Test de la carte mémoire micro SDXC Lexar Play de 256 Go

1

A l’heure actuelle de plus en plus d’appareils nomades utilisent des cartes mémoires comme moyen de stockage. En effet que ce soit les smartphones, les tablettes, les GPS ou même les consoles de jeux, tous ces produits ont un point commun : l’utilisation d’une carte micro SDXC pour étendre la capacité de stockage initiale de l’appareil.

Qui dit plus grande capacité : dit plus de place pour enregistrer toutes sortes de données, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, d’applications, de jeux, ou autres…

Partant de ce constat, le fabricant LEXAR a décidé de mettre sur le marché une nouvelle gamme de cartes mémoire au format micro SXDC spécialement dédiée au stockage des jeux : les cartes Lexar Play micro SDXC UHS-I.

Pour les besoins de ce test, c’est la version 256 Go qui a été utilisée.

Présentation

La carte mémoire Lexar Play est vendue avec un packaging sous blister. L’emballage laisse tout de suite apparaître l’orientation “gaming” que souhaite donner le fabricant à sa carte. On trouve en effet dessus des petits dessins en forme de smiley, de croix multi directionnel et même des morceaux de briques qui font un peu beaucoup penser à Tetris.

On trouve aussi sur l’emballage des petits logos représentant un smartphone, une tablette et une console de jeux (probablement une Nintendo Switch). Lexar veut assurément destiner sa carte aux gamers, ça se voit !

Le reste du packaging nous apprend également que la carte de Lexar offre des taux de transferts qui peuvent grimper (en théorie) jusqu’à 150 Mo/s, chose que nous vérifierons plus loin… On apprend aussi par les différents logos présents sur le carton que la carte est un modèle de classe 10 qui répond aux normes V30, A1 et U3.

Si vous n’êtes pas très familier avec ce genre de hiéroglyphes, sachez que ces différentes informations signifient que la Lexar Play respecte les normes suivantes :

  • Classe 10 correspond au fait qu’elle supporte un débit de 10 Mo/s minimum en écriture.
  • U3 signifie qu’elle propose un débit minimum de 30 Mo/s.
  • V30 (V pour Vidéo) veut dire que la carte peut supporter un débit minium de 30 Mo/s pour l’enregistrement vidéo (en 4K par exemple).
  • A1 (A pour Application) garantit un débit minium de 10 Mo/s et au moins 1500 iOPs en lecture et 500 iOPs en écriture lorsqu’elle est utilisée dans un appareil Android.

Machine de test

– Carte mère MSI TomaHawk Max
– Processeur AMD Ryzen 5 3400G
– Mémoire HyperX Fury DDR4 RGB 16 Go
– SSD M.2.NVMe : Crucial P1 de 500 Go
– Moniteur Philips 32″ 328P6AUBREB/00
– Boiter Antec NX1000
– Alimentation Antec VP 600W
– Système d’exploitation Windows 10 Pro 64-bit

Tests en utilisation réelle

Afin de tester la carte mémoire en conditions réelles d’utilisation, celle-ci a été insérée dans une console Nintendo Switch. Cela a permis au passage d’augmenter considérablement la capacité de stockage initiale de la console qui s’est vue affublée de 256 Go supplémentaire (au lieu de seulement 32 Go d’origine).

Plusieurs jeux ont pu être téléchargés sur l’eshop et installés sur la carte mémoire (Crash Team Racing, Street Fighter 30th, Rayman, Toki, Uno, etc..) et ce sans aucun problème.

En terme fonctionnement, je n’ai pas constaté de changements significatifs au niveau du temps de chargement des jeux par rapport à la mémoire flash embarquée dans la console. Idem durant les phases de jeu.

Histoire de poursuivre les tests : la carte Lexar Play a également été utilisée pendant plusieurs jours dans un smartphone Android Xiaomi. Résultat des courses : aucun souci n’a été relevé pour prendre des photos ou même filmer des vidéos en 4K.

Tests et benchs

Passons maintenant aux benchs. Pour cela j’ai testé la carte mémoire avec les programmes de benchs habituels à savoir Crystal Disk Mark, ATTO et ASS SSD Copy Benchmark.

Petite précision : pour utiliser la micro SDXC Lexar Play sur le PC de test, la carte a été insérée dans un lecteur de cartes mémoire Lexar Professional USB 3.0 que je possède depuis plusieurs années.

Crystal Disk Mark
Comme on peut le voir, le programme Crystal Disk Mark a pu mesurer des débits de 97,52 Mo/s en lecture et de 52,20 Mo/s en écriture. Des taux de transferts plutôt bons pour une carte mémoire mais en deça des performances annoncées par le fabricant qui promettait 150 Mo/s sur l’emballage.

ATTO
De son côté, le programme ATTO mentionne des débits maximum de 96,79 Mo/s en lecture et de 54,12 Mo/s en écriture, ce qui est assez proche des messures effectuées par Crystal Disk Mark et toujours assez éloigné des débits promis par le constructeur.

A noter que les débits minimum annoncés par ATTO sont de seulement 2,19 Mo/s en lecture et de 0,45 Mo/s en écriture.

AS SSD Copy Benchmark
En ce qui concerne AS SSD, il est cette fois question de débits de 91,68 Mo/s en lecture et de 27,62 Mo/s en écriture.

Conclusion

Avec sa carte mémoire Play, Lexar propose une carte mémoire qui offre de bonnes performances  par rapport aux cartes disponibles sur le marché et qui fonctionne de façon stable avec de nombreux produits. Comme on l’a vu, elle a pu être utilisée durant les tests avec plusieurs appareils sans renconter le moindre problème.

La carte a très bien fonctionné durant tous les tests. A voir évidemment comment elle se comporte sur le long terme….

En terme de performances, la Lexar Play offre de bons débits mais comme on a pu le voir au cours des tests les 150 Mo/s annoncés par le constructeur n’ont pas pu être atteints lors de nos essais.

Si l’on en croit le site du fabricant le cap des 150 Mo/s peut être atteint uniquement avec des lecteurs de cartes mémoire récents. Le fabricant préconise d’ailleurs d’utiliser le Lexar USB 3.1 multicartes 2-en-1 ou le Lexar Professional USB 3.1 multicartes 3-en-1.

Petite explication : pour proposer une carte mémoire avec des débits de 150 Mo/s, le fabricant a outrepassé les spécifications techniques de la norme UHS-I qui plafonnent officiellement à 104 Mo/s. Par conséquent pour exploiter tout le potentiel de la carte il faut avoir à disposition du matériel récent lui aussi capable de supporter de tels débits.

Du coup, il n’est guère étonnant qu’avec mon bon vieux lecteur de cartes mémoire (pourtant de marque Lexar : le Lexar Professionnel USB 3.0) les débits n’aient pas pu être atteints. J’ai également essayé la Lexar Play avec le QacQoc GN30H mais les débits étaient identiques….

Vitesse de transfert jusqu’à 150 Mo/s en lecture, vitesse inférieure en écriture. Conçu avec une technologie avancée permettant d’atteindre une vitesse de lecture supérieure à la spécification UHS-I 104 Mo/s. Vitesses basées sur des tests internes. Les performances réelles peuvent varier. Les performances optimales en vitesse de lecture ne sont atteintes que lorsqu’elles sont associées à un lecteur Lexar USB 3.1 multicartes 2-en-1 ou à un lecteur Lexar Professional USB 3.1 multicartes 3-en-1 portant la mention Rev B

Où trouver la carte mémoire Lexar Play ?

– micro SDXC Lexar Play 128 Go à 21,78€ sur Amazon.fr
– micro SDXC Lexar Play 256 Go à 43,96€ sur Amazon.fr
– micro SDXC Lexar Play 512 Go à 99,40€ sur Amazon.fr
– micro SDXC Lexar Play 1 To à 206,53€ sur Amazon.fr

82%

Test de la carte micro SDXC Lexar Play 256 Go

Une carte performante et abordable pour augmenter la capacité de stockage de nombreux produits high tech. Il faut toutefois disposer d'un lecteur de cartes récent pour atteindre les performances maximales.

  • Note globale
1 commentaire
  1. francky dit

    Hello. Merci pour ce test. Je possede la meme carte en 128go depuis un mois pour mon gpicase et en suis tres satisfait. Je la prefere aux cartes sandisk ultra qui offrent des vitesses plus faibles. Elle me parait aussi plus endurante.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.