Jump to content

ATELIER RELAIS


Recommended Posts

Fichtre, on se cultive ici !

 

Je suis allé voir là : http://ecolesdifferentes.free.fr/art19j.htm

pour Summerhill... C'est "le cercle des poêtes disparus" puissance 10, ma parole.

 

Mais comment t'es-tu formé au monde éducatif ?

Il me semble que quelqu'un qui "manipule" les concepts et les pathologies que tu cites doit avoir quelque formation, non ?

 

Ou quelque passion ?

 

Ou quelque raison personnelle de s'intéresser aux jeunes en difficultés ?

 

Enfin, là, je vais à la pêche à la ligne (mille pardons, je découvre un univers insoupçonné).

Link to comment
Share on other sites

tout à commencé avec la decouverte de l'école de summerhill

notre profs d'ergonomie à la fac nous en avait parlé et je me suis documenté

 

comme en plus je commençai à travailler de plus en plus avec les élèves sur divers projets multimédia j'ai "chopé le virus"

 

pour la formation c'est "sur le tas", je me documente, ...

 

 

pour e cercle des poetes disparu oui c'est en effet l'espris qui semble animer le prof bien que dans le contexte de cette histoire il soit dans son tort

Link to comment
Share on other sites

Merci pour toutes ces précisions Scotty,

 

Tu es quelqu'un de bien. Bravo pour ce que tu fais, il doit y avoir un paquet de jeune qui ont besoin de gens et d'ateliers comme ça.

 

Le temps d'assimiler tout ça, et si tu es d'accord, de préparer un autre salve de questions...

 

Je vais aller au lit. Bonne nuit.

 

Amicalement,

 

Adriatika

Link to comment
Share on other sites

ok pas de probleme

 

bonne nuit

 

 

(mais pourquoi j'ai parlé de l'atelier relais moi ???? :voila: )

 

 

 

je rigole (fo rigoler) :lol:

Link to comment
Share on other sites

laisse tomber scottsummer , essayer de faire comprendre ca a moustique ,

c'est peine perdue.

en effet c'est insulter les familles des enfants souffrant de dyslexie que

de dire que ces enfants sont des bons a rien ou des faineants. :o  :o

 

la dyslexie tout comme la dysphasie ne sont pas guerissables.

 

en tous cas chez moustique c'est la connerie qui est infinie !! :non:

T'as rien compris (ou alors tu ne sais pas lire), j'ai bien précisé que je distinguais la dyslexie (qui est une maladie réelle) de la phobie scolaire (qui est une excuse bidon inventée pour les enfants fainéants et/ou crétins et/ou mal élevés).

 

Là je sais que Scottsummer va avoir une attaque mais pour moi la phobie scolaire se "soigne" en serrant la vis et en matant ces petits cons. Dans les cas de "phobie scolaire" les responsables sont très certainement les parents qui manquent d'autorité.

 

Au sujet de la dyslexie, je suis loin d'être spécialiste mais j'ai quelques vagues notions car mon père était (il est retraité aujourd'hui) directeur d'une école spéciale pour dyslexiques. J'ai eu l'occasion à maintes reprises de discuter avec lui de ce sujet et j'ai cottoyé plusieurs de ses anciens élèves (dont certains sont plus vieux que moi).

 

Peut-être qu'on est jamais totalement guéri de la dyslexie mais en tout cas je connais plusieurs anciens dyslexiques qui n'ont absolument plus le moindre symptome. Dans l'absolu, on ne peut peut-être pas parler de guérison mais c'est bien imité.

 

Je sais aussi que la dyslexie n'est pas du tout incompatible avec l'intelligence. Je connais des anciens dyslexiques qui sont très intelligents et qui ont réussi brillament des études universitaires. Par contre il est vrai que des dyslexiques non traités, ou pire non détectés, deviennent rapidement des idiots car ils n'arrivent pas à suivre à l'école et sont totalement largués, même à l'école primaire.

 

Je salue les efforts de Scottsummer (et des autres) pour aider des enfants dyslexiques mais je désapprouve toute forme d'aide au "phobiques scolaires" car cela ne fera qu'encourager certains sur la voie de cette maladie imaginaire et déculpabiliser les vrais responsables (les parents, un peu les enseignants et bien entendu les "phobiques" eux-mêmes).

Link to comment
Share on other sites

Salut Moust,

 

Tiens, ça serait intéressant que tu parles de ce topic à ton père. Je suis curieux de savoir qui, quand et comment a pensé qu'une école pour dyslexique serait utile. Il doit y avoir une sacrée réflexion derrière la création d'un tel lieu.

 

Tout comme probablement pour les atelier relais...

 

Il me semble que ton raisonnement tient la route, en tout cas tel que tu définis la "phobie scolaire". Enfin, Scotty a bien développé le thème, et il s'agit certainement d'autre chose, de l'ordre de la détresse psychologique dont l'une des traductions serait une forme de "phobie sociale". Si j'ai bien compris...

 

Dans l'attente de te lire, en ésperant que ton père et toi aurez des choses à nous apprendre... Cela m'intéresse énormément et je n'aurai jamais cru que cela puisse éclore sur un forum dédié à l'informatique.

 

Mais là est sans doute la richesse et l'intelligence de BH, de savoir laisser se développer des sujets aussi divers, dont on voit bien qu'ils ont comme dénominateur commun la passion et le désir de communiquer.

 

Amicalement,

 

Adriatika

Link to comment
Share on other sites

"Là je sais que Scottsummer va avoir une attaque mais pour moi la phobie scolaire se "soigne" en serrant la vis et en matant ces petits cons. Dans les cas de "phobie scolaire" les responsables sont très certainement les parents qui manquent d'autorité."

 

comme je l'ai déjà dis il s'agit ici d'une phobie "sociale" qui n'a rien à voir avec le travail scolaire mais plutot avec la vie en communauté. ces enfants ne sont pas capable de s'inserer dans un groupe, il y a des symptomes qui sont loin d'être de la commédie, et non on ne soigne pas ce type de cas en "serant la vis"

bien au contraire, l'enfant à besoin d'être constament rassuré (pas de la façon dont on pourrai imaginer d'ailleur, on est loin du cliché de l'adulte qui tente de convaincre l'enfant avec une voix paternelle etc...)

on doit "simplement" lui démontrer que la vie en groupe n'est pas si difficile que ça, pour cela il est important de prévenir les autres membres du groupe de son probleme de façon à ce qu'il l'aide à s'integrer et surtout pour qu'ils ne commetent pas de gaffes.

d'ailleurs, une fois rassurés et intégrés, ces élèves ne rechignent pas à la tâche, bien au contraire, ils sont souvent demandeur pour ce qui est du travail, une façon pour eu de faire un break, en effet pendant un temps de travail, ils peuvent souffler car ne sont pas pris par la contrainte sociale et se concentrent sur le travail demandé.

au contraire pendant les temps de récréation ils auront tendance à vouloir rester avec les adultes, à ecourter ces temps en voulant rentrer plus tot.

 

 

comme tu peux le voir on est vraiment loin de l'image que tu te fait de ces phobiques, car c'est bien de ça qu'il s'agit : une phobbie ; une peur irrésonnée et incontrolable

Link to comment
Share on other sites

il existent bien des élèves qui repondent aux critères que tu mentionne mais les symptomes ne sont pas du tout les meme.

Ce sont plutot des élèves qui ne font pas le travail demander, cherchent à s'amuser constament, tentent de défier l'autorité, ils n'hesitent pas en général à montrer clairement leur désinteret pour l'école et le travail en général.

 

dans certains cas effectivement le probleme viens des parents qui manquent d'emprise sur leur gamin mais pas toujours, loin de là.

 

deux exemples concret

 

1/ un élève qui à été élevé par des parents qui refusent de se soumettre à une quelconque autorité. ils refusent par exemple de communiquer leur numéro de téléphone, on a beau tenter de leurs expliquer que c'est pour le bien du fils, pour les appeler en cas de probleme etc... ils sont bornés et ne comprennent rien (reflexion du pere : je n'ai pas fait d'étude et je gagne bien ma vie, mon fils fera pareil, de toute façon l'ecole c'est de la connerie)

là, la faute des parents est evidente mais ce n'est pas une raison suffisante pour que l'enfant en subisse toutes les concequences

il faut plutot lui apprendre à avoir un oeil critique, le but final étant qu'il ait un regard critique sur l'attitude de ces parents. pour cela on essaye de lui démontrer que l'ecole est utile, et qu'il peut epprouver du plaisir à apprendre

 

2/ un élève élevé par sa mere divorcé. il à pris l'habitude d'être autonome et, crise d'adolescence aidant, il s'apperçoit que s'amuser c'est bien mieux que travailler, il perd de vue les raisons de sa presence au collège. la mère, conciente de cela tente tout pour lui remettre du plomb dans le cervelle (dialogue, punition...).

là on ne peut pas dire que c'est la faute de sa mère.

Link to comment
Share on other sites

sur ce je vais me coucher. la journé de demain vas etre longue... on a reçu une moviebox DV de pinnacle pour l'atelier

je vais faire mumuze (pardon, la tester) tout le week end

 

rhaaaaa lovely

Link to comment
Share on other sites

Un élève élevé par sa mere divorcé. il à pris l'habitude d'être autonome et, crise d'adolescence aidant, il s'apperçoit que s'amuser c'est bien mieux que travailler, il perd de vue les raisons de sa presence au collège. la mère, conciente de cela tente tout pour lui remettre du plomb dans le cervelle (dialogue, punition...).

là on ne peut pas dire que c'est la faute de sa mère.

 

Et la tu peut faire quelquechose ?

Link to comment
Share on other sites

Intéressantes précisions.

 

Et tu as un peu de recul pour apprécier l'efficacité du système ?

 

Si vraiment il s'agit d'un lieu et d'un temps où l'humain l'emporte sur la machine société (mais c'est peut être un cliché ?), tu dois avoir des retours gratifiants de la part de ces jeunes ?

 

..............

 

Peg, ne me dis pas que tu es l'un de ces jeunes dont la mère s'arrache les cheveux ? ;) :lol: ;)

 

..............

 

A propos de MovieBox DV, j'en ai une et après des heures (des jours) de galère, je viens enfin de réaliser un DVD potable à partir de bandes VHS-C Pal. Cela pourrait être amusant et instructif de comparer nos pratiques ?

 

 

Bientôt un nouveau topic ?

Link to comment
Share on other sites

"Et la tu peut faire quelquechose ? "

 

pour ce cas on utilise le systeme de la carotte et du baton. en fonction de son comportement et de son travail on lui permet de participer aux activités plus ludiques. on essaye aussi des méthodes d'enseignement un peu plus "ludiques" ou par exemple on vas privilegier l'experimentation au cour traditionnel.

on sert la vis au niveau de son comportement, on ne laisse rien passer, pas le moindre petit écart, le but étant qu'il n'ai pas envie de revenir et qu'il soit pret dans cette optique à faire des effort dans son collège.

l'isolement du groupe marche aussi assez bien ; l'élève veut revenir dans le groupe et pour cela accepte le compromis.

 

bref on adapte au cas par cas.

 

mais pour toutes ces méthodes ma collègue (qui est spécialisé dans ce domaine pourrai en parler bien mieux que moi)

 

 

"Et tu as un peu de recul pour apprécier l'efficacité du système ?"

 

comme je l'ai dit on en est qu'a notre deuxieme session, on est encore en rodage. mais malgré ça on commence à avoir des résultats encourageants notament sur les phobiques. biensur l'atelier relais n'est pas une solution miracle, il faut que les gamin soit suivis aussi en dehors de l'atelier, pour cela ma collègue est en relation permanente avec les famille, les profs des collèges d'origine, les psychologues, les éducateurs des gosses etc...

Link to comment
Share on other sites

en ce qui concerne la moviebox j'ai déjà eu l'occasion de tester celle que le collège avait acheté (c'est d'ailleur pour cela que j'en ai pris une pour l'atelier)

 

je n'ai eu aucun des problemes que rencontraient les premier utilisateur de ce boitier, à savoir la difficulté de capturer du secam à cause d'un signal trop faible (par rapport au pal, les premier boitiers étaient apparament réglés sur ce signal alors que le secam est un peu plus faible et le boitier "perdait" le signal assez fréquement) apparament pinnacle à corriger le probleme et repare ce defaut si on leur envoi les boitiers incriminé

 

étant donné qu'un magnetoscope envoi des images en environ 288 lignes je trouve qu'il est ridicule de rester en 576 lignes pour la vidéo finale

 

donc ce que je faisais : acquisition en 720*576 - montage : export en dv - compression en divx en 360*288 ou en mpeg 2 au format dvd main profile@ low level (352*288)

biensur pour de la vidéo provenant de vhs il faut gonfler un peut le bitrate pour obtenir une qualité acceptable sur dvd

Link to comment
Share on other sites

pour ce qui est du probleme de "maillage" j'ai eu quelque fois ce probleme mais je pensais qu'il venait de la mauvaise qualité de ma cassette mais apparament cela vient de la moviebox

je réglais ce probleme grace aux diferent filtres de virtualdub (rien que le resize corrige pas mal le probleme)

 

pour l'aquisition avec movie maker : ce programme crée des fichiers avi mode 1 or la plupart des logiciels travail avec des avi mode 2 (en fait c'est un bidouillage de microsoft pour la compatibilité avec video for windows et direct show il me semble)

 

pour pouvoir travailler tes dv avec virtualdub il te faut 2 choses : acquerir avec studio (ou avoir un logiciel qui permet de convertir un avi type 1 en avi type 2)

et un codec dv compatible direct show (il y en a un gratuit sur le site de panasonic)

 

 

autre probleme qui peut se poser lors de l'encodage mpeg2

un dv pris sur une camera numerique a une image entrelacé qui commence par les trames paires alors que les sources analogiques commence par les trames impaire : si tu choisi la mauvaise trame lors de l'encodage mpeg2 cela donne un effet de saccade

Link to comment
Share on other sites

Je n'y arrive toujours pas.

 

Maintenant, le problème est reproductible avec MovieMaker.

 

La capture commence OK

Arrive une portion de la cassette vierge (bruit numérique)

Lorsque le film reprend : moirage

 

Si quelqu'un connait une solution...

 

Je vais essayer de déplacer cette partie du topic sur Matériel, pour voir si d'autres se sentent concernés...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...