Microsoft Windows Live Messenger : 22-01-1999 – 15-03-2013

2

On en avait déjà un peu parlé dans cette actualité en novembre dernier. Mais ça y est, le couperet est tombé ! Le logiciel de messagerie instantané de Microsoft, j’ai nommé Windows Live Messenger, ne passera pas l’hiver.

La firme de Redmond a en effet décidé de mettre un terme à son logiciel grand public pour le remplacer par le non moins célèbre Skype, qui offre des fonctionnalités plus ou moins similaires et qui, surtout, est disponible sur une foultitude de plateformes de toutes sortes (PC, Mac, Linux, smartphone, tablette, et que sais-je encore…)

RIP Windows Live Messenger

Après 15 ans de bons et loyaux services, le logiciel qui fut d’abord connu sous le nom de MSN puis de Windows Live Messenger fermera définitivement ses portes le 15 mars 2013. D’ici là, les utilisateurs devront choisir entre migrer vers Skype ou passer définitivement à autre chose… 

Notons tout de même que Microsoft a pensé à tout puisque depuis la version 6.0 de Skype il est possible d’utiliser ses identifiants WLM pour se connecter à Skype, avec malheureusement quelques restrictions à la clé.

Mise à jour : la date butoire a changé. Il est maintenant question du 8 avril.

2 commentaires
  1. Axtrane dit

    Pour être plus précis, ça a commencé par « Windows Messenger » intégré à Windows qui permettait l’assistance à distance, successeur de NetMeeting, suivi de près par « MSN » pour devenir le fameux Live Messenger, élément parmi d’autres du complexe « Live ».

    Quoi qu’il en soit, le 15 mars, j’arrêterais alors Live Messenger, pour me tourner vers …. rien d’autre, hors de question de passer sur Skype pour une espèce de visiophonie sans intérêt.

    On se retrouve un peu dans l’optique de l’évolution de Nero dans le temps, qui permettait juste de graver au début, et qui est devenu une usine à gaz sans intérêt.

  2. jill dit

    A aucuns moments on demande l’avis des utilisateur, skype est une daube sans nom avec des tonnes de restrictions. Je regrette amèrement WLM , je suis toujours autant dégouté plusieurs mois après sont arrêt qu’il ne soit plus en service

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.