Jump to content

HADOPI et ses conséquences


Recommended Posts

  • Replies 280
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Salut,

 

Pour ma part, que les majors soient de mauvaise foi, ça me choque pas plus que ça. Elles défendent leur beurre, souvent en se voilant la face sans doute mais bon.

 

Leur partialité dans le phénomène du téléchargement illégal ne me dérange pas. Ce qui me dérange avec les majors et autres ayant droit, c'est que certains de mes CD passent pas sur mon autoradio, que leurs protections (crackable avant même qu'elles ne soient en place) foutent le boxon dans mes PC, que je sois obligé de payer une taxe pour ces gens là pour graver mes photos de vacances ou pour faire mes copies de sauvegarde, que je doive payer un jeu légalement télécharger sans pouvoir le réinstaller à volonté.

 

Là ou par contre je suis plus d'accord c'est quand le pouvoir politique s'inspire de façon quasi unilatérale des idées et de l'opinion de ces gens là pour légiférer (l'avis des internautes, des FAI, des représentants du logiciel libre on s'en tamponne).

 

La croisade des majors contre le téléchargement ne me choque pas, même si ils ne voient que leur propre intérêt. Qu'ils essaient même de faire pression, à la limite pourquoi pas. Les vrais fautifs dons toutes cette affaire ce sont les décideurs, pas les demandeurs.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Exact. Et ce qui me choque aussi, c'est la taxe qui s'applique aussi sur les

disques durs externes. Comme à tous les supports, d'ailleurs. Les entreprises

doivent payer une taxe pour ceux qui piratent. Absurde ! Comme cette loi

inadaptée.

 

Christian

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Tiens dans la série "on se fout de la gueule du monde" je demande le père.

 

Souvenez vous, on nous racontait il y a quelques temps de cela qu'une des solutions au téléchargement illégal était la dématérialisation et le téléchargement légal.

 

J'ai déjà sur ce topic donné mon expérience sur certaines plateformes proposant des jeux en téléchargement légal sur PC, leur reprochant deux choses : les limitations d'installation et surtout le prix, bien souvent égal à celui des offres que l'on trouve dans les magasins.

 

Mais il y a pire...

 

Les possesseurs de xbox360 comme moi on vu, en allumant leur machine aujourd'hui, une mise à jour s'installer. Mise à jour essentiellement axée sur la dématérialisation et l'offre de jeux xbox360 directement sur le xbox live.

 

Bonne nouvelle, ça augure du meilleur.

 

Sauf qu'en y regardant de plus près le meilleur c'est transformé en pire. Les jeux étaient bien présents oui, mais des jeux de première génération sortis pour la plupart il y a 3-4 ans.

Même si c'est frustrant, on pourrait se dire que ce n'est que le début, que microsoft est encore en rodage par rapport à ce qu'il va proposer plus tard.

 

Le "hic" c'est que ces jeux là sont proposé à ni plus ni moins que 30 euros pièces ! Soit pour certains jeux 2 fois plus cher que ce qu'on peut trouver en gamme premium neuf et 3 à 6 fois plus cher qu'en occasion ! Tout ça bien sûr sans boîte, sans guide, sans DVD... :nerveux:

 

Dans une période où la répression envers le consommateur est un leitmotiv, il serait temps que les grosses sociétés de ce type comprennent que si la plaie du piratage est avant toute chose la faute des internautes qui téléchargent illégalement, elles ont aussi un rôle à jouer notamment en arrêtant de prendre les consommateurs pour des abrutis.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Salut,

 

548195017.png

 

Avec ça j'ai de quoi aller 15 fois en taule et me faire couper mon abo pour 10 ans si je joue au méchant pirate :D

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
On lui dit que c'est le porno qui finance le warez, on lui dit ?

fais lui un film... ça passera mieux :lapin:

 

PS : fais le en divX

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Salut,

 

Bon ben hadopi 2 validée par le conseil constitutionnel.

 

Quand on voit la teneur du texte et les raisons pour lesquels ce même conseil avaient rejeté hadopi 1, il y a vraiment de quoi se poser des questions.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
  • 3 weeks later...
ce n'est pas tout à fait le même débat, mais ça peut prêter à "sourire"

 

un-proces-a-60-milliards-de-dollars-pour-l-industrie-du-disque-canadienne

 

N'oublions pas non plus les DVD piratés de concerts vendus à la FNAC ou les artistes naissants qui vendent 100.000 singles et qui finissent au RMI après avoir empoché moins de 500 euro pour leurs 100.000 ventes.

 

Tas de fumiers , qui aurait des scrupules à télécharger illégalement après ca ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

News sur HADOPI

 

http://www.pcinpact.com/actu/news/55092-su...estigo.htm?vc=1

 

c’est ce dimanche que sera connu officiellement le nom de la société chargée de la surveillance des réseaux. L’annonce interviendra juste avant l’ouverture du MIDEM de Cannes.

 

Si la plateforme et la technologie et donc la manière de procéder cette traque à l’IP seront identiques entre le monde de la musique et celui du cinéma, il y aura des particularismes dans la surveillance. La volumétrie sera proportionnée au phénomène. Les rares chiffres qui furent fournis tablaient sur 10 000 œuvres surveillées pour le marché de la musique, avec 5000 du back catalogue, et 5 000 titres récents. Quant au cinéma, on reste vissé aux 430 000 films téléchargés par jours, aspirés dans un catalogue de 100 films différents. Le travail de ciblage s’en trouvera facilité.

 

100 films surveillés , ca va , on a de la marge messieurs :lol:

Link to comment
Share on other sites

Je viens de voir , LAMENTABLE !

 

http://www.pcinpact.com/actu/news/54339-ha...ident-media.htm

Nous indiquions hier que Thierry Lhermitte avait pris fait et cause pour l’Hadopi. Et pas qu’un peu : l’acteur est administrateur de Trident Media Guard.

Fait piquant, à la lecture des documents comptables de cette structure, on apprend que le 8 juin 2009, l’AGE ou Assemblée Générale Extraordinaire des associés de la société votait une augmentation du capital par voie d’apport en numéraire.

 

« 5 000 actions étaient émises au prix unitaire de 10 euros » indique le compte rendu (notre capture). Et c’est Thierry Lhermitte qui mettait la main au portefeuille en souscrivant la totalité de ces nouvelles actions : 50 000 euros versés en numéraire sur un compte de la société commerciale contre ces 5 000 actions.

 

Pompez vite fait les films de Lhermitte et de ses potes du Splendid , parce qu'à mon avis , ce seront les premiers films sous surveillance.

Link to comment
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...