Un disque dur survitaminé chez Buffalo (408 Mo/s !) (MAJ)

3

Buffalo dégaine un nouveau disque dur externe. L’engin qui porte le doux nom de « DriveStation DDR » est un modèle de 3,5 pouces équipé d’une interface USB 3.0. Il offre la particularité d’embarquer 1 Go de mémoire DDR3. Cette mémoire cache permettrait de booster les performances jusqu’à 408 Mo/s en lecture d’après le constructeur.

Pour information, le DriveStation DDR USB 3.0 mesure 45 x 202 x 126 mm pour un poids inférieur à 1 kilo. Notons qu’il est proposé en trois capacités de stockage : 1 To à 119 dollars, 2 To à 149 dollars et 3 To à 189 dollars. Le disque est couvert par une garantie constructeur de trois ans.

(Actualité publiée initialement le 07/05/2013)

Mise à jour le 21/05/2013 : Buffalo France nous signale que le DriveStation DDR est maintenant disponible dans l’hexagone. Le HD-GD2.0U3-EU et ses 2 To de stockage coûte 209,90 € TTC tandis que le HD-GD3.0U3-EU et ses 3 To coûte 269,90 € TTC. Un tarif beaucoup plus élevé que prévu…

3 commentaires
  1. m3ph dit

    Salut,

    Petit coup de gueule depuis l’essor de l’usb 3 envers les constructeurs, qui, sous couvert de capacité théorique, nous sortent des chiffres sortis d’on ne sait où. Quand on en a le 1/4, on est content.
    C’est le cas également d’autres produits tels les NAS, les SSD, les disques durs internes fonctionnant sur des bus différents, mais là avec l’USB 3 on atteint des sommets.

    Certains me rétorqueront aussi que ce n’est pas un phénomène nouveau, les benchs ayant toujours été à prendre avec des pincettes, quelque soit le produit.

    Et on commence déjà à parler de la nouvelle évolution USB 3 à 10Gbps (soit le double d’aujourd’hui).
    Je ne préjuge rien sur ce produit là, mais si en condition réelle on atteint ne serait-ce que le 1/4, ça sera déjà un bon point

  2. SoulRipper dit

    Salut m3ph,

    Ce qui est important dans cette annonce c’est le mot « jusqu’à » 408 Mo/s. Ca veut bien dire que cette vitesse est susceptible d’être atteinte par une éclipse les années bissextiles…

    A+

  3. Sebastien dit

    Oui malheureusement, les fabricants jouent souvent à « c’est moi qui est la plus grosse » dans leurs communiqués de presse. Les chiffres annoncés sont généralement sur-évalués. Et il n’y a finalement qu’en testant réellement le produit dans des conditions normales d’utilisation qu’on peut dégager le vrai du faux et savoir ce que le matos a réellement dans le ventre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.