Test du boitier Thermaltake Xaser III

De nos jours, le choix d’un boîtier ne s’effectue plus à la légère. Même si les boîtiers bas de gamme se vendent encore beaucoup plus que leurs homologues haut de gamme, l’utilisateur a désormais le choix entre barebones, tours en aluminium, boîtiers des

0

Au final, nous pouvons dire que nous avons été séduits par ce boîtier. Tout d’abord il dispose d’un look assez original, bien plus joli à notre goût que les tours beiges et monotones qui ornent la plupart de nos bureaux. Ensuite il y est relativement aisé d’y installer des composants, de part son espace important et de part ses nombreuses astuces, que l’on ne trouve pas sur les boîtiers bas de gamme, même s’il faut reconnaître que l’assemblage d’un ordinateur entier y est assez long. Enfin, ce boîtier saura se rendre utile dans une utilisation quotidienne, pour n’importe quel utilisateur. On pourra malgré tout regretter que le Hardcano soit si peu efficace et que le boîtier dispose de plusieurs petits défauts..

A propos des températures, sujet que nous n’avons volontairement pas abordé auparavant, sachez que sur notre configuration de test, un Athlon XP1700+ sur une carte mère ECS K7S5A, configuration par ailleurs reconnue pour être assez calorifique, nous avons enregistré une baisse de 15° environ pour le processeur lors du passe d’un boîtier noname mal ventilé au Xaser III. Les températures passant ainsi de 60° C en IDLE à 45° C, et de 65° en FULL à 50° C environ. De plus lorsque l’ordinateur est en veille, la température du processeur est la température ambiante, ce qui est assez extraordinaire…

Ce boîtier est néanmoins plus un achat « coup de coeur » qu’un achat « raison », car son prix très élevé (environ 150 à 160€) n’est pas accessible à tout le monde. Certains préféreront un  boîtier plus classique, mais pour qui veut se faire plaisir avec un boîtier joli et original, le Xaser III V1000D est un excellent choix. Il pourra également être utilisé dans des configurations type « serveur », car en plus de ses options de sécurité et de monitoring de température, il accepte les cartes mères Extended ATX, format des cartes mères bi-processeur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.