Test du baladeur Verbatim mpFreedom Live-It !

Bien que Verbatim soit principalement connu pour ses produits de stockage et en particulier ses médias CD et DVD vierges, il faut savoir qu’il commercialise également une large gamme de produits divers et variés : clé USB, filtre d’écran, lecteur mp3, tap

0

Sur la tranche avant, le baladeur est doté d’une double prise jack permettant de connecter la télécommande filaire. A noter que l’on peut se passer de cette télécommande en connectant directement le casque à la prise de gauche.

Juste à côté de ces prises jacks, on trouve un bouton Bass qui permet d’activer ou non l’amplification des basses. Suivant le type de musique écoutée (R&B, rap, rock, dance, etc..) l’amplification des basses donne un résultat allant de moyen à tout simplement désastreux. Dans la majorité des cas, il vaut mieux désactiver cette fonction pour obtenir un résultat satisfaisant.

 

  

 

On trouve ensuite la fonction « Hold » qui permet de verrouiller les boutons du baladeur. Cela se révèle quasiment indispensable lorsque vous utilisez le baladeur en promenade ou en faisant un jogging, en effet cela évite qu’un bouton soit pressé par mégarde. Et enfin le dernier bouton qui se nomme « Open » permet comme son nom l’indique d’ouvrir le couvercle du baladeur afin d’insérer ou retirer un miniCD.

 

  

 

Sur le côté droit de l’appareil, on trouve les boutons de volume + et – permettant d’augmenter ou baisser le son. Sur le flanc gauche, on trouve un connecteur (DC 4.5V) permettant d’utiliser un adaptateur secteur en lieu et place des piles.

 

 

  • Utilisation :

 

 

Pour fonctionner, le mpFreedom Live-It requiert deux piles bâtons de 1,5V. Avec deux piles Sony, j’ai pu constater une autonomie d’environ 20 heures d’utilisation lors de la lecture en continue de différents formats : mp3, wma et audio. Les fichiers MP3 et wma étaient encodés avec différents bite rates, utilisaient ou non les ID3 Tags, disposaient ou non de noms de fichiers longs, etc… Les CD utilisés étaient des compilations de musique et de fichiers assez variés.

J’ai pu testé le baladeur avec les CD-R de 8cm fournis dans le package mais également avec des mini médias ré-inscriptibles. Minis CD-RW que nous utilisons régulièrement dans nos tests de graveurs CD ou DVD pour tester le support de ce type de médias. Comme vous devez vous en douter, l’avantage d’utiliser des CD-RW avec un tel baladeur est qu’ils sont ré-inscriptibles et peuvent donc être régulièrement effacés ou mis à jour au gré de nos goûts musicaux ou des tubes du moment. Un miniCD de 185Mo permet de stocker environ de 35 à 40 chansons suivants la durée de celles-ci ainsi que leur niveau d’encodage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.