Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Test du baladeur mp3 Music Wear

  • Publié par Sebastien le 21 novembre 2003 à 17:28

La première chose frappante lorsque l’on a le Music Wear entre les mains est son poids et sa taille. En effet, ce petit lecteur peut être transporté facilement partout et s’insérer dans une poche. Son encombrant est réellement réduit. D’ailleurs ce n’est pas la seule chose qui est réduite puisque malheureusement ses fonctions sont également réduites au strict minimum.

En effet, on ne trouve sur le Music Wear que les fonctions : lecture/pause, arrêt, retour/saut de piste, repeat et volume. Bref.. aucun ajustement possible des basses ou des aigus. Ce qui devient rapidement un inconvénient lorsque l’on écoute différents types de musique. Pire lorsque l’on essaye de connecter le Music Wear à une chaîne hifi ou un autoradio grâce à une rallonge jack to jack, le son n’est pas des plus audibles, allant de moyen à tout simplement désastreux.

En utilisation "normale" c’est à dire en tant que lecteur mp3, le Music Wear se révèle agréable : petit, léger, boutons facilement accessibles et prise en main rapide. Par contre, le casque fourni d’origine est réellement de basse qualité. De plus, pour une raison inconnue le fabricant a cru bon de mettre une pastille, représentant des images de lapin et autres personnages, sur le câble audio. L’utilisation ou l’achat d’un casque de meilleure qualité est donc fortement recommandée.

En tant que lecteur mp3, ce lecteur ne possédant pas de fonctions permettant l’ajustement des basses, des aigus, ou toutes autres fonctions similaires est une fois de plus mis à mal. Suivant les morceaux et le type de musique (rock, R&B, rap, etc..) la qualité d’écoute est soit "assez bonne" soit tout juste "passable". Quant à elle, l’autonomie est d’une dizaine d’heures en lecture de fichier MP3 divers.

Le fait que le Music Wear exploite une mémoire flash est un avantage indéniable. En effet, il est possible d’utiliser le lecteur en déplacement ou en faisant son jogging sans aucun problème et sans risque de voir la piste sautée comme cela peut arriver avec certains baladeurs. Par ailleurs, comme on a pu le voir sur la page précédente, le transfert des fichiers est assez rapide et surtout d’une simplicité infantile puisque le matériel est reconnu comme une unité de stockage amovible, il suffit donc de copier/coller ou glisser/déposer les fichiers pour procéder à leurs transferts.

Conclusion :

On ne peut pas dire que le Music Wear nous est convaincu. En effet, bien que le lecteur dispose d’atouts intéressants : faible encombrement, facilité d’utilisation et de prise en main, possibilité de l’utiliser en tant que clé USB. Il souffre également d’inconvénients : la qualité d’écoute n’est pas ce qui se fait de mieux, les boutons ne répondent pas toujours du tac au tac et enfin les oreillettes sont de qualité plus que moyennes, sans oublier les fameuses images de lapin sorties tout droit d’un pseudo film de Walt Disney.

Bref… le Music Wear intéressera probablement les personnes disposant d’un petit budget. On peut en effet le trouver sur LDLC.com au prix de 59,50€ TTC. Il intéressera également les personnes désirant avant tout une clé USB et souhaitant écouter de la musique de façon occasionnelle, par exemple : pendant un déplacement, dans les transports en commun, etc.. Par contre, les utilisateurs un brin mélomane préféreront probablement se tourner vers un produit, certes un peu plus cher, mais de meilleure qualité.

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook