Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Vous êtes ici :

  1. USB 3.2 : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

USB 3.2 : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Le consortium USB-IF qui gère le standard USB a officialisé la norme USB 3.2 il y a déjà un bon moment (cf. cette actualité de septembre 2017) mais comme vous l’avez certainement remarqué on n’en a pas encore vu la couleur. A part peut-être cette démonstration de la firme Synopsys en  mai 2018 qui avait pu mesurer des débits de 1,6 Go/s lors du transfert de données entre deux produits USB 3.2.

En théorie, l’USB 3.2 s’annonce fort prometteur. A condition bien évidemment de disposer du matériel adéquat (qui n’est pas encore dispo) et de s’y retrouver au milieu de toutes ses appellations USBesques. Car croyez le ou non mais l’USB-IF a eu la bonne idée de renommer l’USB 3.2 et toutes les normes USB 3.x précédentes pour plus de clarté (sic!) et c’est loin d’être gagné…

Avant tout chose, rappelez-vous : on avait auparavant l’USB 1.1, l’USB 2.0 et l’USB 3.0 et c’était assez facile de s’y retrouver jusque là. Généralement l’USB 1.1 servait pour les imprimantes, les scanners, et les périphériques de pointage (style clavier, souris, etc..) tandis que l’USB 2.0 était plutôt utilisé pour les clés usb d’entrée de gamme et l’USB 3.0 pour les clés haut de gamme et les disques durs.

Mais quand l’USB 3.1 est sorti, cette simplicité a été chamboulée. Et l’USB-IF a rebaptisé l’USB 3.0 en USB 3.1 Gen 1 et l’USB 3.1 en USB 3.1 Gen 2. Jusque là vous suivez ? En gros ça permettait de vendre des produits estampillés USB 3.1 alors que quelques mois auparavant ils étaient affublés du logo USB 3.0 mais comme ils sont tous passés sous l’appellation USB 3.1 (Gen 1 ou Gen2) ça permettait soit disant de simplifier les choses pour le consommateur. (facile à dire…)

Mais voilà ti pas que l’USB 3.2 pointe le bout de son museau. Et que fait l’USB-IF pour simplifier tout cela ? Et bien l’USB-IF a réfléchi longtemps et s’est dit : pourquoi ne pas re rebaptiser la norme pour mieux embrouiller le monde harmoniser la gamme. “Banco !” a dit Jean Claude du Service Marketing ! “Chiche !” lui a répondu Patrick qui finissait son morito. Et voilà comment tout a été remis à plat en ce début d’année 2019.

C’est donc à l’unanimité après un repas bien arrosé un vote à mains levé que le Service Martketing a décidé de renommer l’ensemble des normes USB 3.x pour bien embrouiller plus de simplicité pour les consommateurs.

Dorénavant, il faudra donc utiliser le nom d’USB 3.2 Gen 1 pour l’USB 3.1 Gen 1 (ex USB 3.0 rappelons-le), tandis que l’USB 3.2 Gen2 correspondra à l’ancien USB 3.1 Gen 2 (ex USB 3.1). Et enfin le nouveau USB 3.2 qui aurait pu s’appeler USB 3.2 Gen3 par exemple portera pour sa part le nom d’USB 3.2 Gen2x2 (car il double le nombre de canaux et permet donc de doubler les débits).

En résumé :

– USB 3.0 = USB 3.1 Gen 1 = USB 3.2 Gen 1 = 5 Gb/s (SuperSpeed USB)
– USB 3.1 = USB 3.1 Gen 2 = USB 3.2 Gen 2 = 10 Gb/s (SuperSpeed USB 10 Gbps)
– USB 3.2 = USB 3.2 Gen 2×2 = 20 Gb/s (SuperSpeed USB 20 Gbps)

Facile non ? :/

Et pour finir en beauté, sachez que l’USB 3.2 Gen 1, l’USB 3.2 Gen 2 et l’USB 3.2 Gen 2×2 peuvent indifféremment se présenter sous la forme de connecteurs USB type A, type B, type C, micro USB voire même mini USB. La simplicité on a dit…

MAJ : pour couronner le tout : l’USB4 arrive aussi !

Chaud devant ! L’USB4 arrive et s’annonce (sur le papier) fort prometteur !

Tags :

    2 réponses à USB 3.2 : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

    1. Yoyo dit :

      Et histoire de foutre encore plus le bazar, l’USB 4.0 arrive !

    2. Sebastien dit :

      L’actu a été mise à jour pour en parler ;)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook