sont diverses. tout d'abord axé sur le scolaire, mais cela dépend des cas. pour un élève qui se désinteresse de l'école car il a de grosses lacunes on vas essayer de combler ses lacunes

on propose aussi des activité avec diverses associations locales

par exemple atelier graff ou un intervenant leur apprend à graffer avec pour objectif final de réaliser une fresque sur un mur

on a aussi des activité avec l'assiciation des petits débrouillards de lorraine qui s'occupe de leur apprendre les sciences par l'experimentation avec à la clé un exposé de ce qu'ils ont appris devant une classe de maternel.

en ce qui me concerne c'est plutot le multimédia, par exemple, je m'occupe du soutient informatique des maternels, des petits viennent au collège et jouent sur des cdroms type adibou pour se familiariser avec l'outil informatique

je prend donc avec moi trois élèves de l'atelier pour m'aider et les responsabiliser un peu

sinon je projete de leur faire faire un journal (papier) et de les initier au montage vidéo, par exemple lors d'une activité, les élèves filmeront à tour de rôle ce qui se passe et ensuite réaliseront un mini reportage sur cette activité.

Link to post
Share on other sites

"Je suis bien d'accord pour la dyslexie. C'est une maladie et elle se soigne"

 

pas tout à fait

la dyslexie ne se soigne pas

un orthophoniste peut aider le dyslexique en lui apprenant des reflexes pour compenser son handicap mais ne peut pas le "soigner"

Link to post
Share on other sites

Intéressant, j'ignorais que cela existait...

 

Qu'est ce que tu veux dire par "la dyslexie ne se soigne pas" -il restera toujours un handicap ?- Et aussi (excuses mon ignorance), qu'est ce que c'est que la dyslexie ?

 

Tu a écrit :

 

"la premiere fois que l'on est venu le chercher chez lui .../..."

 

Ton rôle ne se borne donc pas qu'à accueillir des élèves en atelier ?

 

"il est térorisé à l'idé de rentrer chez lui et de ne plus retrouver sa mère"

 

Qu'est ce que cela signifie ?... Il pourrait ne pas retrouver sa mère ?

 

"c'est bien un organe de l'éducation nationale"

 

Il est situé dans l'enceinte du collège, ton atelier ?... Purée, jamais entendu parler de ça, j'imaginais qu'il s'agissait d'une classe genre CPPN -ne sais si ça existe encore, le CPPN-. Il y a longtemps que ce type d'ateliers existe ? Et des équipes éducatrices dans les écoles ? -je suppose que tu veux dire équipe d'éducateurs ?

 

"des petits viennent au collège et jouent sur des cdroms type adibou pour se familiariser avec l'outil informatique je prend donc avec moi trois élèves de l'atelier pour m'aider et les responsabiliser un peu"

 

Ton atelier semble au "carrefour" de plusieurs projets. Diablement intéressant ça... Si cela ne te lasses pas, j'ai hâte d'en apprendre davantage...

 

Amicalement

 

Adriatika

Link to post
Share on other sites

laisse tomber scottsummer , essayer de faire comprendre ca a moustique ,

c'est peine perdue.

en effet c'est insulter les familles des enfants souffrant de dyslexie que

de dire que ces enfants sont des bons a rien ou des faineants. :o :o

 

la dyslexie tout comme la dysphasie ne sont pas guerissables.

 

en tous cas chez moustique c'est la connerie qui est infinie !! :non:

Link to post
Share on other sites

pour simplifier, la dyslexie c'est quand tu inverse des lettres, des syllabes ou des mots ou encore que tu confond des sons ("che" et "gue"...)

par exemple lors de ma maitrise on avait un prof qui nous faisait des cours de multimédia (creation de cd rom, de site internet) et de reseau.

il souffrait d'une forme de dyslexie et inversait des lettres ou des mots

 

par exemple un graveur de cd 8 4 24 il l'ecrivait 4 8 24 (cas réèl de son cour sur les normes de gravures des cd et dvd ... juste une petite parenthese pour ceux qui disaient que je ne connaissait rien à la gravure de dvd...)

 

en regle générale on arrivait à corriger tout seul car son cas n'était pas grave

cela posait quelque fois des problemes un peu plus génant

par exemple une fois il nous à donné un morceau de programme à inserer dans une page en php mais avait inversé deux variables, ce qui nous à bloqué un petit moment...

 

 

"Ton rôle ne se borne donc pas qu'à accueillir des élèves en atelier ?"

normalement si mais dans certain cas extremes on peut se deplacé

mais cela s'arrange car depuis deux semaine il à un éducateur spécialisé qui s'occupe de lui et qui vas le chercher

 

les ateliers relais sont tres récent, pour le notre on en est à la deuxieme session

cela fait partie de l'education nationale mais on est hors de l'enceinte du college

c'est justement le principe de l'atelier : faire sortir momentanément l'enfant de la structure scolaire traditionelle

 

"-je suppose que tu veux dire équipe d'éducateurs ?" non je parle de l'équipe pédagogique ; les enseignants de sa classe (ses profs quoi)

 

 

"Qu'est ce que cela signifie ?... Il pourrait ne pas retrouver sa mère ?" je pense qu'il s'inquete enormement pour elle, il a du je pense déjà être séparé d'elle pour des raisons de santé mentale (de la mere) et doit avoir tres peur de revivre ça

 

 

 

"Ton atelier semble au "carrefour" de plusieurs projets. Diablement intéressant ça... Si cela ne te lasses pas, j'ai hâte d'en apprendre davantage..."

le but principal étant leur retour et leur integration au sein de leur établissement scolaire il faut tenter de leur redonner le gout d'apprendre

 

 

 

pour repondre à une réaction type "on doit se battre tous les jour alors ne pas pouvoir affronter un regard"

donc le meilleurs moyen serai de les laisser dans leur m... c'est ça ?

et pourquoi pas les parquer dans des zoo aussi ? après tout ça detendrai les autre apres e journé de bataille...

l'education telle qu'elle est pratiqué en france (mais aussi ailleurs) ne convient pas à tout le monde

il y a d'autre méthodes qui ont des résultats autrement plus avantageux pour l'individus

fait une recherche sur l'ecole de summerhill en angleterre et tu vera que l'on peut offrir un enseignement vraiment different

 

biensur pas mal de gens pense qu'une ecole comme summerhill est un rêve un peu fou mais il n'empêche qu'elle fonctionne et meme tres bien, dans une société de consommation comme l'angleterre qui plus est ou les inegalité sont un peu plus marquées qu'ici

Link to post
Share on other sites

Sauf erreurs de ma part, ce sont des problemes de prononciation, d'élocuation, peur d'être en communauté, etc.. (mais je peux me tromper) Plus d'infos dans les liens ci-dessous :

 

 

dyslexie : http://cuonmac.chez.tiscali.fr/dyslexie.htm

 

agoraphobie : http://www.agoraphobie.com

 

dysphasie : http://www.dysphasie.ch/

Link to post
Share on other sites

Ok, je vais faire une recherche google

 

Cela me rappelle un titre de... livre ?

 

"libres enfants de SummerHill" ou quelque chose comme ça... Mais je n'en sais pas plus.

 

Merci pour la def de la dyslexie. D'ailleurs, je me demande si je ne le suis pas un peu parfois aussi... Il doit y avoir divers degrés dans ce handicap. Mais il survient comment, et pourquoi ? Le sait-on ?

 

 

Scott, cela fait donc deux sessions (années ?) que tu pratiques cela...

 

Et tu as "bifurqué" dans ton cursus (de la com à l'éducation) pour parvenir à cela ?

 

Comment as tu entendu parler de cette activité... Quelles sont tes motivations perso ? - Si cela n'est pas trop indiscret, bien entendu -.

 

Il n'y a aucun lien avec le médical (psychologue ou autre) ?

 

(Ouf...)

Link to post
Share on other sites

"libres enfants de SummerHill" exactement, ce livre a été ecrit par le fondateur de cette ecole (qui existe depuis les années 20 il me semble)

 

"Mais il survient comment, et pourquoi ? Le sait-on ?" il ne survient pas, on s'en rend compte (ou aps, cela depend du degré du handicap)

 

"Scott, cela fait donc deux sessions (années ?) que tu pratiques cela... "

non une session dure un mois. Si on compte les travaux preparatoire je n'y travail que depuis le debut de cette anné scolaire

 

 

"Et tu as "bifurqué" dans ton cursus (de la com à l'éducation) pour parvenir à cela ?"

au debut j'avais un bts compta gestion

j'ai signé un contrat d'aide éducateur (nom des emplois jeunes dans l'education nationale)

durant ce contrat j'ai appris à administrer le réseau du collège mais aussi tout ce qui touche de pres ou de loin au multimédia pour aider les profs ou les élèves

il m'est arrivé de faire des cours d'informatique au eleves de 6eme afin de les mettre à niveau, en effet quelque profs utilisent intensement l'outils informatique avec leur classe mais perdaient enormement de temps car les élèves arrivent au college avec des niveaux tres differents

durant les 5 années de mon contrat emplois jeune j'en ai profité pour reprendre mes études et passer une maitrise en technologie de l'information et de la communication (tic) : rien a voir avec la com, on y aprend l'informatique avec un grand I, cela vas de la programmation au multimédia en passant par les base de données, commerce en ligne, de la compta et de l'eco, analyse financiere

bref c'est un diplome "multi competances" qui doit deboucher sur le metier de chef de projet pour tout ce qui touche les nouvelles technologies

mais il ne faut pas se leurrer : on ne devient pas chef de projet en sortant de l'ecole et à moins de se specialiser il est assez difficile de trouver un poste important

 

toujours est il que dans mon cas j'ai gouté au monde de l'enseignement et franchement je n'echangerai pas mon boulot payé au smic contre un poste d'informaticien dans un bureau meme payé le double

je ressigne donc pour trois ans (assistant d'éducation - y a que le nom qui change lol) et en paralele je prepare un capet de compta gestion (pour devenir prof de compta)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...