Bhmag, Magazine informatique en ligne

Test de Microsoft Office 2003

  • Publié par Sebastien le 13 juillet 2003 à 14:05

Pour améliorer la sécurité, Microsoft a revu ses outils anti-modifications. Alors qu’avant un fichier pouvait être soit en lecture seule, soit en lecture et écriture, les possibilités sont maintenant beaucoup plus nombreuses. On peut d’abord protéger que des parties du document, pas la totalité (par exemple empêcher à quiconque de modifier le premier paragraphe, mais autoriser la modification du deuxième, tout cela toujours dans l’optique du travail en réseau avec Sharepoint).

De plus, on peut créer des utilisateurs exception. Par exemple, Paul aura le droit, lui, de modifier le premier paragraphe, mais pas le deuxième. Pascal pourra, lui, uniquement modifier l’image en bas de la page. D’après Microsoft, cette sécurité accrue est destinée faciliter le travail en réseau sans incident.

On notera tout de même que sur cette version Bêta, la protection en écriture est contournée sans aucun problème par la suite logicielle gratuite OpenOffice.org, espérons que ce problème ne se reproduira pas dans la version finale…
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook