Tuto et Test du GPI Case : Comment se fabriquer une console rétrogaming portable ?

Aujourd’hui, on continue notre série d’articles sur le thème du rétrogaming en voyant ensemble comment se confectionner une console rétro portable, toujours sous Recalbox.

2

Assemblage de la console

 

Pour se fabriquer la console rétro portable de nos rêves, l’assemblage des différents composants est une opération très simple. Il faut dire que Retroflag a simplifié la procédure à l’extrême et il fournit dans la boîte une notice qui explique toute la procédure étape par étape.

Au niveau de l’assemblage, tout a été bien pensé dans le moindre détail, si bien qu’il est inutile de démonter tout le châssis du GPI Case pour installer le Raspberry Pi Zero W.

En effet, il suffit simplement d’extraire la partie arrière du GPI Case au niveau de la (fausse) cartouche de jeu. Et c’est ici à l’intérieur de ce bloc cartouche (plus large qu’une cartouche Game Goy habituelle) que le Pi Zero vient prendre place.

La cartouche s’ouvre en deux et laisse apparaître une carte électronique.

C’est sur celle-ci qu’il faut relier le Raspberry Pi Zero W via un port micro USB.

Puis tout repositionner et visser à l’intérieur de la cartouche grâce aux différentes vis fournies dans la boîte.

Une fois la cartouche fermée et vissée. L’assemblage de la console est maintenant presque terminé ! Il ne reste qu’à préparer la carte mémoire.

 

2 commentaires
  1. Franck dit

    Le RPi0 et le GPi Case sont parfaitement capables de faire tourner tous les jeux PSX, il fait voir comment ça tourne sous Supreme Pie avec l’emulateur PCSX Rearmed, la fluidité et le son sont extraordinaires. Recalbox ne parvient pas, pour l’heure, à compiler cet émulateur avec le plugin openGL et il est inutilisable en l’état. Comme l’émulation PSX sur GPi Case n’etait pas une priorité de la 6.1 finale, elle n’a pas évolué. On espère donc qu’ils finiront par y parvenir car ce n’est pas une limitation technique du matériel.

  2. Franck dit

    Un autre souci qui se pose pour jouer à des jeux PSX sur GPi Case, et qui n’est pas lié à Recalbox, est l’absence des boutons L2/R2, nécessaires pour certains jeux. On peut parfois s’en sortir en remappant ponctuellement les boutons pour avancer dans le jeu, et le remappage est plus accessible dans PCSX Rearmed.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.