Jump to content
Forums BHmag.fr
tichat

répondre par une question

Recommended Posts

qui saura ? :biere:

Vous mes amis, tant de fois vous me dites

Que d'ici peu je ne serai plus triste

J'aimerais bien vous croire un jour

Mais j'en doute avec raison

Essayez de répondre à ma question

 

Qui saura, qui saura, qui saura

Qui saura me faire oublier dites-moi ?

c est exactement ça , bravo :yais:

je peux poser quoi comme question ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous mes amis...

 

Sous leur crâne en poussière

On dirait qu'ils sont fiers

De leurs idées

Sur leurs chevaux rayés

Les canons enrayés

De la beauté

Vivent les hommes

 

N'oubliez pas non plus

Qu'on ne reconnait plus

Ses amis

Les rides entrecroisées

Le visage froissé

De brebis

 

Ils ont petits, grandis, démesurés

N'essayez de les mesurer

Ils ont des horizons plus haut que des maisons

De dix étages et bien plus haut que les nuages

Le chagrin les domine

Comme un vieux puits de mine

Abandonné

 

Les profonds souterrains

Qui leur creusent les reins

Condamnés

Vivent les hommes

 

Chaque jour affairés

Le long des voix ferrées

De banlieue

 

Les voilà qui s'installent

A table, les mains sales

 

Ils ont petits, grandis, démesurés

N'essayez de les mesurer

 

Ils ont des horizons plus hauts que des maisons

De dix étages et bien plus haut que les nuages

 

Vivent les hommes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous mes amis...

 

Sous leur crâne en poussière

On dirait qu'ils sont fiers

De leurs idées

Sur leurs chevaux rayés

Les canons enrayés

De la beauté

Vivent les hommes

 

N'oubliez pas non plus

Qu'on ne reconnait plus

Ses amis

Les rides entrecroisées

Le visage froissé

De brebis

 

Ils ont petits, grandis, démesurés

N'essayez de les mesurer

Ils ont des horizons plus haut que des maisons

De dix étages et bien plus haut que les nuages

Le chagrin les domine

Comme un vieux puits de mine

Abandonné

 

Les profonds souterrains

Qui leur creusent les reins

Condamnés

Vivent les hommes

 

Chaque jour affairés

Le long des voix ferrées

De banlieue

 

Les voilà qui s'installent

A table, les mains sales

 

Ils ont petits, grandis, démesurés

N'essayez de les mesurer

 

Ils ont des horizons plus hauts que des maisons

De dix étages et bien plus haut que les nuages

 

Vivent les hommes

tu as lu le sujet du sujet ? :frenchy: ce n est pas sur la chanson ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, pardon, dois-je éditer ?  :frenchy:

Je ne pense pas, sauf si tu le veux ? :frenchy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ne l'aurais-je déjà fait ?

Ne serait-ce le travail d'une fourmi en un jour ?

qui saura ? (je n ai pas deja repondu ça ?)

A l echelle de l humanité, ne rensemblons nous pas a des fourmis ? Des grains de poussieres galactiques perdu dans l immensité interstellaire ?

Sommes nous vraiment les ouvriers de notre monte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est 103683 éme qui le dit?  :frenchy:

excelent :yais: mais je ne sais pas si beaucoup vont comprendre :frenchy:

te souviens tu du 357° male tué par celles aux odeurs de roches ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sur, mais celles aux odeurs de roches ne nourrissaient-elles pas les doigts?

si, mais sont ils des dieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ne sont il pas plutot une autre espece sociable de ce lieux?

sociable ? est ce le mot que tu souhaitais utiliser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne sais que repondre ? En tuant un dieux, devient on un dieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

les amateurs de fourmis ;) ne devraient ils pas arrêter de se poser de questions ?

mais je ne sais pas si beaucoup vont comprendre

ne s ' agit il pas d' un classique ? :??:

Share this post


Link to post
Share on other sites
les amateurs de fourmis ;) ne devraient ils pas arrêter de se poser de questions ?
mais je ne sais pas si beaucoup vont comprendre

ne s ' agit il pas d' un classique ? :??:

Il s agit d un classique, mais pourquoi arreter de se poser des questions ? Ne sommes nous pas la pour reflechir ? penser ? ameliorer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...