Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Premier contact avec un CD-R LightScribe

Premier contact avec un CD-R LightScribe

  • Publié par Sebastien le 28 janvier 2005 à 17:01


Alors que ce type de médias a été
annoncé récemment par Verbatim France (cf.
cette
actualité
), nous venons de nous procurer un CD-R LightScribe de marque
Verbatim. Celui-ci dispose comme vous pouvez le constater ci-dessous d’une
capacité de stockage de 700Mo, certifié pour une vitesse maximale de 52x, il peut être gravé aux vitesses de
4x, 10x, 16x, 24x et 32x sur notre graveur PIONEER DVR-108D de test grâce à la
technologie d’écriture CLV et est certifié HD-Burn.

Par ailleurs, comme on pouvait s’y attendre avec un média de marque Verbatim, le
programme DVDInfoPro nous indique que ce CD-R a été fabriqué par Mitsubishi
Chemical Corporation (la maison mère de Verbatim). Le code média est le suivant
: 97m34s23f, la surface d’enregistrement est à base de Cyanine AZO.


Cliquez pour agrandir la photo

A notre grand regret, nous n’avons pas encore sous la main de graveur supportant
la technologie LightScribe. Nous n’avons donc pas pu tester l’impression
d’informations (textes, photos, etc..) sur la face supérieure du disque qui est
dotée d’une couche (de couleur dorée) spécifiquement destinée à l’impression
grâce à la technologie LightScribe développée par HP. Les médias compatibles
LightScribe de Verbatim sont donc facilement identifiables grâce à l’utilisation
d’un revêtement dorée et surtout la présence en sérigraphie du logo "LightScribe"
sur la partie centrale du disque.

Quelques screenshots réalisés par nos soins :

Test d’écriture avec NeroCD/DVD Speed

Test d’overburning avec NeroCD/DVD Speed

Information – disque via NeroCD/DVD Speed

Information – média via DVDInfoPro

Un test plus poussé de ce type de média et de la technologie LightScribe en
général sera réalisé dès que qu’un fabricant de graveur (HP, LaCie, LiteON, etc..)
sera en mesure de nous fournir pour test un graveur supportant cette fameuse technologie.
Idem en ce qui concerne les éditeurs de logiciels puisque bien que plusieurs
éditeurs (citons notamment : Nero, CyberLink, Roxio, Sonic Solutions, etc..) se
soient d’ores et déjà montrés intéressé par la technologie LightScribe, force est
malheureusement de constater qu’aucun logiciel n’intègre à l’heure actuelle le
support de cette technologie.

Tags :

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook