Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. On ne le dira jamais assez : sauvegardez vos données !

On ne le dira jamais assez : sauvegardez vos données !

  • Publié par Sebastien le 27 janvier 2012 à 15:18

On ne le dira jamais assez : sauvegardez vos données ! Il ne faut pas attendre que votre ordinateur crashe ou que votre disque dur tombe en panne pour s'affoler et se demander si vous avez fait un backup. Soyez prévoyant, faîtes une sauvegarde tout de suite juste au cas où...

Car malheureusement, c'est souvent quand il est déjà trop tard que les gens s'inquiètent pour leurs données personnelles... Et alors ils peuvent dire adieu à leurs photos préférées, à leurs vidéos, à leur compta, à leurs courriers et en général à tous les documents importants auxquels ils tenaient ...

Selon une étude réalisée par Harris Interactive pour le compte du fabricant Hitachi GST, 41% des adultes en France ont déjà perdu des données personnelles. Parmi eux, 35% n'ont pas fait de sauvegarde tout simplement parce qu'il ne savait pas comment s'y prendre alors que 28% ne l'ont pas fait car ils jugeaient l'opération trop technique.

Des chiffres étonnants, alors que pourtant ce ne sont pas les tutoriels ou les guides qui manquent sur la toile. Par exemple, chez BHMAG on vous conseille depuis longtemps de cloner ou sauvegarder toutes vos données sur un second disque dur grâce à Acronis True Image ou O&O DiskImage. Deux logiciels très simples d'emploi et très complets.

Sauvegarder ses données en ligne via un système de stockage de type Cloud peut également être une bonne idée. Surtout que les offres de ce genre pullulent et un bon nombre d'entre elles sont gratuites. (OVH HubiC par exemple)

A noter que suite à l'étude qu'il a fait réaliser (et qu'il a financé) le constructeur Hitachi a publié une infographie afin d'inciter les gens à sauvegarder :

 

A lire aussi sur Bhmag :

  • Michel Merlin dit :

    Pourquoi les gens ne sauvegardent souvent pas
    ~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~
    Le problème c’est que la condition sine qua non pour réussir dans les médias c’est de NE JAMAIS RÉFLÉCHIR ou vérifier, sinon votre papier arrive après le bouclage, ou plus grave, après les skuds que vous envoient vos « amis ». Du coup, la superficialité que sélectionne déjà le métier par essence, est encore aggravée, donc les journalistes ont l’habitude de ne rien comprendre aux gens ordinaires (qui, eux, ne passant pas 90% de leur temps aux dites superficialités, ont bien plus de temps pour s’informer, réfléchir, écouter les autres, vérifier, et du coup ne publient presque jamais).

    Or lorsque vous ne comprenez pas autrui, le réflexe le plus fréquent N’EST PAS de supposer qu’il a quelque chose d’intelligent à dire mais au contraire qu’il est ENCORE PLUS superficiel que soi.

    Exemple ici :

    (1) Les gens des médias (ici les webmasters de bhmag.fr) font du rafraîchissement forcé. Comment quelqu’un peut faire une chose aussi stupide, agressive, grossière, impolie, offensante, contre-productive, sans aucun avantage pour quiconque, et continuer indéfiniment pendant des années, c’est un mystère. Comme il n’existe pas sur la terre une seule personne assez stupide pour ça, il faut en déduire que c’est par cette superficialité engendrée par le manque de temps. Mais je sais par expérience qu’il est totalement impossible de le faire comprendre ou admettre par ces gens des médias. En tout cas l’un des résultats ici est que si un visiteur est (comme je l’ai été tout-à-l’heure) assez stupide pour préparer un message soigné, il sera soudain détruit par un rafraîchissement intempestif. Il faut donc (ce que je fais maintenant) préparer son message au dehors, et accessoirement écrire à toute vitesse et sans soin (d’ailleurs ces gens ne peuvent pas comprendre quelque chose de soigné) et en particulier sans « prendre le temps de faire court » (Maurice Allais).

    (2) Quand l’utilisateur ordinaire essaye de sauvegarder, il rencontre vite les grands du marché, et constate rapidement que celui qui est actuellement le leader l’est devenu à force de fausses revues (obtenues par dessous-de-table et/ou par intimidation) et de nettoyages de forums (essayez de rapporter la vérité sur ses produits, vous comprendrez vite), et que le produit détériore aléatoirement le FS (File System) de n’importe lesquels de vos disques, même ceux qu’il est sensé seulement lire. Après les 1ers essais on ne recourt plus à ce produit qu’en serrant les fesses, puis au bout d’un moment, plus du tout. Et chaque fois qu’il y a un article sur la sauvegarde, c’est les mêmes litanies depuis 10 ans, présentant les qualités théoriques de ce produit, quelques tests superficiels mais (et pour cause) jamais un seul test sérieux, avec sauvegarde, RESTAURATION puis VÉRIFICATION dans les conditions de l’utilisateur. Jamais un seul mot sur les RÉELS problèmes DANS LE MONDE RÉEL. Alors vous pouvez ajouter une 1001ème revue du même genre, ça conduira toujours aux mêmes réponses que vous signalez ; dans mon cas, puisqu’il n’y a pas de cases appropriées, je coche les cases « je ne sais pas comment m’y prendre » ou « l’opération trop technique ». Et vous continuerez à pérorer tranquilles…

    Versailles, Mon 30 Jan 2012 11:11:11 +0100

  • Axtrane dit :

    Pour faire plus court, je dirais qu’il suffit bien souvent d’un simple disque externe (1To par exemple) voire interne pour les plus bricoleurs, et une application du type second copy, qui, selon une planification de base, copie régulièrement par incrémentation toutes les données des répertoires importants.
    Pour ma part, l’intégralité de mon système est en double avec synchronisations tous les 2 jours, sur un disque interne d’1To et un externe de 500Go. Pas besoin d’usine à gaz, discret, efficace.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook