Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. Interview de Gael Duval

Interview de Gael Duval

  • Publié par Sebastien le 17 novembre 2004 à 10:56

Après avoir publié il y a quelques mois un test complet de Mandrakelinux 10, nous avons décidé de nous intéresser cette fois-ci à l'éditeur de ce système d'exploitation : Mandrakesoft.

Avant de commencer nous tenons donc à remercier Monsieur Gaël DUVAL de chez Mandrakesoft de nous avoir accordé un peu de son temps pour cette interview. Nous espérons que vous la trouverez intéressante et qu'elle vous permettra d'en savoir plus...

A propos de Mandrakesoft

- Tout d'abord pourriez-vous brièvement nous rappeler l'histoire de votre société ? Quelles étaient vos motivations au départ ? Pensez-vous y être parvenu ?

Il faut se souvenir qu'en 1997/1998, Linux sur le desktop c'était encore une chimère. Il y avait des environnements graphiques disponibles, mais ils étaient assez pauvres, et tout tournait encore autour de la ligne de commande. J'ai donc créé Mandrakelinux avec comme objectif de fournir un système utilisable par le plus grand nombre, c'est à dire un système où idéalement il n'y aurait pas de ligne de commande à taper pour s'en sortir, comme sous Windows ou Mac. Ca a été possible à l'époque grâce à la première intégration de l'environnement KDE dans une distribution Linux.

Depuis, l'objectif de Mandrakelinux est resté le même. La différence c'est qu'un fil du temps, le produit a officiellement proposé des fonctions serveur de plus en plus avancées – en plus des fonctions desktop ­ pour répondre à une demande forte dans ce domaine, en particulier dans les entreprises. L'autre différence c'est que Mandrakelinux possède maintenant une équipe d'une cinquantaine d'ingénieurs en informatique payés à plein temps, et que le produit lui-même a connu un succès qui a dépassé toutes mes espérances de départ. Pour relativiser je dirais tout de même qu'il y a encore du travail pour améliorer Mandrakelinux, c'est un combat de tous les jours, mais ça progresse bien.

- Où sont situés les locaux de Mandrakesoft ? Combien de personnes employez-vous ? Quel rôle jouez-vous actuellement au sein de la société ?

Les locaux sont situés à Paris, dans le deuxième arrondissement. C'est un quartier où il se vend surtout du tissu en grandes quantités ! Nous avons également eu des locaux aux USA, au Canada et ailleurs, mais ils ont été fermés lorsque nous avons traversé la crise financière des années 2002/2003, et il nous reste actuellement un petit bureau en Californie. Le nombre d'employés tourne actuellement autour de 70 personnes ou un peu plus : depuis quelques temps ça a tendance à augmenter.

Mon rôle officiel au sein de la société est actuellement directeur de la communication. J'ai aussi des rôles plus officieux qui sont liés à ma place un peu particulière dans la société.

- Quels produits ou services constituent la plus grosse source de revenus pour Mandrakesoft ?

Les ventes de produits en ligne et les services en ligne sont notre majeure source de revenus. Pour ceux qui connaissent : mandrakestore.com et mandrakeclub.com. Les nouveaux services type Mandrakeonline sont en train de bien prendre également, et l'OEM (Mandrakelinux préinstallé sur des Pcs) progresse rapidement : en plus de HP, nous avons travaillé récemment avec Carrefour et Planet Saturn sous forme d'opération tests qui ont très bien fonctionné. D'autres devraient suivre.

La vente de services et de solutions clé en main aux grands comptes (ministères publics, grandes entreprises...) est également un créneau porteur en particulier en France où nous commençons à faire notre trou.

- Sur quoi se concentrent actuellement les efforts de la société : les produits particuliers, les produits entreprises, les deux ? Trouvez-vous envisageable pour Mandrakesoft d'abandonner dans le futur le marché grand public, comme l'a malheureusement fait Red Hat il y quelques temps ? Pourquoi ?

Malgré ce que certains affirment, nous ne sommes pas dupes : le marché dit « grand public » n'est pas encore tout à fait prêt pour Linux, ou c'est plutôt l'inverse en fait ! Sauf pour les tâches courantes de type internet/office. Mais nous sommes aussi totalement convaincus que ce n'est qu'une affaire de temps : entre un et cinq ans seront sans doute nécessaire pour un début de bascule massive. Et pour cela nous avons acquis une expérience et un savoir faire qui font que nous sommes prêts pour le grand décollage.

Ceci dit, nous proposons des produits simples d'utilisation pour les entreprises (serveurs et desktop) mais aussi pour les particuliers : les produits Discovery, Powerpack, Globetrotter, Move sont sur ce créneau. Mais en général ce sont des utilisateurs assez passionnés qui connaissent bien l'informatique (beaucoup viennent du monde Windows).

Pour l'anecdote « grand public » : au moins deux personnes totalement « grand public » utilisent Mandrakelinux à titre personnel sans aucune connaissance en informatique : ma mère et mon frère, et ce depuis déjà plusieurs années. C'est donc que ça progresse bien !

- Quel est – pour l'instant – le bilan de cette année 2004 ? Comment envisagez-vous 2005 ?

Le bilan est très bon : nous venons de publier des chiffres qui montrent une croissance significative du chiffre d'affaires sur l'exercice écoulé et nous avons déjà accumulé plus d'un million d'euro de chiffre d'affaires pour les prochains exercices. Nous tentons maintenant de passer à la vitesse supérieure pour 2005, avec sans doute des acquisitions (croissance externe), et de nouveaux produits entreprise (nouveau Corporate Server, Corporate Desktop).

A lire aussi sur Bhmag :

    Les commentaires sont fermés.

Laissez votre commentaire

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook