LSI fait main basse sur SandForce

0

Le constructeur californien LSI s’apprête à racheter le fabricant de contrôleurs SSD SandForce. Pour acquérir SandForce, LSI déboursera la bagatelle de 370 millions de dollars : 322 millions en cache et 48 millions en stocks options. La transaction sera finalisée début 2012.

Suite à ce rachat, reste à voir si les constructeurs tiers tels que Corsair, OCZ, etc.. continueront (ou non) à proposer des disques à mémoire flash équipés de puces SandForce.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.