Nintendo lance la Nintendo Switch OLED : surprise ou déception ?

Nintendo vient de créer la surprise en dévoilant une nouvelle version de sa console hybride : la Nintendo Switch modèle OLED.

1

Nintendo vient de créer la surprise en dévoilant une nouvelle version de sa console hybride : la Nintendo Switch OLED. Une annonce surprenante car les rumeurs laissaient supposer depuis de (très) longs mois de l’arrivée d’une hypothétique Switch Pro alliant soit disant performances, qualité d’affichage et autonomie grâce à ses supposées caractéristiques techniques revues à la hausse.

Mais finalement point de Nintendo Switch Pro annoncée ! Mais plutôt une « Nintendo Switch modèle OLED » ! Autrement dit une nouvelle révision de la console qui dispose non pas d’un écran LCD comme c’est le cas sur les différentes Nintendo Switch actuelles et passées mais d’un écran OLED et c’est (presque) tout !

Une annonce suprise donc ! Mais surtout une annonce décevante pour la plupart des joueur et des fans de Nintendo qui s’attendaient vraiment à autre chose.

Voyons maintenant en détails les changements et nouveautés apportées par cette nouvelle édition.

Quelles nouveautés pour la Nintendo Switch OLED ?

Comme son nom l’indique, la console dispose d’une dalle OLED qui permet d’offrir un meilleur contraste que les écrans LCD. L’écran de la Switch OLED est d’ailleurs plus grand puisqu’il offre une diagonale de 7 pouces (contre 6,2″ sur la Nintendo Switch et 5,5″ sur la Nintendo Switch Lite). Par contre la taille et le form factor de la console restent inchangés grâce la diminution des bords autour de l’écran.

Les autres caractéristiques techniques de la console restent inchangées puisqu’on a toujours affaire  au même processeur Tegra X1 qui équipe la Nintendo Switch (édition 2019) et la Nintendo Switch Lite. En terme d’affichage, la Nintendo Switch OLED offre la même définition que les autres Nintendo Switch, à savoir du 1280 x 720p en mode nomade et du 1080p à 60 fps lorsqu’elle est connectée au téléviseur.

Les joycons sont également les mêmes. Les problèmes de joycon drift n’ont pas été corrigés. On peut donc s’attendre à de nouvelles plaintes à ce sujet.

A noter toutefois que la partie stockage évolue gentiment puisque la Nintendo Switch OLED dispose d’un stockage interne de 64 Go (contre 32 Go jusqu’à présent). Capacité qui est bien sûr extensible à l’infini (ou presque..) grâce à l’utilisation d’une carte mémoire micro SDXC.

Un petit changement est également à signaler pour les joueurs nomades : le pied qui permet de poser la console sur une table est désormais plus large (et donc plus stable). Il est aussi ajustable ce qui permet d’incliner l’écran en fonction de ses besoins et de son envie. Les hauts parleurs ont aussi été améliorés afin d’offrir une meilleure qualité sonore et ça n’est pas du luxe.

Dernier changement : le dock de la console est maintenant équipé d’origine d’un port Ethernet RJ45. Une « nouveauté » intéressante mais on se demande bien pourquoi Nintendo ne l’a pas inclus d’emblée sur les docks précédents. L’avantage désormais c’est que ça évitera aux joueurs qui veulent se passer du WIFI de devoir acheter séparément un adaptateur USB vers RJ45 (comme celui-ci par exemple).

Quand sera disponible la  Nintendo Switch OLED ?

Le constructeur annonce que la Switch OLED sera commercialisée à partir du 8 octobre 2021. Deux coloris seront proposés : une nouvelle couleur blanche (pour le dock et les joycons) et l’habituel duo bleu / rouge pour les joycons + dock noir.

Au niveau du prix, il est question d’un tarif compris entre 349 à 359€.

MAJ : la console commence à être proposé en précommande chez plusieurs enseignes :

Présentation de la bête

1 commentaire
  1. Sylvain89 dit

    Grosse déception pour ma part
    J’aurais préféré une Switch Pro plus puissante

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.