Bhmag, Magazine informatique en ligne

Test de la carte son Sound Blaster X-Fi Platinum

  • Publié par Sebastien le 9 juin 2006 à 19:18

Pour ce qui est de l’installation du produit (nous avons d’ailleurs noté la présence d’un petit radiateur sur le processeur audio : gadget ou signe d’une réelle puissance ?), il n’y a pas grand chose à redire : on installe la carte en elle même, on monte ensuite le rack en façade, on relie ce dernier à la carte et à l’alimentation et le tour est joué.

n petit reproche tout de même : une nappe ronde aurait été la bienvenue pour relier la carte au rack, au lieu de la peu esthétique et surtout très peu efficace côté ventilation nappe grise fournie. De plus, on peut se demander pourquoi Creative n’a pas jugé bon de sortir une version PCI-Express de sa carte, puisque les fabricants de carte mère ont de plus en plus tendance à rajouter des ports PCI-Express 1x tout en enlevant une partie des ports PCI « classiques ».

Notez également que la carte nécéssite une configuration assez récente : Windows XP SP2 et 256 Mo de RAM sont en effet requis (en plus d’une carte graphique DirectX 9 – pour le logiciel Creative Entertainment Center – et de 600 Mo d’espace libre sur le disque dur).

Une fois tout le matériel mis en place, il ne reste plus qu’à allumer l’ordinateur et à installer les – nombreux – logiciels conçu par Creative. En choisissant une installation complète, vous aurez ainsi droit à un logiciel permettant de ripper des CD, un logiciel permettant d’encoder des morceaux, un logiciel d’édition de fichiers sons, un lecteur karaoké, à un « enregistreur intelligent », à des logiciels de gestion de banques Sound Font, à des utilitaires de configuration, à un lecteur multimédia, à un logiciel façon « Windows Media Center Edition », à un logiciel de gestion de tags MP3…

Bref, de quoi s’occuper un bon moment ! Notons d’ailleurs le design relativement soigné de tous ces logiciels, qui les rend agréables à utiliser (bien que nous nous demandons quelles machines surpuissantes utilisent les développeurs chez Creative pour ne pas se rendre compte combien leurs logiciels sont lourds…).


La carte une fois installée


Le rack

Passons maintenant à la pratique. Comme vous pouvez le voir sur cette capture d’écran, la carte propose trois « modes » de fonctionnement (Divertissement, Jeux et Création Musicale), afin d’optimiser – dixit Creative –, selon l’utilisation, les performances et fonctionnalités de la puce X-Fi, nous allons donc tâcher de les étudier les trois. 

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook