Test du boitier Silver Wizard III

Le Tuning PC est une discipline en plein essor depuis quelque temps. De nombreux fabricants ont ainsi suivi la vague en proposant des produits des plus originaux pour l’époque, puisque devenus presque classiques maintenant, tels que des néons, des boîtier

0

Après avoir assemblé les composants dans le boîtier, il est temps de le voir à l’œuvre. Là, force est de constater que pour un boîtier de ce prix, l’effet produit est plutôt réussi. Les tubes latéraux s’illuminent de différentes couleurs, le bouton de marche/arrêt dispose d’un rétro éclairage bleu du plus bel effet, le ventilateur latéral s’illuminant en bleu donne de la couleur à la façade… Bref sur ce point le boîtier fait très bonne impression

Pour ce qui est du bruit dégagé l’ensemble reste correct, mais le ventilateur fourni avec le boîtier est un tant soit peu bruyant. Le potentiomètre permettant de régler la vitesse de ce dernier est par ailleurs difficile d’accès puisqu’il faut un petit tournevis ou une pointe de couteau pour l’actionner.

La différence de température du processeur lorsque le ventilateur latéral est au mini ou au maxi se fait sentir, même si elle n’est pas énorme. Voici ci-dessous les températures obtenues après X secondes de mode burn (utilisation du processeur à 100 %), ventilateur latéral au mini et au maxi, avec un Athlon XP1700+ (processeur réputé pour produire beaucoup de chaleur).

Cliquez pour agrandir le graphique

Au final, comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessus, nous avons affaire ici à un boîtier dont le look est assez agréable et dont les performances en terme de refroidissement sont correctes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.