Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Test des casques QH-85 et QH-90 de QPAD

  • Publié par Sebastien le 15 février 2013 à 05:22

Les QH-85 et QH-90 en détails…

Bien que le QH-85 et le QH-90 partagent en partie des caractéristiques communes, les deux appareils offrent une expérience utilisateur différente. Le premier est en effet un casque ouvert tandis que le deuxième est un casque fermé. Une subtilité pas forcément visible au premier coup d’oeil mais que l’on peut saisir assez facilement dès qu’on les examine de près ou mieux dès qu’on les place sur les oreilles. En effet, le rendu n’est pas vraiment le même entre les deux casques qu’ils soient ouvert ou fermé. Nous détaillerons ce point un peu plus loin…


le QH-90 (à gauche) et le QH-85 (à droite)

Le design

Le QH-85 que l’on a reçu pour réaliser ce test est tout de noir vêtu. Tous les éléments, que ce soit les écouteurs, l’arceau, le système de fixation, le câble, le revêtement et même les accessoires sont tous de couleur noire, tandis que les inscriptions présentes sur le casque sont de couleur blanches. De son côté, notre QH-90 de test est blanc mais cette fois l’arceau en aluminium est gris / argenté tout comme les inscriptions présentes sur le casque. Dans les deux cas, les couleurs choisies sont homogènes, ce qui confère au QH-85 noir un look plutôt classe tandis que le QH-90 blanc s’offre un style plus branché.

  
La marque QPAD est brodée sur le bandeau en cuir des casques

Les différences

Le QH-85 se différencie du QH-90 par la présence sur la partie extérieure des écouteurs d’une ossature en nid d’abeilles qui permet de laisser passer le bruit environnant. Grâce à ce système ouvert, le QH-85 permet d’écouter ce qui est diffusé dans le casque tout en ayant une oreille (plus ou moins attentive) à l’écoute du monde extérieur. Le QH-85 offre à ce titre une atténuation du bruit ambiant de 10 dbA (contre 20 dbA sur le QH-90). Le QH-90 propose par conséquent une immersion plus profonde dans les jeux. Il permet de se concentrer à fond sur sa partie sans être dérangé par le voisinage (ni le déranger en retour) ce qui, habituellement, est particulièrement ennuyeux durant les LAN endiablées où les bruits et autres papotages sont souvent source de stress et d’énervement. A noter que sur le QH-90, la partie en nid d’abeille a été remplacée par de l’aluminium et les coussinets des écouteurs (qui étaient en velours sur le QH-85) sont cette fois en cuir.

 
Une finition en nid d’abeille sur le QH-85, en aluminium sur le QH-90

Les caractéristiques communes

Dans les deux cas, le QH-85 et le QH-90 disposent de deux transducteurs dynamiques de 53 mm de diagonale couvrant des fréquences de 15 Hz à 25.000 Hz. Côté poids, les deux casques pèsent 350 grammes environ. Leur arceau est en aluminium brossé et le serre tête est recouvert d’un bandeau de cuir imprégné de mousse. Les coussinets des écouteurs sont, eux-aussi, rembourrés de mousse pour améliorer le confort d’utilisation. Bonne nouvelle, l’épaisseur choisie est suffisamment importante pour ne pas vous écraser les oreilles (comme c’est malheureusement le cas sur pas mal de casques). Et histoire d’être à l’aise, l’arceau est réglable avec différents niveaux de réglages permettant ainsi d’augmenter sa taille de 3,5 cm à droite comme à gauche, ce qui (à priori) devrait suffire à la plupart des utilisateurs.


Vu de profil des deux casques

Souci du détail : le fabricant a fait broder le logo QPAD sur le bandeau en cuir du serre tête. Le logo est blanc sur le casque noir, gris sur le casque blanc. Le même logo est également présent (mais imprimé cette fois) de part et d’autre des écouteurs avec les mentions “L” et “R” servant (vous l’aurez deviné) à différencier l’oreille gauche (Left en anglais) de l’oreille droite (Right in english). Le Q de QPAD est également imprimé sur la partie extérieur des écouteurs.

Au niveau de leurs connectiques, le QH-85 et le QH-90 sont tous les deux munis d’un câble de 90 cm de long donnant sur deux prises jacks de 3,5 mm plaquées or. (une pour l’audio, une pour le micro). Et comme ces 90 cm risquent de faire plutôt court (surtout si votre PC se trouve sous votre bureau) le fabricant a eu la bonne idée de fournir dans le package une rallonge de 2 mètres (2 prises jack mâle d’un côté, 2 prises femelles de l’autre).

Les accessoires fournis

Sur l’écouteur gauche de chaque casque, une prise micro au format jack (3,5 mm) est présente. Elle permet d’équiper facilement le casque d’un micro amovible (fourni dans le package) qui offre l’avantage d’être facilement utilisable / détachable en fonction de ses besoins. Le micro se présente sous la forme d’une tige flexible de 150 mm de long au bout de laquelle est fixé le microphone habillé d’une mousse de couleur noire ou grise (en fonction de la couleur du casque). Le micro est vraiment pratique à l’usage. Sa tige, très flexible, permet d’orienter le micro dans la direction que l’on souhaite et la tige sait garder la même position pendant de nombreuses heures.

Vous l’aurez compris, le point fort du micro c’est qu’on peut le brancher et le débrancher à sa guise très facilement lorsque c’est nécessaire, que ce soit pour jouer sur le net ou en LAN ou pour passer un coup de fil via Skype par exemple. Par contre, quand vous utilisez le micro attention à mettre en lieu sûr (et à ne pas perdre) le petit capuchon en caoutchouc (20 mm de long) qui sert à protéger la prise jack lorsqu’on ne se sert plus du micro. Ca évitera que le recoin du connecteur s’encrasse de poussières et d’autres saletés en tous genres.


les micros

Une télécommande de la même couleur que le casque fait également partie du package. Elle s’intercale entre le câble du casque et la rallonge. Elle permet non seulement de régler le volume du casque via une molette de défilement mais aussi d’activer/éteindre le micro grâce à un bouton prévu pour cela. Une autre fonctionnalité, c’est la possibilité d’utiliser le casque et sa télécommande sur un smartphone grâce à l’adaptateur en Y fourni dans le bundle. La télécommande permet alors de prendre un appel, de mettre la musique en pause, ou même (uniquement sur iPhone malheureusement) de rappeler le dernier appel reçu grâce à son bouton central. La télécommande est vraiment pratique à l’usage. Par contre la matière employée (du plastique qui semble tout droit sorti d’un produit low cost) et son aspect font vraiment cheap par rapport au casque et au micro. Pire, le bouton centrale a parfois tendance à rester enfoncée lorsqu’on appuie un peu trop fort dessus (un défaut principalement rencontré sur le modèle blanc).


les télécommandes

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook