Test du routeur Synology RT6600ax

On a testé sur Bhmag le routeur Synology RT6600ax. C’est un routeur WIFI Triple Bande qui supporte le WIFI 6 et qui dispose d’un port Ethernet à 2,5 Gbps.

3

Installation – Configuration

Maintenant qu’on a fait le tour du propriétaire, passons à l’installation de l’appareil. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de se diriger soit vers l’interface d’administation du routeur accessible à cette adresse : 192.168.1.1:8000  (ou router.synology.com) soit d’utiliser l’application DS Router du fabricant disponible sur iOS et Android. Dans les deux cas, les premières étapes sont d’une facilité déconcertante puisqu’il suffit de suivre ce qui apparaît à l’écran.

Le routeur utilise un système d’exploitation maison baptisée SRM (Synology Router Manager). Si vous utilisez déjà un des NAS du fabricant vous ne serez pas dépaysé par cet OS qui est ni plus ni moins qu’une version remodelé de DSM.

Pour faire simple : SRM est au routeur ce que fait DSM (Disk Station Manager) est aux NAS : un système d’exploitation qui se révèle plutôt bien conçu et bien pensé. D’ailleurs, tout comme DSM il se présente sous la forme d’une interface utilisateur assez conviviale et facile d’utilisation avec une interface et de grosses icônes façon Windows.

Tous les paramètres de configuration du matériel sont facilement accessibles et il est possible de configurer le routeur aux petits oignons en quelques clics de souris.

On peut configurer le mappage du routeur en fonction du type de connexion utilisée. Dans notre cas, le routeur Synology était connecté à la box SFR fibre via le port WAN. Le but d’une telle configuration est de profiter du WIFI 6 du routeur Synology RT6600ax beaucoup plus performant que celui de la box SFR, et profiter également des 2,5 Gbps proposés par le port Ethernet 2,5 Gbps pour le réseau local. Pour cela, encore faut-il avoir bien sûr d’autres équipements supportant les 2,5 Gbps sur votre réseau local.

A noter que tout comme DSM, SRM propose également un « centre de paquets ». Il s’agit ni plus ni moins d’une sorte de « store » pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à l’appareil. On y trouve par exemple des VPN, des logiciels de sécurité ou encore Safe Access qui est un outil de contrôle parental très bien fichu.

Safe Access permet par exemple d’attribuer différents profils utilisateur à sa connexion. Ainsi, en fonction de l’utilisateur que vous avez déterminé et du terminal utilisé, vous pouvez définir différentes règles. Par exemple tel ou tel utilisateur pourra se connecter à Internet de telle heure à telle heure, tandis qu’un autre ne pourra pas. Ou alors tel utilisateur pourra se connecter au web uniquement un certain nombre d’heures par jour.

Vous l’auez compris, c’est plutôt pratique si vous avez des enfants et que vous ne souhaitez pas qu’ils passent leurs journées sur Tik Tok, sur Youtube, ou sur le net d’une manière générale. Vous pouvez évidemment filtrer les sites qu’ils ont le droit (ou non) d’utiliser.

Une des choses à vérifier également lorsqu’on installe le routeur c’est de jeter un oeil au Panneau de configuration afin de s’assurer que SRM dispose bien de la dernière mise à jour. La dernière version de SRM est la version 1.3.1.9346 Update 2 au moment de rédiger ces quelques lignes.

La mise à jour de SRM peut se faire directement via l’interface de SRM ou même via l’application DS Router de Synology. Pas de soucis…

 

3 commentaires
  1. fredonline dit

    Merci pour ce test !!!!! Je posséde l’ancien modèle (RT2600AC) depuis quelques années et c’est du bon matos. Chez syno c’est cher mais SRM et les mises à jour logicielles sont au top.

  2. Sebastien dit

    Oui le suivi est excellent chez Synology que ce soit pour les routeurs ou les NAS.
    Ca fait un peu penser au suivi de NVIDIA avec ses Shield TV. :)

  3. eliane perret dit

    je participe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.