Dossier : le format dvd-ram

Le DVD-RAM est un disque réinscriptible, il peut supporter jusqu’à 100.000 cycles d’écriture – réécriture. A titre d’informations et de comparaisons sachez que les DVD-RW et DVD+RW supportent eux 1.000 cycles d’écriture / réécriture.

0

Maintenant que nous avons abordé la théorie : voyons un peu la pratique. Et pour cela, rien de telle qu’une petite vidéo pour vous montrer précisément le fonctionnement du DVD-RAM.

 

 

 

 

 

Comme vous avez pu le voir dans la vidéo, l’utilisation du DVD-RAM ne requiert aucune logiciel. On peut donc parfaitement l’utiliser de la même manière qu’une clé usb… Par exemple pour y stocker régulièrement des données, des fichiers, des sauvegardes de documents, etc…

Vous allez me dire : un logiciel de Packet Writing tel que InCD permet de faire quasiment la même chose avec les DVD+RW et DVD-RW. C’est en partie vraie mais dans ce cas là : l’installation d’un logiciel de Packet Writing est impérative. Alors que dans le cas du DVD-RAM, aucun logiciel, je le rappelle, n’est requis. De plus, contrairement au couple DVD±RW / InCD, le DVD-RAM permet de récupérer instantanément l’espace de stockage libéré lors de la suppression d’ou ou plusieurs fichiers.

 

 

Le DVD-RAM, c’est bien mais ….

 

Dans la pratique, comme unité de stockage, le DVD-RAM se révèle très utile. Malheureusement tout n’est pas rose pour ce format puisqu’il a non seulement des avantages mais également des inconvénients. Le tout premier inconvénient de ce format est qu’il est beaucoup moins connu / répandu que les autres formats DVD.

En conséquence, seuls quelques caméscopes numériques en sus des graveurs DVD Super Multi sont en mesure de graver ce type de disques. Et bien évidemment qui dit médias moins répandus dit médias plus chers à l’achat. Pour couronner le tout sachez que contrairement aux disques DVD±R/RW, rares sont les platines de salon à pouvoir lire les disques DVD-RAM. N’espérez donc pas enregistrer votre film de vacances sur DVD-RAM et le relire sur la platine de vos amis : il y a peu de chances que la platine soit capable de lire ce genre de disque.

Au final, on peut donc dire que le DVD-RAM est un format à part, plutôt méconnu, avec des avantages mais aussi des inconvénients. Un format boudé par les uns, apprécié par les autres. Mais une chose est sûre lorsqu’on y a goûté on ne peut plus s’en passer ….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.