Le NAS N3200 de Thecus passé au crible…

59Hardware a publié un test du Thecus N3200, un NAS disposant de trois baies configurables en RAID 5. Il supporte les fonctions hot-swap, hot-spare, auto-rebuilt et disk-roaming. Le NAS est aussi compatible multi-OS de façon à s’intégrer de façon transpa

0

Notre confrère 59Hardware a publié un test du Thecus N3200, un NAS disposant de trois baies configurables en RAID 5. Il supporte les fonctions hot-swap, hot-spare, auto-rebuilt et disk-roaming. Le NAS est aussi compatible multi-OS de façon à s’intégrer de façon transparente dans un réseau d’entreprise. L’interface d’administration web, disponible en français, est accessible depuis n’importe quel navigateur Internet, elle permet facilement la grappe RAID, les autorisations, etc… L’utilitaire Thecus Backup Utility fourni avec le N3200 permet quant à lui de sauvegarder des fichiers vers le N3200.

Consulter ce test sur 59Hardware.
 


 

Extrait :

"Qui n’a jamais perdu un jour ses données car un disque dur était tombé en panne ? Cette mésaventure est arrivée à quasiment tout le monde, et pour les autres, ça pourrait bien vous arriver un jour, malheureusement. Devant la démultiplication des données à sauvegarder, les NAS, auparavant réservés aux entreprises, se sont démocratisés (et simplifiés) pour être accessibles à tous. Après avoir étudié plusieurs NAS à deux disques (le SC101T, l’IB NAS 4220 et le DS207), nous allons nous intéresser au Thecus N3200. Contrairement aux autres modèles celui-ci est équipé de trois racks Sata hotplug pour pouvoir gérer un Raid jusqu’au niveau 5. Il possède en outre deux ports RJ45 Gigabits, un port eSata et des ports USB. Mais que vaut-il réellement ? Le RAID 5 a-t-il un réel intérêt en performance ou en sécurité ? Les réponses à toutes ces questions dans notre test"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.