Crypto-monnaies : comment faire pour garantir son anonymat ?

C’est bien connu, les transactions effectuées sur les plates-formes d’échanges de crypto-monnaies sont anonymes et très sécurisées. Pour autant, en informatique et surtout en trading, on ne peut jamais être complètement à l’abri d’une tentative de piratage. Aussi, il est tout à fait possible de cumuler une activité liée aux devises numériques avec un VPN. Dans certains cas, c’est même vivement conseillé !

Utiliser un VPN pour contourner la censure

L’avantage des crypto-monnaies est que l’on peut effectuer des transactions partout dans le monde et échanger avec les personnes du monde entier. Cependant, certains pays ont des gouvernements très réfractaires à cette pratique. C’est le cas de la Bolivie, de la Macédoine, du Népal, de l’Équateur, de l’Algérie, de l’Égypte et du Maroc, qui ont formellement interdit l’usage des crypto-monnaies, et ce, même si l’on passe par une plate-forme ultra réputée et sécurisée comme eToro.

C’est alors que l’utilisation d’un VPN ou réseau privé virtuel, intervient pour régler ce problème. En effet, ce genre de logiciel chiffre votre trafic et permet ainsi de masquer votre adresse IP en vous en attribuant une autre. Ainsi, il est absolument impossible pour qui que ce soit de connaître votre emplacement exact dans le monde, ni même le matériel que vous utilisez. Votre anonymat est donc doublement garanti et votre ordinateur est protégé contre les virus ou cyberattaques de hackers.

Pseudonyme, mot de passe complexe et navigateur sécurisé

Si un logiciel VPN et une bonne plate-forme d’échange devraient largement être suffisant pour garantir votre sécurité et surtout votre anonymat, vous pouvez tout de même utiliser d’autres petites astuces pour aller plus loin dans la cybersécurité. Aussi, certains professionnels de l’informatique et des marchés financiers vous conseilleront de vous munir d’outils supplémentaires et d’employer quelques petites combines.

Ainsi, préférez des navigateurs sécurisés comme Brave, Epic, Sphere ou bien certaines extensions comme Chrome ou Firefox parmi les plus connues. Dans la même veine, un bloqueur de publicités peut se révéler indispensable (que vous échangiez des crypto-monnaies ou non) pour empêcher certains sites de suivre votre trafic et d’avoir accès à votre historique de navigation.

De même, prenez toujours soin de créer des adresses mails anonymes pour vos créations de compte en ligne et d’utiliser plusieurs pseudonymes différents. Enfin, choisissez des mots de passe longs et complexes pour éviter au maximum les piratages.

Le risque zéro n’existe pas

Même avec toutes les mesures nécessaires, il est essentiel de garder à l’esprit que le risque zéro est une illusion, surtout dans le monde des crypto-monnaies et du trading en ligne. En effet, chacune des opérations de transaction est inscrite dans un registre qui affiche l’adresse publique attribuée à votre portefeuille. Ainsi, il est tout à fait possible pour un hacker, s’il découvre cette fameuse adresse et parvient à l’associer à votre identité, de suivre chacune de vos transactions et de pirater votre compte. Néanmoins, il lui faudrait beaucoup de temps et de détermination pour y parvenir…

 

Désolé, les commentaires sont fermés.