Bhmag, votre magazine informatique en ligne

Test du NAS DiskStation DS713+ de Synology

  • Publié par m3ph le 28 février 2013 à 03:05

Présentation du DS713+

Sorti en décembre 2012, le DS713+, successeur du DS712+ représente la branche haut de gamme des serveurs 2 baies du fabricant Synology. La série des DS71x se singularise des autres 2 baies de la marque par l’architecture utilisée. Ici, point d’ARM, mais un processeur x86 intel ATOM et de la mémoire DDR3. Synology table clairement avec cette série sur la performance et destine ces produits aux PME ou aux particuliers très exigeants.

De manière générale, Synology ne communique pas officiellement sur le modèle de processeur utilisé. Il est bien sûr souvent possible de deviner à quel matériel nous avons affaire : le seul dual core ATOM à 2,13 GHz existant chez Intel est le D2700.

Nous pouvons nous en assurer en allant directement sur le NAS en SSH ou Telnet :

Nous sommes donc bien en présence d’un modèle D2700, à savoir un processeur x86-64 dual core équipé de la technologie Hyperthreading. Les 2 cores physiques et les 2 cores logiques permettent d’obtenir le traitement simultané de 4 threads. Le D2700 est un processeur de la génération Cedarview lancé fin 2011. C’est le seul de cette famille permettant à la fois de dépasser les 2 GHz et de gérer la mémoire DDR3. Néanmoins, Intel n’aura laissé en vente ce produit que quelques mois seulement.

Gravé en 32nm avec un TDP de 10W, le D2700 était lors de sa sortie un bon compromis entre puissance et consommation, sans toutefois écraser la concurrence notamment du côté d’AMD. Ceci dit, l’architecture et les jeux d’instruction lui donnent un avantage certain face aux processeurs Marvell de type ARM utilisé dans la majorité des NAS.

Faisons maintenant le tour des spécifications du DS713+ :

Tous les protocoles réseaux les plus communs sont de la partie et ce pour tous types de systèmes d’exploitation.

Le Bundle

Passons maintenant à la présentation du bundle du DS713+

Sans fioritures particulières, nous retrouvons dans la boîte du DS713+ : le NAS (bien évidemment) ainsi qu’un adaptateur secteur, deux câbles réseaux (pourquoi deux ? nous le verrons par la suite…) et enfin un CD d’installation.

Vues extérieures :

On ne peut pas dire que le DS713+ se fasse remarquer par l’originalité de son design, somme toute très classique.


le DS713+ à gauche, le DS712+ à droite

D’ailleurs, comme vous pouvez le remarquer ci-dessus il reprend très exactement la coque du DS712+, lui-même n’étant qu’un copier-coller du DS710+. Cet aspect sobre a néanmoins l’avantage de permettre au NAS de se fondre dans le décor en toute discrétion. La coque est en métal brossé, tandis que la façade et les racks sont en plastique haute densité. Le tout est recouvert d’une peinture mate de couleur noire (aucun autre ton n’est disponible). Contrairement à d’autres modèles de la marque, aucune porte ne vient cacher les racks.

Trois diodes de fonctionnement viennent égayer la façade avant : la diode de statut signalant si l’appareil est pleinement opérationnel et deux diodes d’activité réseau. S’ajoute à ça une diode d’activité des disques durs présents sur chacun des racks. Toujours sur la façade avant, nous retrouvons le bouton de mise sous tension (pourvu également d’une diode) ainsi qu’une prise USB 3.0 et un autre bouton estampillé de la lettre C dont nous reparlerons par la suite, mais dont certains d’entre vous ont peut-être déjà trouvé l’utilité.

La façade arrière laisse apparaitre un ventilateur de 9 cm, le connecteur d’alimentation, deux ports réseau RJ45, deux prorts USB 3.0 et une prise eSATA (qui a son importance, nous y reviendrons). Le 713+ est en outre équipé de 4 patins en caoutchouc limitant les vibrations. La finition est excellente, que ce soit le choix ou l’agencement des matériaux, tout ça respire la qualité y compris sur la façade arrière, souvent négligée sur les NAS de moindre standing. La peinture mate évite les traces de poussière et de doigts. La conception métallique de la coque, la taille du ventilateur ainsi que l’absence de porte devant les racks permettent d’optimiser le flux d’air à l’intérieur du NAS.

Quelques regrets viennent cependant ternir ce tableau jusque-là idyllique : Tout d’abord, vous remarquez l’abondance de diodes en tout genre. Il est dommage qu’une option ne permette pas de les désactiver. Ca éviterait de donner au DS713+ un aspect “arbre de noël” la nuit. Heureusement, les diodes utilisées ne sont pas exagérément lumineuses (sauf peut-être la diode de mise sous tension). La conception des racks est également sujette à interrogations : aucun système anti-vibration n’est incorporé que ce soit au niveau du rack en lui-même ou de la visserie. Petit détail, les racks sont équipés de serrures qui sont quelques peu inutiles : elles s’ouvrent avec à peu près n’importe quel tournevis, et étant en plastique très “cheap” (serrure et clé) elles n’apportent rien d’un point de vue esthétique.

Dans les entrailles de la bête :

On note immédiatement la présence d’une barrette DDR3 d’1Go. Ce détail peut avoir son importance car il est dès lors très facile de la remplacer et d’augmenter la quantité de mémoire vive de l’appareil. Aucun ventilateur sur les radiateurs, gage de silence. L’interface des disques est de type SATA 3.0 avec gestion du hotswap (insertion et retrait des disques à chaud).

La connectique :

– 2 ports USB 3.0 à l’arrière permettent de connecter au NAS une clé usb ou un disque USB, mais pas seulement…. Le DS713+ intégrant un serveur d’impression, vous pouvez raccorder une imprimante pour la partager avec tout votre réseau. C’est par ces ports également que s’effectue la gestion de l’onduleur. Vous avez également la possibilité de pluger un dongle Wifi ou Bluetooth compatible.

– 1 port USB 3.0 en façade avec fonction copie rapide. Il permet, après paramétrage et par simple pression sur le bouton « C » de copier des fichiers de votre clé usb vers un répertoire définis sur le NAS (et inversement). Pratique par exemple le soir quand vous rentrez du travail : vous enfichez la clé dans le port usb et d’une simple pression, vous sauvegardez le travail
de la journée.

– 1 port eSATA permet de brancher un boitier eSATA classique ou de servir d’interface d’extension pour le NAS. En effet, si deux baies ne sont pas suffisantes Synology a développé des boitiers comme le DX213 (2 baies) ou le DX513 (5 baies) qui permett de transformer respectivement votre DS713+ en NAS 4 baies ou 7 baies avec toutes les possibilités de RAID qui vont avec…. Une possibilité d’évolution plutôt sympathique…


le DX213 à gauche, le DX513 à droite

– 2 ports Réseau Gigabit Ethernet : La présence de deux ports réseau permet d’avoir accès à certaines fonctions potentiellement intéressantes : la bascule d’une carte réseau vers l’autre en cas de panne et l’agrégation de liens. Cette dernière permet en résumé, de « lier » deux cartes réseaux physiques de 1 Gigabit en une carte logique de 2 Gigabits.

Pour utiliser cette technologie, il existe des impératifs d’ordre technique. Le principal étant la nécessité d’avoir un switch supportant l’agrégation de lien, ce qui n’est malheureusement pas le cas de la majorité des équipements destinés aux particuliers.

    13 réponses à Test du NAS DiskStation DS713+ de Synology

    1. Tophy dit :

      Merci pour ce test. Tres complet. Tres pro. Je possede ce NAS depuis quelques semaines et j’en suis tres satisfait. Votre article me conforte dans mon choix. Je l’utilise principalement pour sauvegarder et partager des donnees entre mes 3 PC, mon mac, ma tablette et le netbook de ma femme. Une vraie tuerie au niveau customisation. Par contre le serveur d’impression m’a donne du fil à retordre j’ai du le reconfigurer deux fois pour qu’il daigne fonctionner avec ma vieille imprimante laser.

    2. m3ph dit :

      Salut,

      Je n’ai pas ce problème avec ma vieille imprimante laser Samsung. Cela dit il semblerait, même si je ne l’ai pas constaté personnellement, que le contrôleur USB 3 soit assez capricieux en fonction du matériel pluggé (certains disques USB 3 fonctionnent mal par exemple)

    3. khalis dit :

      Merci pour ce superbe test, vivement la suite. :)
      Actuellement j’en cherche un nouveau pour mon boulot à mettre dans la salle serveur.

    4. TGM dit :

      Bonjour,
      j’ai acheté dernièrement un 713+
      Mes PC sont pourtant reliés en gigabits. Je ne sais pas comment vous obtenez ces débits mais ceux que je relève sont largement inférieurs. je faisait avant une sauvegarde sur un disque en USB2.0. Il me faut 2 à 3 fois plus de temps avec le 713+. Selon W8, je plafonne au mieux à 8 ou 10 Mo/s pour des gros fichiers et des chiffres de l’ordre de la centaine de Ko/s pour des fichiers plus petits. A part ce problèmes très frustrant de débit, je suis plutôt satisfait. Cela vient peut être aussi des Seagate barracuda 2to en raid 1 ?

    5. m3ph dit :

      TGM : les problèmes de débits apparaissent lors de transferts réseaux ET USB ?

      Il faut quand même savoir que les débits sont fluctuants d’un PC à l’autre. Les mesures que j’ai réalisées ont été faites avec mon PC “gaming” sur une install propre et les copies de fichiers effectuées depuis et vers un SSD en sata3.

      En pratique j’utilise plutôt mon PC ‘bureautique+internet” pour faire les transferts. Si il possède également un ssd, les échanges avec le NAS sont réalisés essentiellement via un disque dur classique en SATA2.
      Et les débits s’en ressentent : je descends à 70Mo/s max.

      Après il faut voir qu’un disque dur classique, en fonction de la zone d’écriture sur le plateau, n’est pas constant dans la performance.

      Ceci dit, 10Mo/s, je ne suis jamais descendu aussi bas dans un transfert SMB (quelque soit le NAS d’ailleurs). Faudrait que vous branchiez le NAS directement sur votre PC, sans passer par un switch ou votre box, avec un câble minimum catégorie 5e, bien sûr après avoir paramétré le réseau avant sur le PC et le NAS (la seconde carte réseau par exemple) pour qu’ils puissent communiquer sans routeur.
      Vous élimineriez déjà un problème réseau.

      Testez également un transfert FTP et regardez si vous avec une grosse différence. Dans ce cas, vous avez peut être un soucis avec windows.

      Je ne crois pas que le raid 1 soit en cause : j’avais mon 712+ monté en raid 1 (avant que je ne m’aperçoive qu’au final ça servait pas à grand chose), puis en volume basic, je n’ai jamais noté de différences notables de débits.

      Les valeurs des mesures de transferts, sont toujours et quelque soit le test, à prendre avec des pincettes car dépendant énormément de l’environnement informatique. Mais ce qui est certain c’est que 8-10Mo/s, c’est beaucoup, beaucoup trop faible. Il y a donc forcément un problème quelque part

    6. m3ph dit :

      En relisant l’intégralité de votre commentaire, qui semble indiquer que les problèmes de débits ressortent aussi bien sur le réseau que via transfert USB, je me demande si vous n’avez pas un problème sur au moins un des disques.

      Essayez déjà via DSM de faire un test SMART (via le gestionnaire de stockage du système==>gestion HDD==>test SMART).
      Si rien ne ressort, vous pouvez suivre la procédure (à partir de l’étape 5 donc) suivante : http://forum.synology.com/wiki/index.php/How_to_give_your_disks_and_files_a_health_check_and_repair_basic_faults

      Pensez bien sûr à sauvegarder vos données.

    7. bouba2110 dit :

      Bonjour,

      Votre opinion sur le DS713+ a-t-elle changé depuis la sortie de DSM 4.2?
      En bien ou en mal?

    8. m3ph dit :

      Salut,

      Disons que pour moi le NAS et DSM sont 2 éléments distincts pour la simple et bonne raison que le 713+ a ses qualités (et ses défauts) propres à ses spécificités techniques alors que DSM est un OS (relativement) unifié dont les évolutions touchent le 713+ mais tous (ou partie) des autres produits de la marque synology.

      Pour être plus clair, j’apprécie les nouveautés introduites par la version 4.2. Le 713+ en profite comme d’autres modèles.

      Donc : mon opinion sur le DS713+ en comparaison d’autres modèles concurrent a évolué en bien grâce aux évolutions introduites par DSM 4.2. Mon opinion concernant le positionnement du DS713+ A L’INTERIEUR de la gamme Synology lui n’a évidemment pas varié.

    9. Sammy dit :

      Nice review! After reaindg this good review I decided to buy myself a Synology DS1812 filled with 3 Tb WD Red disks. I will run this in Raid 6 mode and I have bought 1 extra disk for safety since I have read some bad things about WD Green series. I can offer you to test/review my NAS for this blog if you want to. BRDrSeafood

    10. Father dit :

      DS713+ Mémoire système :1 GB DDR3 et non pas DDR2…

    11. m3ph dit :

      Salut,

      Exact, faute de frappe de ma part (surtout que je parle de ddr3 un peu plus haut).

      Le plus drôle c’est que je l’avais remarqué il y a quelques temps de ça, mais je me suis dis, “bah…personne va le remarquer, je vais pas emmerder SEB pour ça” :D

    12. Sebastien dit :

      Merci pour l’info :) C’est corrigé !

    13. Sebastien dit :

      N’hésites pas à envoyer un p’tit mail en cas de souci de ce genre ;)

    Les commentaires sont fermés.

Actualités relatives

Toutes les actualités

Les Bons Plans de Bhmag

Dernières Actualités

Toutes les actualités

Derniers tests / dossiers

Tous les tests

Trucs & Astuces

Tous les trucs & astuces

Les derniers commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook